Vièze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vièze
Illustration
La Vièze dans les gorges de la Vièze au niveau de Monthey.
Caractéristiques
Longueur 12 km
Bassin 144,9 km2 [1]
Bassin collecteur Bassin du Rhône
Débit moyen 3,58 m3/s [1],[2]
Nombre de Strahler 6[1]
Régime nival alpin, a-glacio-nival après la confluence avec La Saufla, nivo glaciaire après la confluence avec le torrent de Chavalet, nival alpin après la confluence avec la Vièze de Morgins[1],[3]
Cours
· Localisation versant est
· Altitude 1 800 m
· Coordonnées 46° 09′ 08″ N, 6° 47′ 42″ E
Source secondaire Vièze de Morgins
· Localisation à l'est de la Pointe des Mossettes
· Altitude 1 950 m
· Coordonnées 46° 11′ 37″ N, 6° 49′ 38″ E
Confluence des sources Troistorrents
· Altitude 639 m
· Coordonnées 46° 13′ 48″ N, 6° 55′ 20″ E
Confluence Rhône
· Localisation à l'est de Monthey
· Altitude 394 m
· Coordonnées 46° 15′ 26″ N, 6° 58′ 43″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Torrent de Fayot
· Rive droite Torrent de Barme, La Saufla
Pays traversés Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Valais

La Vièze est une rivière de Suisse, dans le canton du Valais, et affluent du Rhône.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle coule au fond du Val d'Illiez pour rejoindre le Rhône au niveau de la commune de Monthey. Elle prend sa source au-dessus de Champéry, vers la Berthe,l'arête de Berroi et le col de Cou (à l'ouest-sud-ouest de Champéry) , au nord des portes du soleil pour la vièze de Morgins.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Pour l'ensemble des points mentionnés sur cette page : voir sur OpenStreetMap (aide) ou télécharger au format KML (aide).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d GEWISS « Copie archivée » (version du 30 janvier 2015 sur l'Internet Archive), système d’information géographique sur les eaux en Suisse, DETEC.
  2. Débit naturel annuel moyen simulé (période de référence pour la modélisation: 1981-2000)
  3. Déterminer le type de régime d'écoulement en Suisse, OFEV.

Sources[modifier | modifier le code]