Cuisance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

la Cuisance
Illustration
La Cuisance à Arbois.
Carte.
Cours de la Cuisance (carte interactive du bassin du Doubs)
Caractéristiques
Longueur 32,2 km [1]
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen 3,35 m3/s (Mesnay) [2]
Cours
Source principale Petite Source de la Cuisance
· Localisation Cirque du Fer à Cheval
· Altitude ~ 380 m
· Coordonnées 46° 52′ 10″ N, 5° 48′ 27″ E
Source secondaire Grande Source de la Cuisance
· Localisation Grotte des Planches
· Altitude ~ 400 m
· Coordonnées 46° 52′ 46″ N, 5° 48′ 58″ E
Confluence des sources Reculée d'Arbois
· Localisation Les Planches-près-Arbois
· Altitude ~ 325 m
· Coordonnées 46° 52′ 49″ N, 5° 48′ 26″ E
Confluence Loue
· Localisation Souvans
· Altitude 204 m
· Coordonnées 47° 00′ 24″ N, 5° 33′ 10″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Glanon, Hameçon
· Rive droite Ruisseau du Grand Mont, Vieille rivière
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Jura
Régions traversées Massif du Jura, Bresse en Drapeau de la Franche-Comté Franche-Comté
Principales localités Arbois, Mont-sous-Vaudrey

Sources : SANDRE:« U2650500 », Géoportail, Banque Hydro

La Cuisance est une rivière française, qui coule dans le département du Jura en Bourgogne-Franche-Comté. C'est un affluent gauche de la Loue, donc un sous-affluent du Doubs dont les eaux rejoignent le Rhône par la Saône.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Cuisance[3] est une rivière longue de 32,2 km[1] dont les sources sont situées dans le fond de la reculée d'Arbois[4]. La première source, la Petite Source de la Cuisance, est située au fond du Cirque du Fer à Cheval et donne naissance à la Petite Cuisance qui descend la reculée sur 1,7 km avant de confluer avec la Grande Cuisance dans le village de Les Planches-près-Arbois. Elle est caractérisée par d'importants dépôts de tuf dans la cascade éponyme (Cascade des Tufs) et dans le fond du chenal formé de pierres cimentées dans une gangue tufeuse créant de magnifiques gours. La seconde source est la grotte des Planches et donne naissance à la Grande Cuisance qui parcourt près de 750 m vers l'ouest avant de rejoindre la Petite Cuisance[1],[5].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département du Jura la Cuisance traverse treize communes[1], d'amont vers l'aval :

Les Planches-près-Arbois (sources), Mesnay, Arbois, Villette-lès-Arbois, Vadans, Mathenay, Molamboz, La Ferté, Vaudrey, Mont-sous-Vaudrey, Bans, Augerans, Souvans (se jette dans la Loue).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Cuisance traverse deux zones hydrographiques :

  • U264 : La Loue de la Larine à la Cuisance
  • U265 : La Loue de la Cuisance au Doubs

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

La Cuisance a onze tronçons affluents référencés[1]; soit d'amont vers l'aval:

  • Le ruisseau du Grand Mont (RD)
  • Le ruisseau Javel (RD)
  • Le ruisseau d'Orgevaux (RG)
  • Le Glanon (RG)
  • Le ruisseau des Prés Champonnet (RG)
  • Le Bief Magnin (RG)
  • Le Bief Bouchot (RG)
  • La Verine (RG)
  • La Vieille Rivière (RD)
  • L'Hameçon (RG)
  • Le Bief Roselet (RG)

(RD = affluent rive droite, RG = affluent rive gauche)

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Cuisance a une station hydrologique à Mesnay[2] et une fermée à Bans[6].

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : U2655030 - la Cuisance à Mesnay pour un bassin versant de 94,7 km2[2]
(8/06/2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]