Méline (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

la Méline
(Ruisseau de la Fontaine au Diable)
Illustration
la Méline dans l'agglomération de Vesoul
la Méline sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 3,4 km [1]
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen (Vesoul)
Nombre de Strahler 1
Organisme gestionnaire SMETA ou Syndicat mixte d'Etudes et de Travaux pour l'Aménagement du Durgeon et de ses affluents[2]
Régime pluvial
Cours
Source grotte de Solborde
· Localisation Échenoz-la-Méline
· Altitude 300 m
· Coordonnées 47° 35′ 34″ N, 6° 08′ 00″ E
Confluence la Colombine
· Localisation Vesoul
· Altitude 220 m
· Coordonnées 47° 37′ 04″ N, 6° 08′ 50″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche sans
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Vesoul-1
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté
Principales localités Vesoul

Sources : SANDRE:« U0530500 », Géoportail, OpenStreetMap

La Méline également appelé Fontaine au Diable, est un ruisseau qui coule dans l'agglomération de Vesoul, dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. C'est un affluent gauche de la Colombine et donc un sous-affluent du Rhône par le Durgeon et la Saône.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle prend sa source près de la grotte de Solborde, à 300 m d'altitude[3], à l'extrémité sud d'Échenoz-la-Méline.

Elle coule globalement du sud vers le nord[4] et s'appelle aussi en partie haute le ruisseau de la Fontaine au Diable. Elle traverse le lieu-dit la Source Denis et le lieu-dit le lavoir au coin de la rue de la mairie d'Échenoz-la-Méline.

Elle conflue en rive gauche dans la Colombine, affluent du Durgeon, à 220 m d'altitude[5], à l'est de l'usine PSA de Vesoul, à l'est des magasins sud, entre les deux communes de Noidans-lès-Vesoul et Vesoul[4].

Un des deux ruisseaux qui l'alimente est aussi appelé ruisseau de la Fontaine au Diable. Son cours de 3,4 kilomètres[1], se situe presque exclusivement sur le territoire de la commune d'Echenoz-la-Méline. Le dernier kilomètre de son cours inférieur sert de limite aux deux communes d'Echenoz-la-Méline et de Noidans-les-Vesoul.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

La Méline traverse donc trois communes[1], toute faisant partie de l'agglomération de Vesoul : Échenoz-la-Méline, Noidans-lès-Vesoul, et Vesoul[1].

Soit en termes de cantons, la Méline prend source et conflue dans le même canton de Vesoul-1, dans l'arrondissement de Vesoul.

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Méline a donné son hydronyme à sa commune source de Échenoz-la-Méline.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Méline traverse une seule zone hydrographique « Le Durgeon de la Colombine à la Saône » U053[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le SMETA ou Syndicat mixte d'Etudes et de Travaux pour l'Aménagement du Durgeon et de ses affluents[2], sis à Vesoul.

Affluent[modifier | modifier le code]

La Méline n'a pas d'affluent référencé au SANDRE[1].

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Son rang de Strahler est donc de un.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Son régime hydrologique est dit pluvial.

Climat de la Haute-Saône[modifier | modifier le code]

La Méline est couverte sous l'usine PSA de Vesoul juste avant sa confluence

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

La Méline est couverte sous l'usine PSA de Vesoul juste avant sa confluence.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de la Fontaine au Diable (U0530500) » (consulté le 16 juin 2015)
  2. a et b « Syndicat mixte d'Etudes et de Travaux pour l'Aménagement du Durgeon et de ses affluents », sur www.montigny-les-vesoul.eu (consulté le 1er juillet 2020)
  3. « Source de la Méline » sur Géoportail (consulté le 1er juillet 2020).
  4. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 5 juillet 2015)
  5. « Confluence de la Méline » sur Géoportail (consulté le 1er juillet 2020).
Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :