Meyne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Meyne
La Meyne à Orange
La Meyne à Orange
situation d'Orange en vallée du Rhône
situation d'Orange en vallée du Rhône
Caractéristiques
Longueur 14,9 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire ASA de la Meyne ou Association Syndicale Autorisée de la Meyne[2]
Régime méditerranéen
Cours
Source au sud de la base aérienne 115 Orange-Caritat
· Localisation Orange
· Altitude 56 m
· Coordonnées 44° 07′ 42″ N, 4° 52′ 18″ E
Confluence le Rhône
· Localisation Orange
· Altitude 27 m
· Coordonnées 44° 04′ 21″ N, 4° 46′ 35″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Mayre de Couavedel, Mayre de Cagnan
· Rive droite Mayre de Raphaëlis, Mayre de Camp Redon
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Vaucluse
Arrondissement Avignon
Cantons Orange-Est, Orange-Ouest
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur

Sources : SANDRE, Géoportail, ASA de la Meyne[2]

La Meyne est une rivière située en France dans le département de Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, et un affluent gauche du Rhône.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette rivière de 14,9 km[1] arrose les villes d'Orange et de Caderousse, avant de se jeter dans le Rhône.

La source selon le Sandre se situe juste au sud de la base aérienne 115 Orange-Caritat, à 56 m d'altitude.

La traversée d'Orange a été fortement aménagée avec bassins écréteurs de crues et déviation sud[2]. La Meyne côtoie l'autoroute française A9 dite aussi la Languedocienne, et avec son nouveau prolongement la Catalane, à la sortie sud d'Orange et en limite de Caderousse.

La confluence a bougé après l'aménagement du fleuve et se trouve aujourd'hui dans le contre canal du Rhône, sur la commune d'Orange[2], à 27 m d'altitude[3].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département du Vaucluse, la Meyne traverse les deux seules communes d'Orange (source et confluence) et Caderousse.

Soit en termes de cantons, la Meyne traverse les deux canton d'Orange-Est et canton d'Orange-Ouest, dans le seul arrondissement d'Avignon.

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est l'ASA de la Meyne ou Association Syndicale Autorisée de la Meyne, sis à Orange, et crée dès 1853[2]. C'est un syndicat de gestion, d'aménagement et d'entretien des cours d'eau de la ville d'Orange et Caderousse.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le bassin versant de la Meyne, a pour voisin au nord l'Eygues, au sud l'Ouvèze, à l'est la Seille, et à l'ouest le Rhône

Rose des vents le Rhône l'Eygues l'Eygues Rose des vents
le Rhône N la Seille et l'Ouvèze
O    la Meyne    E
S
le Rhône l'Ouvèze l'Ouvèze

Étymologie[modifier | modifier le code]

  • 862 : Medenam fluvium, (cf le cartulaire d'Orange)
  • 1363 : de Medena
  • 1548 Meine (cf les chroniques d'un notaire d'Orange)

Le vocable de Meyne provient très vraisemblablement du terme pré-latin de *med-. Cela s'explique par la situation de cette rivière, dans son environnement, au « milieu », entre l'Eygues et la Sorgue. Cet hydronyme est également rencontré pour la Mayenne, entre Vilaine et Sarthe[4].

Affluents[modifier | modifier le code]

La Meyne a cinq affluents référencés[1] :

  • la Meyne (rd), 5,1 km sur les deux communes d'Orange (confluence) et de Camaret-sur-Aigues (source).
  • le ruisseau Mayre de Couavedel (rg), 4 km, sur la seule commune d'Orange.
  • le ruisseau Mayre de Raphaëlis (rd), 7,6 km, sur les deux communes d'Orange (confluence) et de Camaret-sur-Aigues (source).
  • le ruisseau Mayre de Cagnan (rg), 4,3 km, sur la seule commune d'Orange.
  • le ruisseau Mayre de Camp Redon (rd), 3,4 km, sur la seule commune de Caderousse.

Le rang de Strahler est donc de deux.

Crues historiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La Meyne (V5480560) » (consulté le 1er février 2015)
  2. a, b, c, d et e « ASA de la Meyne », sur www.syndicat-meyne.fr (consulté le 1er février 2015)
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 1er février 2015)
  4. Gilles Fossat, « Les noms de l'eau en Vaucluse, toponymie et hydronymie », éd. L'Harmattan (ISBN 978-2-336-00002-2)