Asse (Alpes-de-Haute-Provence)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Asse.
l'Asse
L’Asse près de Bras-d'Asse.
L’Asse près de Bras-d'Asse.
Caractéristiques
Longueur 75,3 km [1]
Bassin 500 km2
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen 5 m3/s (Mézel)
Cours
Source source
· Localisation Tartonne
· Coordonnées 44° 06′ 24″ N, 6° 23′ 08″ E
Confluence la Durance
· Localisation Valensole
· Coordonnées 43° 52′ 21″ N, 5° 52′ 41″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Estoublaïsse
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Alpes-de-Haute-Provence
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur

Sources : SANDRE:« X14-0400 », Géoportail

L'Asse, ou rivière des Asses est un affluent rive gauche de la Durance qui coule dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, donc un sous-affluent du Rhône.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom est formé sur l’hydronyme (nom de rivière) préceltique * As, cité en 1241 (Assa)[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle rejoint la Durance en aval d'Oraison. La rivière est issue de la réunion sur la commune de Barrême des « trois Asses » : Asse de Clumanc (au nord), Asse de Moriez (au nord-est) et Asse de Blieux (est et sud-est). C'est une rivière torrentielle au lit tressé à l'aval de la clue de Chabrières.

La longueur de son cours est de 75,3 km[1].

Elle passe devant les villages de Moriez, Barrême, les hameaux de Norante et Chabrières, Mézel, Estoublon, Bras-d'Asse, Saint-Julien-d'Asse. D'autres villages, comme Blieux ou Brunet, sont perchés au-dessus de la vallée pour éviter les crues de l'Asse.

La voie des « chemins de fer de Provence » (ligne Nice - Digne) la longe sur vingt-huit kilomètres, de Moriez jusqu'à la halte de Mézel-Châteauredon, et la « route Napoléon » (RN85) sur vingt-six kilomètres, de la Tuilière (hameau de Senez, sur l'Asse de Blieux) à Châteauredon.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

L'Asse traverse seize communes[1]

Affluents[modifier | modifier le code]

Vallée de l'Asse (entre Châteauredon et Mézel).

L'Asse a vingt-trois affluents[1] dont :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Les Asses ont un régime hydrologique typique des Alpes du Sud et tributaire des précipitations neigeuses sur le haut des bassins versants. Les étiages peuvent être sévères et vont jusqu'à l'assèchement de la rivière, notamment l'Asse de Moriez.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Asse a connu des crues exceptionnelles en janvier et à l’automne 1994, occasionnant le déclenchement du plan Orsec[4].

Franchissements[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Asse (X14-0400) » (consulté le 29 avril 2014)
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, vol. 1 : Formations préceltiques, celtiques, romanes, Genève, Librairie Droz, coll. « Publications romanes et françaises » (no 193), , 1869 p. (ISBN 978-2-600-02884-4, lire en ligne). § 1024, p 30
  3. Bénédicte Fénié, Jean-Jacques Fénié, Toponymie provençale, Éditions Sud-Ouest, 2002 (réédition), (ISBN 978-2-87901-442-5), p. 34
  4. Préfecture des Alpes-de-Haute-Provence, Dossier départemental sur les risques majeurs dans les Alpes-de-Haute-Provence (DDRM), 2008, p. 25