Talaron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
le Talaron
Confluent du Talaron et de l'Eyrieux à Beauvène.
Confluent du Talaron et de l'Eyrieux à Beauvène.
canton du Cheylard en Ardèche
canton du Cheylard en Ardèche
Caractéristiques
Longueur 17,7 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen ? (Beauvène)
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire Syndicat Mixte Eyrieux Clair[2]
Régime pluvial cévenol
Cours
Source source
· Localisation Saint-Genest-Lachamp
· Altitude 1 040 m
· Coordonnées 44° 50′ 07″ N, 4° 22′ 51″ E
Confluence Eyrieux
· Localisation Beauvène
· Altitude 452 m
· Coordonnées 44° 52′ 42″ N, 4° 32′ 00″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche faveyroles
· Rive droite Chalan, Boursout
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Ardèche
Arrondissements Tournon-sur-Rhône, Privas
Canton Le Cheylard
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« V4130600 », Géoportail

Le Talaron est un cours d'eau de France dans l'Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes, et un affluent de l'Eyrieux, donc un sous-affluent du Rhône.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pont du Talaron à Beauvène.

Le Talaron prend sa source sur la commune de Saint-Genest-Lachamp, à 1 040 m d'altitude dans l'Ardèche.

Long de 17,7 kilomètres[1], il se jette dans l'Eyrieux au niveau de Beauvène, à 452 m d'altitude.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Ardèche, le Talaron traverse les quatre communes[1] suivantes, de Saint-Genest-Lachamp (source), Saint-Christol, Saint-Barthélemy-le-Meil, Beauvène (confluence).

Soit en termes de canton, le Talron prend source et conflue dans le même canton du Cheylard, le tout dans l'arrondissement de Tournon-sur-Rhône et l'arrondissement de Privas.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Talaron traverse une seule zone hydrographique L'eyrieux du ruisseau du Ranc Courbier inclus au Talaron inclus (V413) de 449 km2 de superficie[1]. Ce bassin versante est constitué à 74,00 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 25,04 % de « territoires agricoles », à 0,87 % de « territoires artificialisés », à 0,27 % de « surfaces en eau »[1]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire du bassin versant de l'Eyrieux et de ses affluents est le Syndicat Mixte Eyrieux Clair[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

La Talron a onze affluents rérérencés[1] sans sous-affluents :

Don son rang de Strahler est de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Talaron (V4130600) » (consulté le 21 novembre 2013)
  2. a et b « Syndicat Mixte Eyrieux Clair », sur www.eyrieux-clair.fr (consulté le 15 mai 2013)