Eau d'Olle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
l'Eau d'Olle
(ruisseau la Vernette, ruisseau de Longe Combe)
L'Eau d'Olle se jetant dans le lac de Grand Maison.
L'Eau d'Olle se jetant dans le lac de Grand Maison.
Caractéristiques
Longueur 28,9 km [1]
Bassin 173 km2 [1]
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 4
Organisme gestionnaire SYMBHI - SYndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l'Isère[2]
Régime pluvio-nival
Cours
Source sous le col de Bellard (2 262 m)
· Localisation Saint-Colomban-des-Villards
· Altitude 2 175 m
· Coordonnées 45° 14′ 38″ N, 6° 12′ 31″ E
Confluence la Romanche
· Localisation Le Bourg-d'Oisans
· Altitude 711 m
· Coordonnées 45° 07′ 12″ N, 6° 00′ 20″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Isère, Savoie
Arrondissements Saint-Jean-de-Maurienne et Grenoble
Cantons Saint-Jean-de-Maurienne, Oisans-Romanche
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Le Bourg-d'Oisans

Sources : SANDRE:« W2750500 », Géoportail

L'Eau d'Olle est un torrent français, qui coule dans les départements de la Savoie et de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes, et un affluent de la Romanche, donc un sous-affluent du Rhône par le Drac et l'Isère.

Hydronyme[modifier | modifier le code]

L'hydronyme Olle a la même racine que hohl, « creux » en allemand, alla en latin qui signifie bassin, marmite, en référence au changement de direction de la vallée qui semble la fermer et en faire un chaudron[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Eau d'Olle est un torrent situé principalement dans le département de l'Isère, mais dont la source est située dans le département de la Savoie sous le col de Bellard, à l'est du col du Glandon. C'est un sous-affluent du Rhône par la Romanche, le Drac et l'Isère.

Il traverse :

  • le lac de Grand Maison au bout duquel le barrage de Grande Maison où est intégrée « la centrale hydroélectrique la plus puissante de France[4] », située « entre les massifs de Belledonne et des Grandes Rousses, dans le département de l’Isère[4]. »
  • le barrage du Verney,
  • le village d'Allemond,

avant de se jeter dans la Romanche.

La longueur de son cours est de 28,9 km[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans les deux départements de l'Isère et de la Savoie, L'eau d'Olle traverse les six communes[1] suivantes - quatre dans l'Isère et deux en Savoie -, de l'amont vers l'aval, de Saint-Colomban-des-Villards (source), Saint-Sorlin-d'Arves, Vaujany, Oz, Allemond et Le Bourg-d'Oisans (confluence).

Soit en termes de cantons, l'Eau d'Olle prend source dans le canton de Saint-Jean-de-Maurienne, conflue dans le canton d'Oisans-Romanche, le tout dans les deux arrondissement de Saint-Jean-de-Maurienne et arrondissement de Grenoble.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

L'Eau d'Olle traverse une seule zone hydrographique 'L'eau d'Olle' (W275) de 173 km2 de superficie[1]. Celui-ci est constitué à 95,67 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 1,99 % de « territoires agricoles », à 1,50 % de « surfaces en eau », à 0,87 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

C'est le syndicat mixte des bassins hydrauliques de l'Isère qui s'occupe de fédérer les aménagements sur la Romanche[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Eau d'Olle a trente-deux affluents référencés[1] dont :

  • le ruisseau du Grand Lac,
  • le ruisseau du Lac,
  • Le Rieu Claret avec un affluent :
    • le Ruisseau de Buyant
  • Le ruisseau de la Cochette avec trois affluents :
    • le ruisseau du Plan des Cavalies
    • le ruisseau des Demoiselles
    • le Blanc
  • le ruisseau du Cléta avec un affluent :
    • le ruisseau des Ilettes
  • le Frénet avec un affluent :
    • le ruisseau de Roche noire avec un affluent :
      • le Rif de Beauregard
  • le Flumet avec quatre affluents :
    • La Vorge,
    • le Claret,
    • le ruisseau de la Fare avec un affluent :
      • le Rieu,
    • le ruisseau du Mollard,
  • le ruisseau du Coteyssart avec un affluent :
    • le ruisseau de la Dreyta,
  • le Roubier avec deux affluents :
    • le ruisseau du Lac Noir,
    • le ruisseau de la Combe,

Donc son rang de Strahler est de quatre.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Eau d'Olle (W2750500) » (consulté le 8 mai 2013)
  2. a et b « La Romanche - 2013-2015 les objectifs du projet Romanche Séchilienne », sur http://www.symbhi.fr (consulté le 14 avril 2015)
  3. Société des touristes du Dauphiné, Annuaire de la Société des touristes du Dauphiné, Imprimerie Allier, , p. 238.
  4. a et b [PDF] Aménagement de Grand'Maison, sur le site energie.edf.com