Vieux Jonc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vieux Jonc (homonymie).
le Vieux Jonc
Le Vieux Jonc à la limite entre Buellas et Montcet.
Le Vieux Jonc à la limite entre Buellas et Montcet.
arrondissement de Bourg-en-Bresse en région Auvergne-Rhône-Alpes
arrondissement de Bourg-en-Bresse en région Auvergne-Rhône-Alpes
Caractéristiques
Longueur 27,6 km [1]
Bassin env 158 km2 [2]
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen ? (Montcet)
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire EPTB Saône-Doubs[3]
Régime pluvial
Cours
Source au nord du lieu-dit le Bernon
· Localisation Chalamont
· Altitude 293 m
· Coordonnées 46° 01′ 15″ N, 5° 11′ 11″ E
Confluence l'Irance
· Localisation entre Buellas et Montcet
· Altitude 211 m
· Coordonnées 46° 12′ 47″ N, 5° 07′ 28″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Croix, Culotte
· Rive droite Thuaille, Cône
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Cantons Ceyzériat, Châtillon-en-Chalaronne, Bourg-en-Bresse-2, Attignat
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« U4210600 », Géoportail

Le Vieux Jonc est une rivière de la Dombes dans le département de l'Ain, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et l'affluent principal de l'Irance, un sous-affluent du fleuve le Rhône par la Veyle et la Saône.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 27,6 km[1].

Le Vieux Jonc naît au sud de l'étang du Grand Marais (commune Dompierre-sur-Veyle) sur la commune de Chalamont, à 293 mètres d'altitude, près des lieux-dits le Bernon le Gas, dans les deux Étang Puteray et Étang Bernon[4],[5].

Il adopte ensuite la direction nord (comme son voisin droit la Veyle) et traverse Saint-Paul-de-Varax et Saint-André-sur-Vieux-Jonc.

Il conflue au nord de Montracol dans l'Irance, à 211 mètres d'altitude, entre les deux communes de Buellas et Montcet, à gauche et à l'ouest de motte castrale et de la station d'épuration de Buellas, et juste en amont du lieu-dit Moulin Augier sur l'Irance[6].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Ain le Vieux-Jonc traverse les onze communes[1], dans cinq cantons, dans le sens amont vers aval : Chalamont (source), Châtenay, Saint-Nizier-le-Désert, Dompierre-sur-Veyle, Saint-Paul-de-Varax, Lent, Saint-André-sur-Vieux-Jonc, Saint-Rémy, Montracol. Buellas, Montcet.

Soit en termes de cantons, Le Vieux Jonc prend sa source dans l'ancien canton de Chalamont, aujourd'hui le canton de Ceyzériat, traversait les anciens canton de Pont-d'Ain, canton de Villars-les-Dombes et canton de Péronnas, traverse aujourd'hui les canton de Châtillon-sur-Chalaronne et canton de Bourg-en-Bresse-2 et conflue dans l'ancien canton de Viriat, aujourd'hui le canton d'Attignat, le tout dans l'arrondissement de Bourg-en-Bresse.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Le Vieux Jonc a donné son hydronyme à la commune de Saint-André-sur-Vieux-Jonc.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Vieux-Jonc traverse une seule zone hydrographique L'Irance (U421) de 212 km2[1]. Il traverse neuf communes pour 9 078 habitants, une superficie de 158 km2, une densité de 57,4 habitants/km2 et à 262 mètres d'altitude moyenne[2].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Le cours d'eau est géré par l'EPTB Saône-Doubs[3]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Vieux Jonc a un affluent principal et quatre biefs[1]:

Donc son rang de Strahler est de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. le SANDRE 2012 rajoute la commune de Lent (Ain)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Vieux Jonc (U4210600) » (consulté le 26 juillet 2008).
  2. a et b annuaire-mairie.fr/rivière, « Rivière Le Vieux Jonc » (consulté le 19 mai 2012).
  3. a et b « [[EPTB]] Saône-Doubs », sur http://www.eptb-saone-doubs.fr (consulté le 30 avril 2013).
  4. Source du Vieux Jonc sur Géoportail (consulté le 19 mai 2012)..
  5. Saint-André-sur-Vieux-Jonc, « Le tourisme - Lieux touristiques - Notre rivière : Le Vieux Jonc » (consulté le 19 mai 2012).
  6. Confluence du Vieux Jonc sur Géoportail (consulté le 19 mai 2012)..
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bief de Croix (U4210630) » (consulté le 19 mai 2012).
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bief de la Thuaille (U4210670) » (consulté le 19 mai 2012).
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Cône (U4210730) » (consulté le 26 juillet 2008).
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bief de Culotte (U4210780) » (consulté le 19 mai 2012).

Bases de données géographiques : GeoNames • SandreVoir et modifier les données sur WikidataNotices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :