Réallon (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le cours d'eau. Pour la commune française, voir Réallon.

le Réallon
Illustration
L'embouchure du torrent de Réallon dans le lac de Serre-Ponçon, juste au-dessus du pont de Savines.
Caractéristiques
Longueur 19,8 km [1]
Bassin
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire EPTB SMAVD ou syndicat mixte d'Aménagement de la vallée de la Durance[2]
Cours
Source source
· Localisation Réallon
· Coordonnées 44° 38′ 09″ N, 6° 23′ 11″ E
Confluence la Durance
· Localisation Savines-le-Lac
· Coordonnées 44° 31′ 38″ N, 6° 23′ 43″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Gap
Canton (Savines-le-Lac) Chorges
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur

Sources : SANDRE:« X0500540 », Géoportail

Le Réallon est un torrent qui coule dans le département des Hautes-Alpes, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, sous-affluent du Rhône par la Durance.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le torrent de Réallon né de la réunion de plusieurs torrents aux Gourniers dans le sud du massif des Écrins et se jette dans le lac de Serre-Ponçon.

La longueur de son cours d'eau est de 19,8 km[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Hautes-Alpes, le torrent de Réallon traverse les trois communes[1] suivantes, et un canton, dans le sens amont vers aval, de Réallon (source), Puy-Saint-Eusèbe, Savines-le-Lac (confluence).

Soit en termes de cantons, le Réallon prend sa source et conflue dans le même ancien canton de Savines-le-Lac, dans l'arrondissement de Gap, et donc le nouveau canton de Chorges.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le torrent de Réallon traverse une seule zone hydrographique « La Durance du torrent des Vachères au torrent de Trente Pas inclus » (X050) de 3 762 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 90,38 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 7,77 % de « territoires agricoles », à 1,05 % de « territoires artificialisés », à 0,77 % de « surfaces en eau », à 0,02 % de « zones humides »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est l'EPTB SMAVD ou syndicat mixte d'Aménagement de la vallée de la Durance[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le torrent de Réallon a vingt-quatre affluents référencés[1] :

  • le ravin de Cordeillas,
  • le ravin de Revire Souléou,
  • le ravin de la Selle,
  • le ravin de la Conférie,
  • le ravin de Moure la Gardner,
  • le torrent de Serre Reyna,
  • la Combe de Baume Longue,
  • le ravin du Play,
  • le ravin de Coueymians,
  • le ravin d'Entrailles,
  • le torrent de la Gorge, avec deux affluents
  • le ravin du Tournas,
  • le torrent de la Martinasse, avec un affluent
  • le torrent de la Gauche,
  • le ravin du Bessuillier,
  • le torrent de la Pisse, avec un affluent
  • le Maou Riou,
  • le ravin d'algue Noire,
  • le torrent de Reyssas, avec six affluents
  • le torrent du boulet, avec un affluent
  • le Combat de la Vie,
  • le ravin de Combat Vaillant,
  • le torrent de Béarras,
  • la Combe des Marins, avec un affluent

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Ressources relatives à la géographie : GeoNames • SandreVoir et modifier les données sur Wikidata