Varèze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Varèze (homonymie).

la Varèze
(ruisseau la Grande Varèze)
Illustration
Etang du Grand Albert à Arzay, source de la Varèze
Carte.
Arrondissement de Vienne dans l'Isère
la Varèze sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 39,2 km [1]
Bassin 139 km2 [1]
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen (Saint-Alban-du-Rhône)
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire SIABHV ou « Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Bassin Hydraulique de la Varèze »[2]
Cours
Source à l'Etang du Grand Albert
· Localisation Arzay
· Altitude 517 m
· Coordonnées 45° 26′ 18″ N, 5° 08′ 58″ E
Confluence le Rhône
· Localisation Saint-Alban-du-Rhône
· Altitude 147 m
· Coordonnées 45° 25′ 27″ N, 4° 45′ 08″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Bordenon, Bezon
· Rive droite Feya, Chalancey, Bouzançon, Suzon
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Isère
Arrondissement Vienne
Cantons La Côte-Saint-André, Saint-Jean-de-Bournay, Beaurepaire, Roussillon
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Villeneuve-de-Marc, Vernioz, Assieu, Auberives-sur-Varèze, Clonas-sur-Varèze, Saint-Clair-du-Rhône

Sources : SANDRE:« V3300500 », Géoportail, OpenStreetMap

La Varèze est une rivière française dans le département de l'Isère, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, et un affluent gauche du Rhône.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 39,2 kilomètres[1], la Varèze prend sa source à l'Étang du Grand Albert, dans la forêt des Bonnevaux, à 517 mètres d'altitude[3] sur la commune d'Arzay.

Elle coule globalement d'est en ouest[4].

Elle conflue avec le Rhône, sur sa rive gauche à Saint-Alban-du-Rhône, à 147 mètres d'altitude[5], et au nord de la centrale électrique de Saint-Alban-Saint-Maurice. Elle est encadrée au nord par le Saluant (11,5 km) et au sud par le Dolon (33,5 km)[4].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Etang à Arzay désormais Porte-des-Bonnevaux

Dans le seul département de l'Isère, la Varèze traverse les seize communes[1]suivantes, dans le sens amont vers aval, d'Arzay[note 1] (source), Bossieu, Villeneuve-de-Marc, Saint-Julien-de-l'Herms, Meyssiès, Cour-et-Buis, Montseveroux, Monsteroux-Milieu, Vernioz, Assieu, Cheyssieu, Auberives-sur-Varèze, Saint-Prim, Clonas-sur-Varèze, Saint-Clair-du-Rhône, Saint-Alban-du-Rhône.

Soit en termes de cantons la Varèze prend source dans le canton de La Côte-Saint-André, traverse les canton de Saint-Jean-de-Bournay et canton de Beaurepaire, conflue dans le canton de Roussillon, le tout dans l'arrondissement de Vienne.

Toponymes[modifier | modifier le code]

La Varèze a donné son hydronyme aux deux communes suivantes d'Auberives-sur-Varèze et Clonas-sur-Varèze.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Varèze traverse une seule zone hydrographique « la Varèze » (V330) de 139 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 58,82 % de « territoires agricoles », à 36,63 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 3,88 % de « territoires artificialisés », à 0,43 % de « surfaces en eau »[1]. Pour le SIABHV, le bassin versant de la Varèze fait 145 km2[2].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le SIABHV ou « Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Bassin Hydraulique de la Varèze » sis à Saint-Alban-du-Rhône[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

La Varèze a onze affluents référencés[1] :

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc son rang de Strahler est de trois par le Suzon.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Varèze à Cour-et-Buis

Crues[modifier | modifier le code]

Des inondations importantes de plaine, avec débordements et modifications du tracé de la rivière avec des disparitions et/ou des créations de méandres ont été observées durant les années 1937, 1946, 1954 et 1956 sur le territoire de Clonas-sur-Varèze[6].

Des crues importantes en novembre 2008 et en février 2009 ont crée des dégâts sur les territoire des communes d’Assieu et de Clonas-sur-Varèze [7].

Divers[modifier | modifier le code]

Le football club de Vareze emprunte aussi l'hydronyme pour son nom[8].

L'autoroute A7, également dénommée autoroute du Soleil, franchit la Varèze sur le territoire d'Auberives-sur-Varèze. L'aire de repos et de service autoroutière dite aire d'Auberives, installée dans la direction Lyon-Valence, est bordée par la rivière dans sa partie méridionale[9].

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Selon le SIABHV, la vallée de la Varèze est une des réserves naturelles des plus importantes de la région[2].

Article détaillé : Forêt des Bonnevaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. la commune d'Arzay a été fusionnée au 1er janvier 2019 dans la nouvelle commune de Porte-des-Bonnevaux
  2. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - la Varèze (V3300500) » (consulté le 17 janvier 2010)
  2. a b c et d « Syndicat de la Varèze », sur saintalbandurhone.fr (consulté le 10 mars 2019)
  3. Géoportail, « Source de la Varèze » (consulté le 10 mars 2018).
  4. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 17 janvier 2010)
  5. Géoportail, « confluence de la Varèze avec le Rhône » (consulté le 10 mars 2018).
  6. Site irma-grenoble, page "Clonas-sur-Varèze", consulté le 13 mars 2019
  7. Site de la mairie de Vernioz, page "Des hommes au service de nos rivières", consulté le 13 mars 2019
  8. site associatif du football club de Varèze, « F.C Varèze » (consulté le 17 janvier 2010)
  9. Site géoportail, page des cartes IGN

Ressources relatives à la géographie : GeoNames • OpenStreetMap • SandreVoir et modifier les données sur Wikidata