Raddon de Fresse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raddon (homonymie) et Fresse.
Le Raddon
Petit pont de bois sur le Raddon à FresseParc naturel régional des Ballons des Vosges
Petit pont de bois sur le Raddon à Fresse
Parc naturel régional des Ballons des Vosges
Caractéristiques
Longueur 10,6 km [1]
Bassin 27 km2
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen environ : 1,16 m3/s
Cours
Source au lieu-dit : Le Rang de Rey
· Localisation Fresse
· Altitude 818 m
· Coordonnées 47° 46′ 03″ N, 6° 43′ 36″ E
Confluence l'Ognon
· Localisation Belonchamp
· Altitude 336 m
· Coordonnées 47° 45′ 41″ N, 6° 36′ 33″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Saône
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté

Sources : SANDRE:« U1000580 », Géoportail

Le Raddon est un cours d'eau de Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté, et un sous-affluent du Rhône par l'Ognon et la Saône.

Un autre ruisseau portant le nom de Raddon coule, à environ 15 km vers l'ouest à vol d'oiseau, dans la vallée de Saint-Bresson.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Raddon naît à Fresse, au lieu-dit : Le Rang de Rey à 818 mètres d'altitude. Sur ses premiers kilomètres, il dévale rapidement les pentes du massif, il atteint le fond de vallée au hameau des Larmets (alt. 520 m). Il traverse ensuite les hameaux du Bas et des Fougères avant d'atteindre le centre du village de Fresse (alt. 480 mètres). Il rejoint enfin les hameaux Le Volvet, Le Magny puis Le Raddon. avant de se jeter dans l'Ognon, à Belonchamp, à l'altitude 336 mètres.

Sa longueur totale est de 10,6 km[1] Son bassin versant est d'environ 27 km2.

Affluents[modifier | modifier le code]

1. Le Raddon est formé, en amont de Fresse, par la réunion de deux principaux ruisseaux :

  • Ruisseau de la Chevestraye (L = 3 km ; source à 818 mètres d'altitude)
  • Ruisseau du Sapoz (L = 2,5 km ; source à 850 mètres d'altitude)

Ces deux ruisseaux sont rejoints par :

  • Le Ruisseau de Montvilliers,
  • Le Ruisseau de Larmet,
  • Le Ruisseau des Rondey.

2. Au niveau du village de Fresse, le Raddon est rejoint par :

  • Le Ruisseau des Viaux (qui naît dans la Forêt d'Arobert de plusieurs rus, dont la Goutte d'Arobert).

3. Au Volvet :

  • Le Ruisseau de la Crotte le rejoint

4. Au Magny :

  • Le Ruisseau de la Saussie est le dernier affluent significatif.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le Raddon ne dispose pas de station hydrométrique permanente.

Le débit spécifique (Qsp) de l'Ognon atteint 43.1 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin (à la station de Fourguenons de Servance[2], soit 7.6 km en amont de la confluence des deux cours d'eau).

Son débit moyen annuel (ou module), au niveau de sa confluence avec l'Ognon, s'établirait aux alentours de 1,16 m3/s.

Population halieutique[modifier | modifier le code]

Le Raddon, rivière de première catégorie, abrite des truites fario de petite taille ainsi que des écrevisses dites "de ruisseau" ou encore "à pattes rouges". Ces deux espèces s'abritent sous les nombreux rochers et racines qui tapissent le fond et les berges de la rivière. Quelques écrevisses à pattes blanches, plus rares et dont la pêche est très réglementée, sont également visibles, ainsi que des chabots de torrent.

Spécimens pêchés en juillet 2013 dans le Raddon, au lieu dit Le Bas : Écrevisse, Chabot Commun et Truite Fario

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]