Guiers Vif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guiers (homonymie).
Guiers Vif
La rivière près de sa source au cirque de Saint-Même.
La rivière près de sa source au cirque de Saint-Même.
Caractéristiques
Longueur 16,9 km [1]
Bassin 136 km2 [1]
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen 4,76 m3/s (Saint-Christophe-sur-Guiers) [2]
Nombre de Strahler 4
Régime nivo-pluvial
Cours
Source source
· Localisation Saint-Pierre-d'Entremont
· Altitude 1 350 m
· Coordonnées 45° 23′ 26″ N, 5° 53′ 29″ E
Confluence Guiers
· Localisation Entre-Deux-Guiers
· Altitude 384 m
· Coordonnées 45° 26′ 12″ N, 5° 44′ 24″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Herbetan
· Rive droite Cozon
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Isère, Savoie
Arrondissements Grenoble, Chambéry
Cantons Saint-Laurent-du-Pont, Échelles
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Les Échelles

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro

Le Guiers Vif est une rivière française des départements de l'Isère et de Savoie, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, et un affluent droit du Guiers, c'est-à-dire un sous-affluent du Rhône.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pont Saint Martin, appelé improprement "Pont romain" dans le débouché des gorges du Guiers Vif, limite entre Saint-Christophe-sur-Guiers Isère et Saint-Christophe Savoie

Il est situé dans le Parc naturel régional de Chartreuse, à la limite entre les municipalités de Saint-Pierre-d'Entremont (Isère) et Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie), déshydraté généralement dans une direction nord-ouest. La rivière forme presque toute sa route la frontière entre les départements Isère et Savoie et se termine après 16,9 kilomètres[1] de la limite entre les municipalités d'Entre-deux-Guiers et des Échelles avec un affluent droit du Guiers, qui porte le nom de Guiers Mort[3]. Souvent, le Guiers Vif n'est pas considéré comme un affluent, mais comme la source principale du Guiers.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Dans les deux départements de l'Isère et de la Savoie, le Guiers Vif traverse les sept communes[1], de l'amont vers l'aval, de Saint-Pierre-d'Entremont en Isère (source), Saint-Pierre-d'Entremont en Savoie, Corbel, Saint-Christophe-sur-Guiers, Saint-Christophe, Les Échelles, Entre-deux-Guiers (confluence).

Soit en termes de cantons, le Guiers Vif prend source et conflue dans le même canton de Saint-Laurent-du-Pont, mais traverse le canton des Échelles, le tout dans les deux arrondissement de Grenoble, et arrondissement de Chambéry.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Guiers Vif traverse une seule zone hydrographique Le Guiers Vif (V151), de 136 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 77,70 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 21,06 % de « territoires agricoles », et à 1,20 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Sources du Guiers Vif[modifier | modifier le code]

Source du Guiers Vif

Le Guiers Vif prend sa source dans le massif de la Chartreuse, sur le versant nord des Lances de Malissard (2.045m). La rivière sort de la grande grotte en crue et trente mètres plus bas normalement. Une série de cascades bondissent jusqu'au bas du cirque de Saint-Même[4]. Le Guiers Vif à son origine sur le plateau de l'Aulp du Seuil et des Lances de Malissard.

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Guiers Vif a sept affluents référencés[1].

Son rang de Strahler est donc de quatre.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le Guiers Vif à Saint-Christophe-sur-Guiers[modifier | modifier le code]

La station V1515010 - Le Guiers Vif à Saint-Christophe-sur-Guiers (Pont-Saint-Martin), est en service depuis 21 février 1970[2].

Le module à Saint-Christophe-sur-Guiers est de 4,76 m3/s[2].

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : V1515010 - Le Guiers Vif à Saint-Christophe-sur-Guiers (Pont-Saint-Martin) pour un bassin versant de 114 km2, à 405 m d'altitude[2]
(08/01/2015 - données calculées sur 45 ans de 1970 à 2015)

Le régime hydrologique est donc de type nivo-pluvial.

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

À l'étiage, c'est-à-dire aux basses eaux, le VCN3, ou débit minimal du cours d'eau enregistré pendant trois jours consécutifs sur un mois, en cas de quinquennale sèche s'établit à 0,340 m3/s, ce qui reste correct[note 1],[2].

Crues[modifier | modifier le code]

Sur cette courte période d'observation, le débit journalier maximal a été observé le pour 139,0 m3/s. Le débit instantané maximal a été observé le même [note 2] avec 169,0 m3/s en même temps que la hauteur maximale instantanée de 249 cm soit 2,49 m[2].

Le QIX 10 est de 100,0 m3/s, le QIX 20 est de 120,0 m3/s, et le QIX 50 est de 130,0 m3/s, alors que le QIX 2 est de 64 m3/s et le QIX 5 de 87 m3/s[2].

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans cette partie du bassin versant de la rivière est de 1 320 millimètres annuellement, ce qui est très supérieur à la moyenne en France puisque près de quatre fois cette moyenne. Le débit spécifique (Qsp) atteint 41,7 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin[2].

Pêche et AAPPMA[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. un peu moins du dixième du module à 4,76 m3/s
  2. à 05h35

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Guiers Vif (V1510500) » (consulté le 13 janvier 2015)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - Le Guiers Vif à Saint-Christophe-sur-Guiers (Pont-Saint-Martin) (V1515010) » (consulté le 13 janvier 2015)
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 13 janvier 2015)
  4. « Cascades et grottes du Guiers Vif », fiche de présentation des cascades et grotte du Guiers Vif [PDF], sur auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr (consulté le 30 juin 2017).