Diosaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
la Diosaz
(Le Souay, le Diose)
Cascades dans les gorges de la Diosaz.
Cascades dans les gorges de la Diosaz.
Caractéristiques
Longueur 14,8 km [1]
Bassin 54 km2 [1]
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ? (Servoz)
Nombre de Strahler 3
Cours
Source Mont Buet
· Localisation Passy (Haute-Savoie)
· Coordonnées 46° 01′ 00″ N, 6° 50′ 46″ E
Confluence l'Arve
· Localisation entre Servoz et Les Houches
· Coordonnées 45° 55′ 39″ N, 6° 45′ 57″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Haute-Savoie
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« V0010500 », Géoportail

La Diosaz ou Diose ou Souay[1] est un torrent de Haute-Savoie, situé dans le massif des Aiguilles Rouges, sous-affluent du Rhône par l'Arve.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Diosaz descend du Mont Buet, puis elle parcourt une vallée encaissée et inhabitée, avant de rejoindre l'Arve à Servoz.

Son cours a 14,8 km de longueur[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de Haute-Savoie, la Diosaz traverse quatre communes[1],[notes 1] et deux cantons :

Soit en termes de canton, la Diosaz prend sa source dans le canton de Saint-Gervais-les-Bains et traverse et conflue dans le canton de Chamonix-Mont-Blanc.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Diosaz traverse une seule zone hydrologique dite Le Souay (V001) de 54 km2 de superficie[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le lac du Brévent a pour émissaire le ravin du Brévent
Le Lac Cornu dans le massif des Aiguilles Rouges en Haute-Savoie, vu depuis le Col Cornu

La Diosaz a quinze affluents contributeurs[1] :

  • le torrent de la Balme, de 3,3 km,
  • le ruisseau d'Écuelle, de 2,2 km,
  • le torrent de la Floria, de 1,5 km,
  • le torrent de Moëde, de 2,8 km, avec un affluent :
    • le Nant des Sangles,
  • le torrent d'Arlav, de 2,7 km,
  • le torrent du Lac cornu, de 1,8 km, avec le lac Cornu à 2 276 m d'altitude.
  • le torrent de Sous l'Aiguille, de 1,3 km,
  • le torrent du Plane, de 2,1 km,
  • le torrent de la Ravine, de 1,5 km,
  • le ravin du Brévent, de 1,4 km, avec le lac du Brévent à 2 125 m d'altitude.
  • le ravin du Grand Bri, de 2,2 km,
  • le ravin de Carlaveyron, de 1,5 km,
  • le ruisseau des Péchots, de 2 km,
  • le torrent le Souay, de 6,2 km,
  • le ruisseau des Trois Nants, de 2,7 km,

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc le rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements[modifier | modifier le code]

Un barrage hydroélectrique est installé dans la vallée de la Diosaz : le barrage de la Bajulaz.

Dans la partie aval, la vallée est très profonde et forme des gorges, connues sous le nom de gorges de la Diosaz[2]. Il s'agit d'une attraction touristique réputée. Un sentier est aménagé le long des falaises afin de permettre une visite aisée du site. Ce sentier, créé à la fin du XIXe siècle, est partiellement construit sur des passerelles situées au-dessus des eaux impétueuses du torrent, ce qui rend la promenade assez spectaculaire. Ce site est classé et existe depuis 1875.

Pour plus d'information concernant cette merveille de la nature, visitez le site http://www.gorgesdeladiosaz.com/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. le SANDRE 2012 rajoute - ? - deux communes au nord-est de la source : Vallorcine et Sixt-Fer-à-Cheval

Références[modifier | modifier le code]

Bases de données géographiques : OpenStreetMap • SandreVoir et modifier les données sur WikidataNotices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Bibliothèque nationale de France (données)