Audeux (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la commune, voir Audeux.
l'Audeux
La grande cascade de l'Audeux
La grande cascade de l'Audeux
Caractéristiques
Longueur 24,2 km
Bassin 180 km2
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen 1,54 m3/s (Silley-Bléfond)
Régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation Eysson
· Altitude 567 m
· Coordonnées 47° 12′ 57″ N, 6° 25′ 45″ E
Confluence le Sesserant
· Localisation Silley-Bléfond
· Altitude 302 m
· Coordonnées 47° 19′ 20″ N, 6° 20′ 25″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

Sources : SANDRE« U2420500 », Géoportail

L'Audeux[1] est une rivière française qui coule dans le département du Doubs. C'est un affluent du Sesserant en rive droite, donc un sous-affluent du Rhône par le Doubs et la Saône.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Audeux[2] naît sur le territoire d'Eysson, petite localité du Doubs proche d'Épenouse. Dans sa première partie, il s’écoule à pente faible dans des prairies et pâtures humides en direction du nord-ouest mais, à partir d'Orsans, il recoupe une série de plis transverses, se resserre en plusieurs canyons boisés en créant plusieurs cascades dont la grande cascade haute d'une dizaine de mètres (voir photo ci-contre). Il traverse ensuite le domaine de l'Abbaye de la Grâce-Dieu et s'écoule dans un secteur où le sous-sol est très faillé et subit alors plusieurs pertes, restant à sec la majeure partie de l'année. Au niveau de la limite entre Aïssey et Dammartin-les-Templiers, il effectue un changement d'orientation vers le nord-est et entaille assez profondément le plateau créant les Gorges de l'Audeux et générant les fameuses Cuves de l'Audeux. Arrivé à Bléfond, il se jette dans le Sesserant qui lui-même se jette dans le Cusancin pour finalement se déverser dans le Doubs à Pont-les-Moulins face à Baume-les-Dames.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

L'Audeux traverse ou longe douze communes, toutes situées dans le département du Doubs, dont Orsans ci-contre.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Audeux est une rivière moyennement abondante, à l'inverse de la plupart des cours d'eau du bassin du Doubs qui sont généralement très fournis. Son débit a été observé durant une période de 28 ans (1973-2000), à Silley-Bléfond, localité assez proche de son confluent avec le Doubs[3]. Le bassin versant de la rivière y est de 167 km2 soit plus ou moins 90 % de sa totalité.

Le module de la rivière à Silley-Bléfond est de 1,54 m3/s.

L'Audeux présente des fluctuations saisonnières de débit assez marquées, avec une période de hautes eaux d'hiver portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 1,94 et 2,94 m3/s, de novembre à mars inclus (avec un maximum en février). Dès fin mars le débit diminue progressivement pour aboutir à la période des basses eaux qui se déroule de juillet à septembre, entraînant une baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'au plancher de 0,333 m3/s au mois d'août. Cependant les fluctuations de débit peuvent être plus importantes d'après les années et sur des périodes plus courtes.

À l'étiage le VCN3 peut chuter jusque 0,001 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit 1 litre par seconde, ce qui est très sévère, le cours d'eau étant ainsi pratiquement à sec.

Les crues peuvent être importantes compte tenu de la petitesse du bassin versant. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 22 et 30 m3/s. Le QIX 10 est de 34 m3/s, le QIX 20 de 39 m3/s, tandis que le QIX 50 se monte à 45 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Silley-Bléfond durant cette période de 28 ans, a été de 49,8 m3/s le 25 mai 1983, tandis que la valeur journalière maximale était de 42 m3/s le même jour. Si l'on compare le débit instantané maximal à l'échelle des QIX de la rivière, l'on constate que cette crue de mai 1983 était très supérieure à la crue cinquantennale définie par le QIX 50, et donc tout à fait exceptionnelle.

La lame d'eau écoulée dans le bassin versant de l'Audeux est de 292 millimètres annuellement, ce qui est légèrement inférieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus, mais surtout nettement moins élevé que la moyenne du bassin de la Saône (501 millimètres à Lyon). Le débit spécifique de la rivière (ou Qsp) atteint 9,2 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche cours d'eau - L'Audeux (U2420500) », sur Sandre, (consulté le 21 juillet 2017)
  2. INPN, « La vallée de l'Audeux de la source à la Grâce-Dieu », sur ZNIEFF, (consulté le 30 avril 2017).
  3. Banque Hydro - Station U2425020 - L'Audeux à Silley-Bléfond (option Synthèse) (ne pas cocher la case "Station en service")