Gland (rivière de l'Ain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gland.
le Gland
Le Gland à Prémeyzel.
Le Gland à Prémeyzel.
Caractéristiques
Longueur 16,3 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen ?
Cours
Source au lieu-dit la Papeterie
· Localisation Conzieu
· Altitude 365 m
· Coordonnées 45° 43′ 42″ N, 5° 36′ 00″ E
Confluence Dérivation de Brégnier-Cordon (Rhône)
· Localisation Saint-Benoît
· Altitude 208 m
· Coordonnées 45° 40′ 08″ N, 5° 34′ 57″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Setrin et Agnin
· Rive droite Lacs de Conzieu
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Ain
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« V1610500 », Géoportail

Le Gland est une rivière française du département de l'Ain, en ancienne région Rhône-Alpes, donc en nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, affluent de la rive droite du Rhône, au niveau de la dérivation de Brégnier-Cordon.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le Gland (écrit Glan en 1272) tire son nom de la racine gauloise glano, signifiant «pur»[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Gland près de son embouchure.

D'une longueur de 16,3 kilomètres[1], il prend sa source sur la commune de Conzieu, à 365 m d'altitude, entre les lieux-dits la Papeterie et la Léchére[3]. Au pied de la Montagne de Tentanet (1 019 m), et à un kilomètre environ du lac de Crotel (535 mètres d'altitude), il y a trois sources et des marais[3].

Après avoir traversé les communes de Saint-Bois et Prémeyzel, il forme la spectaculaire cascade de Glandieu à Glandieu (Brégnier-Cordon, Saint-Benoît) puis se jette dans le canal de dérivation de Brégnier-Cordon, et enfin dans le Rhône, à proximité du pont d'Évieu (commune de Saint-Benoît)[3].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Ain[note 1], le Gland traverse cinq communes[1] et deux cantons :

Soit en termes de cantons, le Gland prend source dans le canton de Belley, traverse le canton de Lhuis, et conflue dans le même canton origine le canton de Belley.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Gand a deux affluents référencés[1] :

De plus, selon Géoportail, les lacs de Conzieu alimentent aussi le Gland, par la rive droite.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Le Gland est une rivière à truites.

La portion située entre Saint-Bois et la cascade de Glandieu est propice à la pratique du kayak.

L'eau du Gland était autrefois utilisée par une scierie de marbre située au pied de la cascade de Glandieu.

Divers[modifier | modifier le code]

Le Gland a donné son nom à l'ancienne communauté de communes Rhône et Gland, rebaptisée Terre d'eaux, puis fusionnée au sein de la Communauté de communes Bugey Sud.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. deux erreurs internes du SANDRE qui signale deux départements avec six communes toutes dans le département de l'Ain dont deux identiques

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Gland (V1610500) » (consulté le 22 septembre 2013).
  2. * Anne-Marie Vurpas et Claude Michel, Noms de lieux de l'Ain, Bonneton, 1999
  3. a, b, c, d et e Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 23 janvier 2010).

SandreVoir et modifier les données sur WikidataNotices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :