Véore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
la Véore
La Véore à Chabeuil, sous le pont de la voie D538 le 30 mars 2013
La Véore à Chabeuil, sous le pont de la voie D538 le 30 mars 2013
Caractéristiques
Longueur 37,6 km [1]
Bassin 392 km2 [1]et/ou 383 km2[2]
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ~2 m3/s
Organisme gestionnaire SMBV-Véore - Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Véore[2]
Régime pluvio-nival
Cours
Source Massif du Vercors au nord de la Raye (1 015 m)
· Localisation La Baume-Cornillane
· Altitude 584 m
· Coordonnées 44° 49′ 55″ N, 5° 04′ 35″ E
Confluence le Rhône
· Localisation entre Étoile-sur-Rhône et Livron-sur-Drôme
· Altitude 95 m
· Coordonnées 44° 48′ 42″ N, 4° 49′ 09″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Drôme
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Chabeuil, Beaumont-lès-Valence

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro

La Véore est une rivière du sud-est de la France, affluent du Rhône en rive gauche. Elle coule entièrement dans le département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle prend sa source à La Baume-Cornillane, au sud-est de Combovin sur la bordure occidentale du Massif du Vercors, et à 584 m d'altitude.

De 37,6 km de longueur[1], elle baigne Chabeuil, puis Beaumont-lès-Valence et, après avoir longé le Rhône vers le sud, conflue avec ce dernier au niveau de Livron-sur-Drôme.

Il y a deux confluences avec le Rhône une avec un canal de décharge sur la commune d'Étoile-sur-Rhône, en face des Îles du Couriol et juste en aval du barrage de Charmes-sur-Rhône. La deuxième confluence, à la limite des deux communes d'Étoile et Livron-sur-Drôme, s'effectue en face de l'île Saint-Thomé et de la Centrale électrique de Beauchastel.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Pont sur la Véore XVIIe siècle à Beaumont-lès-Valence

Dans le seul département de la Drôme, la Véore traverse onze communes[1] :

Affluents[modifier | modifier le code]

La Véore a onze affluents référencés[1] :

  • la Cursayes (rd) sur la seule commune de Combovin
  • la Vollonge (rd) sur la seule commune de Combovin
  • le Chevillon (rd) sur la seule commune de Châteaudouble
  • la Marette (rd) sur la seule commune de Châteaudouble
  • la Lierne (rd)
  • Géoportail ajoute le Merdary sur la seule commune de Chabeuil
  • le ruisseau de Bost, (Montvendre)
  • la Petite Véore (rg)
  • le Guimand (rd)
  • l'Ecoutay (rg)
  • Le Pétochin (rg)
  • le ruisseau d'Ozon (rg)

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le débit de la Véore a été observé sur une période de 48 ans, à Beaumont-lès-Valence, localité du département de la Drôme, située à moins de dix kilomètres au sud-est de Valence, et fort proche du confluent de la rivière. La taille du bassin versant y est de 192 km2[3],[4],[5].

Le module de la rivière à cet endroit est de 1,14 m3/s.

La Véore présente des fluctuations saisonnières de débit assez importantes, avec des hautes eaux d'hiver et de printemps portant le débit mensuel moyen à un niveau allant de 1,54 à 1,67 m3/s, de novembre à mai inclus (maximum en mars), et des basses eaux d'été de juillet à septembre, avec une baisse du débit moyen mensuel jusqu'au niveau de 0,255 m3/s au mois d'août.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : V4034020 - La Véore à Beaumont-lès-Valence (Laye) pour un bassin versant de 192 km2 et à 129 m d'altitude[3]
(le 08-05-2013 sur 48 ans de 1966 à 2013)

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

Le VCN3 peut chuter jusque 0,005 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit 5 litres par seconde, ce qui est très sévère, le cours d'eau se réduisant alors à quelques filets d'eau.

Crues[modifier | modifier le code]

D'autre part les crues peuvent être fort importantes, du moins relativement à la surface réduite du bassin versant[3]. Le QIX 2 et le QIX 5 valent respectivement 20 et 34 m3/s. Le QIX 10 est de 43 m3/s. Le QIX 20 se monte à 51 m3/s et le QIX 50 à 62 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré a été de 62 m3/s le 3 décembre 2003, tandis que la valeur journalière maximale était de 48 m3/s à la même date.

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans le bassin de la Véore à cet endroit est de 199 millimètres annuellement, valeur très nettement inférieure à la moyenne d'ensemble de la France, et surtout à celle de l'ensemble du bassin versant de la Rhône (594 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) se monte à 6,3 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organise gestionnaire est le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Véore[2], créé par regroupements de trois syndicats après les crues de 1968 et 1971 : syndicats du Guimand, de l'Ecoutay et de la Véore. Le syndicat travaille aussi avec le SIAB Barberolle qui concerne la Barberolle 30,1 km[6] un affluent du canal de la Bourne 44,9 km[7], de la Bourne donc de l'Isère[style à revoir].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références