Grotte de Nerja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grotte de Nerja
Cueva de Nerja
Cueva de Nerja 9.jpg
Grotte de Nerja
Localisation
Coordonnées
Adresse
Localité voisine
Caractéristiques
Type
Occupation humaine
Statut patrimonial
oui
Site web
Localisation sur la carte d’Andalousie
voir sur la carte d’Andalousie
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg

La grotte de Nerja (en espagnol : cueva de Nerja) est située en communauté autonome d'Andalousie (Espagne), dans la localité de Maro appartenant à la commune de Nerja (province de Malaga).

Découverte[modifier | modifier le code]

Elle est découverte le par Francisco Navas Montesinos, Miguel Muñoz Zorrilla, José Luis Barbero, Miguel Torres Cárdenas et José Torres Cárdenas. Ces six amis partent en ce jour à la recherche de chauves-souris dans un puits connu sous le nom de la Mina (« la Mine »). Une fois entré dans cette grotte, l'un d'eux remarque un léger courant d'air humide et, en braquant sa lampe, observe que ce courant provient d'une fente étroite barrée par deux stalactites.

Le lendemain ils reviennent avec des outils pour briser ces stalactites ; l'un d'eux entre dans la cheminée étroite jusqu'à un dévers conduisant à une grande galerie où il découvre des squelettes et des bols en céramique. Ils racontent leur découverte à leur famille, amis et professeurs.

Lors de la deuxième visite, un médecin et un photographe font quelques clichés de ces objets préhistoriques. Après leur publication dans le journal Sur, la grotte acquiert une reconnaissance nationale, puis internationale.

Recherches[modifier | modifier le code]

Squelette humain trouvé dans la grotte de Nerja.

Les recherches sont conduites par un comité scientifique de la Fundación Cueva de Nerja formé de géologues, biologistes, archéologues et de paléontologues.

Une paroi ornée de six peintures paléolithiques a été découverte en 1970. Des phoques peints en ocre rouge y sont figurés.

En 2012, des traces de charbons trouvées à 10 centimètres des peintures ont été datées : elles remonteraient à une époque située entre 43 500 et 42 300 ans avant le présent. Pour les chercheurs étudiant la grotte, les restes de charbon seraient liés à l'éclairage utilisé lors de la réalisation ou de l'observation des peintures. Les peintures, datées indirectement, seraient les plus anciennes représentations artistiques au monde et seraient antérieures de 10 000 ans à celles de la grotte Chauvet.

Selon les connaissances actuelles, l'homme anatomiquement moderne n'était pas encore arrivé en Espagne à cette époque et les peintures auraient nécessairement été réalisées par l’homme de Néandertal[1]. Ces interprétations, basées sur des datations indirectes, ne sont pas universellement acceptées et font l'objet d'un important débat scientifique[2]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La grotte comprend trois zones principales :

  • Les galeries touristiques (9 371 m2, pour un volume de 106 286 m3) :
    • Salle des fantômes
    • Salle de la Crèche
    • Salle des Cascades
    • Salle du Ballet
  • Les grandes galeries :
  • Les nouvelles galeries, découvertes plus récemment :
    • Salle de la Lance
    • Salle de la Montagne

La salle du Cataclysme est la plus vaste ; on peut y admirer une très grande colonne (45 mètres de haut, 18 mètres de diamètre). La salle du Ballet accueille des concerts en raison de son exceptionnelle sonorité ; tous les ans, en juillet, des artistes de notoriété internationale y jouent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Fergal MacErlean, « First Neanderthal cave paintings discovered in Spain », sur New Scientist,
  2. Pedro Lima, « Néandertal a-t-il décoré la grotte espagnole de Nerja ? », (consulté le 15 juillet 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]