Reigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Reigne
Illustration
Barrage sur la Reigne à Vy-lès-Lure
Caractéristiques
Longueur 5,9 km [1]
Bassin collecteur Bassin de la Saône (d)
Débit moyen (Vy-lès-Lure)
Nombre de Strahler 3
Cours
Source Lac de la Font
· Localisation Lure
· Altitude 298 m
· Coordonnées 47° 41′ 15″ N, 6° 29′ 25″ E
Confluence l'Ognon
· Localisation Vy-lès-Lure
· Altitude 286 m
· Coordonnées 47° 38′ 41″ N, 6° 28′ 21″ E
Se jette dans Ognon
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche sans
· Rive droite Picot, Razou
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Saône
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté
Principales localités Lure, Magny-Vernois, Vouhenans

Sources : SANDRE, Géoportail

La Reigne est une modeste rivière qui prend source dans l'étang de la Font à Lure, lui-même alimenté par des résurgences de l'Ognon. Après avoir été alimentée par le ruisseau Notre-Dame, puis par le Bourbier, la Reigne s'écoule jusqu'à Magny-Vernois, avant de se jeter dans l'Ognon en aval de Vouhenans. Le Noiraud, un ruisseau a des résurgences dans la Reigne.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 5,9 km de longueur[1]

Activité humaine[modifier | modifier le code]

À la suite de la découverte de silex travaillés à Magny-Vernois par un habitant, celui-ci fouilla les alentours du village, ce qui permit à des prospections d'être menées. Des traces d'activité humaines du Magdalénien furent mises au jour sur une terrasse de la rive gauche de la Reigne[2], et dans le lieu-dit du Razou[3]. De nombreuses pointes à dos courbe datées de l'Épipaléolithique ont également été découvertes au marais dans le lieu-dit L'Athée[2],[4].

Affluents[modifier | modifier le code]

La Reigne a deux affluents référencés[1] :

  • Le Picot, avec trois affluents :
    • le Bauvier,
    • le Bourbier, avec un affluent :
    • le ruisseau Notre-Dame avec un affluent :
      • le ruisseau de la Fontaine aux Chartons,
  • le Razou, avec un affluent :
    • le ruisseau de Velotte,

Le rang de Strahler est donc de quatre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La Reigne (U1010520) » (consulté le 31 janvier 2015)
  2. a et b Les Affiches de la Haute-Saône no 3361, vendredi , à la Une
  3. Vue du lieu-dit sur lequel des traces humaines ont été trouvées
  4. Gérard Aimé, Luc Jaccottey et André Thévenin, Épipaléolothique et mésolithique entre Sine et Rhein, , 213 p. op. cit.p. 73[(fr) lire en ligne]