Dunière (rivière de l'Ardèche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dunière.
Ne doit pas être confondu avec Dunières (rivière).

la Dunière
Illustration
La Dunière (sous le pont), à sa confluence avec l'Eyrieux (caché par les arbres)
Caractéristiques
Longueur 23,6 km [1]
Bassin 107 km2 [1]
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen Dunières-sur-Eyrieux
Nombre de Strahler 4
Organisme gestionnaire Syndicat Mixte Eyrieux Clair[2]
Régime pluvial cévenol
Cours
Source Serre Collange (861 m)
· Localisation Saint-Jean-Chambre
· Altitude 820 m
· Coordonnées 44° 56′ 00″ N, 4° 33′ 12″ E
Confluence l'Eyrieux
· Localisation Dunières-sur-Eyrieux
· Altitude 156 m
· Coordonnées 44° 49′ 15″ N, 4° 39′ 39″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Rantoine, Eve
· Rive droite Doulet
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Ardèche
Arrondissements Tournon-sur-Rhône, Privas
Cantons Vernoux-en-Vivarais, La Voulte-sur-Rhône, Privas
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Vernoux-en-Vivarais

Sources : SANDRE, Géoportail, Syndicat Mixte Eyrieux Clair[2]

La Dunière est une rivière du département français de l'Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes, affluent de l'Eyrieux, donc sous-affluent du Rhône.

Géographie[modifier | modifier le code]

Longue de 23,6 km[1], la Dunière prend sa source près du lieu-dit Serre Collange (861 m), à 820 m d'altitude[3], à l'ouest de Martel, sur la commune de Saint-Jean-Chambre[4]. Le cours, situé dans toute sa longueur dans les Boutières, se dirige vers le sud-est dans des gorges sauvages et profondes pour rejoindre l'Eyrieux au niveau de Dunières-sur-Eyrieux, à 156 m d'altitude[3]. En face de la confluence, mais toujours sur la commune de Dunière-sur-Eyrieux, Géoportail signale une source d'eau minérale.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Ardèche, la Dunière traverse les sept communes[1] suivantes, dans trois cantons, de l'amont vers l'aval, de Saint-Jean-Chambre (source), Saint-Apollinaire-de-Rias, Silhac, Vernoux-en-Vivarais, Saint-Julien-le-Roux, Saint-Michel-de-Chabrillanoux à Dunière-sur-Eyrieux (confluence).

Soit en termes de cantons, la Dunière prend source dans le canton de Vernoux-en-Vivarais et le traverse, puis passe en limite du canton de La Voulte-sur-Rhône et conflue dans le canton de Privas. Elle reste une grande partie de son cours dans l'arrondissement de Tournon-sur-Rhône, mais ses derniers kilomètres sont dans l'arrondissement de Privas.

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Dunière a donné son hydronyme à la commune de Dunière-sur-Eyrieux.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Dunière traverse une seule zone hydrographique 'La Dunière' (V416) de 107 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 56,10 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 43,60 % de « territoires agricoles », et à 0,72 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire du bassin versant de l'Eyrieux et de ses affluents est le Syndicat Mixte Eyrieux Clair[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

La Dunière a sept affluents référencés[1] :

  • Ruisseau du Belay (rd), 3,4 km sur les communes de Silhac et Chalencon avec un affluent :
    • Ruisseau de Courtebut (rg), 3,9 km sur les communes de Saint-Jean-Chambre et Silhac ;
  • Le Sèrouant (rg), 6,7 km sur les communes de Lamastre, Saint-Apollinaire-de-Rias, Vernoux-en-Vivarais et Silhac ;
  • Ruisseau de Rantoine (rg), 6,4 km sur les communes de Vernoux-en-Vivarais et Chateauneuf-de-Vernoux ;
  • Ruisseau d'Arlindes (rd), 3,6 km sur les communes de Vernoux-en-Vivarais et Silhac ;
  • Ruisseau de Charavau (rg), 1,1 km sur la commune de Vernoux-en-Vivarais ;
  • L'Eve (rg), 5,8 km sur les communes de Vernoux-en-Vivarais et Saint-Julien-le-Roux avec trois affluents :
    • Ruisseau de Merland (rd), 2,8 km sur la commune de Vernoux-en-Vivarais avec un affluent :
      • Ruisseau de Marsannoux (rg), 1,8 km sur la commune de Vernoux-en-Vivarais ;
    • Ruisseau de Grosjeanne (rg), 4,6 km sur les communes de Vernoux-en-Vivarais, Boffres, Gilhac-et-Bruzac et Saint-Julien-le-Roux avec trois affluents :
      • Ruisseau de Parpaillon (rd), 1,6 km sur la commune de Boffres ;
      • Ruisseau de Vernatone (rg), 1,7 km sur les communes de Gilhac-et-Bruzac et Saint-Julien-le-Roux ;
      • Ruisseau du Gratol (rd), 1,8 km sur la commune de Vernoux-en-Vivarais ;
    • Ruisseau du Pourret (rg), 2,8 km sur la commune de Saint-Julien-le-Roux ;
  • Ruisseau de Doulet (rd), 7,7 km sur les communes de Saint-Michel-de-Chabrillanoux, Dunière-sur-Eyrieux, Saint-Maurice-en-Chalencon, Silhac avec un affluent :
    • non nommé (rd), 2,6 km sur les communes de Saint-Michel-de-Chabrillanoux et Saint-Maurice-en-Chalencon avec un affluent :
      • la Rioulara (rd), 0,4 km sur la commune de Saint-Michel-de-Chabrillanoux.

Son rang de Strahler est donc de quatre.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

ZNIEFF de l'Eyrieux[modifier | modifier le code]

Six des sept communes du bassin versant de la Dunière sont dans le périmètre la ZNIEFF de type II Bassin de l'Eyrieux, de 32 672 hectares sur quarante-trois communes[5].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - La Dunière (V4160500) » (consulté le 21 janvier 2015)
  2. a b et c « Syndicat Mixte Eyrieux Clair », sur www.eyrieux-clair.fr (consulté le 15 mai 2013)
  3. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 22 janvier 2015)
  4. « La Dunière », sur vernoux-en-vivarais.fr, (consulté le 22 janvier 2015)
  5. ZNIEFF 820031039 - Bassin de l'Eyrieux sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.