Orbise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Orbise
(Orbize)
l'Orbize à Mellecey
l'Orbize à Mellecey
Caractéristiques
Longueur 21,2 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Source à proximité du bois de Jambles
· Localisation Châtel-Moron
· Altitude 440 m
· Coordonnées 46° 46′ 52″ N, 4° 37′ 51″ E
Confluence Corne
· Localisation Saint-Rémy
· Altitude 179 m
· Coordonnées 46° 45′ 16″ N, 4° 49′ 52″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche le Giroux
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Chalon-sur-Saône
Cantons Givry, Chalon-sur-Saône-Ouest, Chalon-sur-Saône-Sud
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté
Principales localités Givry, Châtenoy-le-Royal, Saint-Rémy

Sources : SANDRE, Géoportail

L'Orbise[1] ou Orbize[2] est une rivière française du département Saône-et-Loire de la région Bourgogne-Franche-Comté et un affluent de la Corne, c'est-à-dire un sous-affluent du Rhône par la Saône.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 21,2 kilomètres[1], l'Orbise prend sa source sur la commune de Châtel-Moron à l'altitude 440 mètres, à proximité du bois de Jambles[2]. Cette source s'appelle source de la Manche[3].

Il coule globalement du sud-ouest vers le nord-est et après un coude dans la commune de Mellecey redescend du nord-ouest vers le sud-est.

Après avoir pris sa source dans les granits du horst de Mont-Saint-Vincent, cette rivière voit sa vallée s'encaisser rapidement, dans une région cristalline et boisée. Puis la vallée s'élargit, dans les roches tendre du trias argileux de Theurey, avant de se resserrer à nouveau dans le lias plus calcaire, sauf à la confluence du ruisseau.

Il conflue avec la Corne sur la commune de Saint-Rémy, à l'altitude 179 mètres[2].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Saône-et-Loire, l'Orbise traverse dix communes[1] et trois cantons :

Soit en termes de cantons, l'Orbise prend source dans le canton de Givry, traverse le canton de Chalon-sur-Saône-Ouest, conflue dans le canton de Chalon-sur-Saône-Sud, le tout dans le seul arrondissement de Chalon-sur-Saône.

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Orbise a un affluent référencé[1] :

Aménagements[modifier | modifier le code]

Sur son cours, on voit encore parmi les lieux dits treize moulins et deux châteaux : Le Moulin Tourneau, le Moulin Baudy, le Moulin Liboureau, le Moulin de Saint-Sulpice, le château de Germolles, le moulin des Buissons, le Moulin Ravenot, le château de Dracy-le-Fort, le Moulin Roussot, le Moulin Madame, le Moulin de la Creuse, le Moulin Patin, le Moulin de Quincampoix, le Moulin de la Perche, et le Moulin Martorez.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Écologie[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

La source de l'Orbize est citée comme point de passage (et endroit de forte énergie terrestre) sur le chemin initiatique vers Compostelle dans le livre Les étoiles de Compostelle par Henri Vincenot[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugène Leclerc, Une promenade en vallée des Vaux, revue « Images de Saône-et-Loire » n° 48 (hiver 1981), pp. 3-6.

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. a, b, c, d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Orbise (U3120640) » (consulté le 14 mai 2013)
  2. a, b et c Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 30 mai 2010)
  3. Dictionnaire topographique de la France, « L'Orbise » (consulté le 30 mai 2010)
  4. Les étoiles de Compostelle, Henri Vincenot. Ed. Succès du livre, 1982, p. 226.