Bourgvallées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Manche
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Manche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Bourgvallées
L'église Saint-Samson.
L'église Saint-Samson.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Canton Saint-Lô-2
Intercommunalité Saint-Lô Agglo
Maire
Mandat
Henri-Paul Tressel
2016-2020
Code postal 50750
Code commune 50546
Démographie
Population
municipale
2 591 hab. (2012)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 56″ nord, 1° 07′ 44″ ouest
Altitude Min. 12 m – Max. 159 m
Superficie 31,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Bourgvallées

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Bourgvallées

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bourgvallées

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bourgvallées

Bourgvallées est une commune nouvelle française située dans le département de la Manche en région Normandie. Elle est créée le par la fusion de quatre communes, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes de Gourfaleur, La Mancellière-sur-Vire, Saint-Romphaire et Saint-Samson-de-Bonfossé deviennent des communes déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bourgvallées[1]
Saint-Ébremond-de-Bonfossé Saint-Lô Baudre
Saint-Ébremond-de-Bonfossé Bourgvallées[1] Sainte-Suzanne-sur-Vire,
Condé-sur-Vire (propre territoire et comm. dél. du Mesnil-Raoult)
Saint-Martin-de-Bonfossé Moyon Villages (comm. dél. du Mesnil-Opac) Troisgots

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom fait référence au Bourg et aux Vallées de la Vire et autres affluents. Ce nom s'est voulu relativement ouvert pour que d'autres communes puissent rejoindre la commune nouvelle

Histoire[modifier | modifier le code]

Les quatre communes déléguées.

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du [2], par la fusion de quatre communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Gourfaleur, La Mancellière-sur-Vire, Saint-Romphaire et Saint-Samson-de-Bonfossé deviennent des communes déléguées et Saint-Samson-de-Bonfossé est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Si le processus de fusion avait été engagé au niveau des douze communes de la Communauté de communes de Canisy[3] mais lors du vote simultané dans chaque commune, seules deux d'entre elles, Canisy et Saint-Martin-de-Bonfossé, émettent un vote défavorable[4]. Les quatre communes décident alors de composer une commune nouvelle de moindre ampleur. Cette création intervient également dans le contexte d'une intégration en 2017 de la communauté de commune au sein de Saint-Lô Agglo.

La limite avec Le Mesnil-Herman.

Les communes du Mesnil-Herman et Soulles ont émis le souhait de rejoindre cette entité[5] et ont participé comme observateur à la rédaction de la charte mais sont exclues du fait de l'absence de continuité géographique. La commune du Mesnil-Herman a déposé une requête auprès de la préfecture pour changer les limites de sa commune avec Saint-Martin-de-Bonfossé sur les 500 mètres de la D 251 qui la sépare de Saint-Samson-de-Bonfossé. Face au refus de la commune[6], la commune du Mesnil-Herman contourne le problème en sollicitant la cession d’un terrain situé sur la commune de Moyon-Villages[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.

En attendant les élections municipales de 2020, le conseil municipal élisant le maire est composé des conseillers des quatre anciennes communes.

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[8] en cours Henri-Paul Tressel SE Conseiller agricole
Maire de Saint-Samson-de-Bonfossé

Démographie[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Samson-de-Bonfossé
(siège)
50546 CC de Canisy 6,28 864 (2013) 138
Gourfaleur 50213 CC de Canisy 8,45 470 (2013) 56
La Mancellière-sur-Vire 50287 CC de Canisy 6,80 497 (2013) 73
Saint-Romphaire 50545 CC de Canisy 9,97 745 (2013) 75

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le pont de Gourfaleur sur la Vire.
  • Château du Béron (XVIIe / XIXe).
  • Manoir de la Cour (XVIe).
  • Manoir de Saint-Lubin.
  • Cahanel (XVIe / XIXe).
  • Site de l'ancienne gare et du pont de Gourfaleur (en fait partagé avec les territoires de Baudre et Saint-Lô).
  • Vallée de la Vire à son confluent avec l'Hain.
  • Poribé (XVIIe).
  • Le Petit-Aubigny.
  • La Gonnivière.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]