Avançon (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avançon.
Avançon
L'Avançon à Bex, le débit moyen journalier était de 6,57 m3/s.
L'Avançon à Bex, le débit moyen journalier était de 6,57 m3/s.
Localisation de l'Avançons dans le sud-est du canton de Vaud
Localisation de l'Avançons dans le sud-est du canton de Vaud
Caractéristiques
Longueur 16,3 km
Bassin 80 km2
Bassin collecteur Bassin du Rhône
Débit moyen 3,86 m3/s (Scierie, Bex) [1]
Nombre de Strahler 5[2]
Régime A. de Nant: nivo glaciaire aux Plans, nival alpin à partir de Frenière
A. d'Anzeindaz: nival alpin[2],[3]
Cours
Source principale Avançon d'Anzeindaz
· Localisation au nord de la Tête à Grosjean
· Altitude 2 100 m
· Coordonnées 46° 16′ 33″ N, 7° 10′ 35″ E
Source secondaire Avançon de Nant
· Localisation Glacier des Martinets
· Altitude 1 660 m
· Coordonnées 46° 15′ 28″ N, 7° 08′ 04″ E
Confluence des sources Hameau de La Peufaire
· Altitude 730 m
· Coordonnées 46° 15′ 58″ N, 7° 03′ 39″ E
Confluence Rhône
· Localisation Bex
· Altitude 400 m
· Coordonnées 46° 14′ 34″ N, 6° 59′ 29″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Torrent Guenin et L'Ivouette (A.de.N),Le Pisse Vache (A.de.A), Pouet Torrent, Bey de Sérisson, La Croisette
· Rive droite Ruisseau du Richard et Nant D'Ayerne (A.de.N)
Pays traversés Drapeau de la Suisse Suisse
Régions traversées Canton de Vaud
Principales localités Bex

L'Avançon ou Avençon est une rivière de Suisse, affluent de la rive droite du Rhône.

Parcours[modifier | modifier le code]

Elle résulte de la confluence de l'Avançon d'Anzeindaz et de l'Avançon de Nant qui se rejoignent près du hameau de Peuffaire, à l'altitude de 730 m. Dès lors la rivière coule vers le sud, traverse la commune de Bex et se jette dans le Rhône, en face de Massongex. L'Avançon d'Anzeindaz a un cours de 10,8 km et l'Avançon de Nant de 8,6 km.

L'Avançon d'Anzeindaz, branche principale, prend sa source dans la région du mont Bellaluex et passe près d'Anzeindaz, où elle reçoit des eaux des Diablerets, puis descend en direction de Gryon.

La seconde branche, l'Avançon de Nant, prend sa source dans le Vallon de Nant au pied du Glacier des Martinets. La rivière descend vers Pont de Nant, Les Plans-sur-Bex, puis Frenières-sur-Bex où elle reçoit sur sa rive gauche les eaux de l'Ivouette (4,2 km).

L'Avançon a un caractère torrentiel[4] et la surface totale de son bassin est d'environ 80 km2.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Avançon d'Anzeinde entre Solalex et Anzeindaz

Son débit est de 3,86 m3/s (moyenne 2001-2008) au lieu-dit la Scierie, sur la commune de Bex[1]. La part de glaciers recouvre 1,7 % du bassin versant[5].

Relevé hydrologique[modifier | modifier le code]

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Bex, Pont Neuf, 430 m
(2001-2011)
Source : Avançon - Bex, Pont Neuf, Débit, Direction Générale de l'Environnement, canton de Vaud

Débits et crues[modifier | modifier le code]

Pointe et débit journalier maximum et minimum par mois 1999-2011 en [m3/s], (+ maximum)
jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Pointe (année) 9.32 (2004) 3.14- (2005) 11.4 (2001) 13.5 (2003) 28.4 (1999) 24.9 (2004) 28.7 (2007) 35.2 (2005) 17.1 (2001) 43.3+ (2011) 17.1 (2002) 9.37 (2010)
Débit maximum (année) 5.93 (2004) 2.58- (2007) 10.2 (2001) 10.1 (2006) 16.2 (2010) 19.9 (2004) 21.0+ (2007) 20.9 (2005) 11.7 (2006) 23.5 (2000) 11.5 (2002) 6.15 (2010)
Débit minimal (année) 0.668 (2005) 0.577 (2006) 0.572- (2006) 1.54 (2008) 2.54 (2011) 2.67+ (2011) 2.25 (2011) 1.69 (2011) 1.28 (2009) 1.14 (2009) 0.970 (2011) 0.811 (2004)
Moyenne annuelle la plus grande: 4,71 m3/s (2001)
Débit moyen 3,683 m3/s (2000-2011)
Moyenne annuelle la plus petite: 2,59 m3/s (2011)

Faune[modifier | modifier le code]

La truite[6] est présente dans la rivière. En 2014, l'inspection de la pêche du canton de Vaud en relève la capture de 32 dans l'Avançon d'Anzaindaz, 25 dans l'Avançon de Nant et 163 dans l'Avançon[7].

Le trançon de l'Avançon de Nant se situant dans la réserve naturelle du Vallon de Nant constitue une réserve de pêche. La pêche est interdite dès sa sortie du glacier des Martinets jusqu'à environ 160 m en aval du confluent avec le Nant de la Tour, au lieu indiqué par un panneau "interdiction de pêcher" (coordonnées 574'220/120'540)[8].


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Service des eaux, sols et assainissement, Canton de Vaud, « Avençon Scierie » [PDF] (consulté le 30 avril 2011)
  2. a et b Type de régime d'écoulement, système d’information géographique sur les eaux en Suisse, DETEC.
  3. Déterminer le type de régime d'écoulement en Suisse, OFEV.
  4. Charles Knapp (dir.), Dictionnaire géographique de la Suisse, Neuchâtel, Victor Attinger, 1902-1910 [détail des éditions].
  5. Service des eaux, sols et assainissement, Canton de Vaud, « Avençon Scierie » [PDF] (consulté le 30 janvier 2015)
  6. La statistique regroupe sans distinction la truite Fario et la truite arc-en-ciel sous le nom de Truite de rivière et lacustre.
  7. « Statistique de la pêche dans les rivières du canton de Vaud en 2014 » [PDF], sur vd.ch, Direction Générale de l'Environnement, Inspection de la pêche, (consulté le 24 novembre 2015), p. 1
  8. « Règlement sur les réserves de pêche, les parcours de pêche sans permis et les parcours intercantonaux du Canton de Vaud (RRPêche) » [PDF], sur vd.ch, Conseil d'État du Canton de Vaud, (consulté le 24 novembre 2015), p. 1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :