Embroye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
l'Embroye
Image illustrative de l'article Embroye
Caractéristiques
Longueur 14,9 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ? ([2])
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire Syndicat Mixte Eyrieux Clair[3]
Régime pluvial cévenol
Cours
Source contreforts des Boutières
· Localisation Boffres
· Altitude 720 m
· Coordonnées 44° 54′ 26″ N, 4° 43′ 06″ E
Confluence le Rhône
· Localisation Charmes-sur-Rhône
· Altitude 104 m
· Coordonnées 44° 51′ 07″ N, 4° 50′ 16″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Ardèche
Arrondissements Tournon-sur-Rhône, Privas
Cantons Vernoux-en-Vivarais, Saint-Péray, La Voulte-sur-Rhône
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE, Géoportail

L'Embroye est un ruisseau du département de l'Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes, affluent droit du Rhône.

Géographie[modifier | modifier le code]

Long de 14,9 km[1], l'Embroye prend sa source sur les contreforts des Boutières, sur la commune de Boffres, à 720 m d'altitude.

Il descend vers le sud-est pour rejoindre le Rhône au niveau de la limite entre Saint-Georges-les-Bains et Charmes-sur-Rhône, au début de la dérivation du Rhône de Beauchastel, à 104 m d'altitude.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Ardèche, l'Embroye traverse les quatre communes[1] suivantes, dans trois cantons, de l'amont vers l'aval, de Boffres (source), Toulaud, Saint-Georges-les-Bains à Charmes-sur-Rhône (confluence).

L'Embroye prend sa source dans le canton de Vernoux-en-Vivarais, passe brièvement dans le canton de Saint-Péray, puis termine sa course dans le canton de La Voulte-sur-Rhône. Il passe donc de l'arrondissement de Tournon-sur-Rhône à celui de Privas.

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Embroye a six affluents référencés[1] :

  • Ruisseau de Saint-Loup (rg), 1 km sur la commune de Toulaud ;
  • Ruisseau des Vans (rd), 3,9 km sur les communes de Toulaud et Gilhac-et-Bruzac ;
  • Ruisseau des Ayes (rg), 1,4 km sur la commune de Toulaud ;
  • Ruisseau de la Fez (rd), 2,9 km sur les communes de Saint-Georges-les-Bains et Charmes-sur-Rhône ;
  • L'Ozon (rg), 2,5 km sur les communes de Toulaud et Charmes-sur-Rhône ;
  • Ruisseau de Seisson (rd), 2,9 km sur les communes de Saint-Georges-les-Bains et Charmes-sur-Rhône.

Le rang de Strahler est donc de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Débit[modifier | modifier le code]

Une station hydrométrique fonctionne depuis 1984 à Toulaud. Le bassin versant y est de 7,4 km2[2]. Le module y est de 0,12 m3/s, de même que le débit médian - intervalle de confiance = 0,95. Sur les 12306 jours de mesure effectuées le débit journalier maximal est de 12,40 m3/s le et le débit maximal est de 53,70 m3/s le . Ce jour-là la hauteur a été mesurée à 2,49 m, ce qui constitue la plus haute hauteur mesurée.

Crues et étiages[modifier | modifier le code]

Soumis à un régime pluvial cévenol, le ruisseau peut subir de violentes crues en automne, le débit pouvant être 500 fois plus important que le débit moyen.

À l'inverse, le ruisseau est fréquemment à sec au mois d'août.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Embroye (V4020500) » (consulté le 12 mars 2015)
  2. a et b Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - L'Embroye à Toulaud (V4025010) » (consulté le 12 mars 2015)
  3. « L'Embroye et le Turzon », sur Syndicat Mixte de l'Eyrieux Clair (consulté le 12 mars 2015)