Grottes de Lacave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grottes de Lacave
Entrée grottes de Lacave.jpg
Entrée des grottes de Lacave.
Localisation
Coordonnées
Adresse
Vallée
Vallée de la Dordogne
Localité voisine
Voie d'accès
D14
Caractéristiques
Type
Altitude de l'entrée
104 m
Longueur connue
1 500 m
Période de formation
Température
14°C
Occupation humaine

Géolocalisation sur la carte : Lot

(Voir situation sur carte : Lot)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Les grottes de Lacave est un ensemble de grottes situées en France, près de la vallée de la Dordogne, sur la commune de Lacave dans le nord-ouest du département du Lot, en région Occitanie.

Spéléométrie[modifier | modifier le code]

La développement[N 1] de la cavité principale est de 1 500 m[1].

Géologie[modifier | modifier le code]

La cavité s'ouvre dans les calcaires et dolomies du Jurassique moyen et supérieur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les grottes sont découvertes accidentellement le par Armand Viré, qui a découvert l'igue de Saint-Sol le 9 avril précédent. Comme l'entrée de l'igue est un puits de 64 mètres de profondeur et que Viré souhaite rendre cette cavité accessible au public, il fait entamer dès le le creusement d'un tunnel à partir de la grotte Jouclas située sur la place de Lacave où il découvre au passage nombre de vestiges archéologiques. Le tunnel, qui doit être creusé en pleine roche, n'atteint pas l'igue de Saint-Sol mais tombe par hasard le 27 mai sur les grottes de Lacave. Viré fait commencer les aménagements le 29 mai ; les premiers visiteurs y entrent le 7 septembre de la même année. Il est propriétaire des grottes jusqu'en 1947[2].

Armand Viré découvrit à l'entrée des vestiges préhistoriques datant de l'époque du Solutréen et Magdalénien (Paléolithique).

Un voyage hors du temps[modifier | modifier le code]

Un film documentaire, intitulé « Un Voyage Hors du Temps » a été tourné dans les grottes de Lacave en 2012. Il relate leur découverte au cœur de la vallée de la Dordogne et offre une vision poétique de la grotte. Il est sorti en DVD début juillet 2012[2].

Visite touristique[modifier | modifier le code]

Ouvertes aux visites du public, on accède depuis la grotte de Jouclas par un petit train électrique souterrain aux salles et galeries les plus intéressantes des grottes de Lacave. Sur un parcours de 1 600 m aller-retour, on longe de nombreux lacs et concrétions ainsi que des salles dont les deux plus impressionnantes sont l'une d'une hauteur sous dôme de 60 m, et l'autre d'une superficie de 2 000 m2, éclairée faiblement par une lumière ultra violette de façon à faire ressortir la fluorescence naturelle de certaines concrétions.

83 207 personnes ont visité les grottes de Lacave en 2017 avec un record de 91 429 visiteurs en 2012[3].

Art mobilier[modifier | modifier le code]

Des outils et des armes préhistoriques, en os et en corne, ainsi que des silex ont été découverts lors des travaux d'aménagements des grottes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Viré Armand (1907) - Le Lot. Guide du touriste, du naturaliste et de l'archéologue. Masson édit., 310 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En spéléologie, le développement correspond à la longueur cumulée des galeries interconnectées qui composent un réseau souterrain.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544).
  2. a et b Grottes, gouffres et monde souterrain : Un voyage hors du temps de Ludovic Maury, 2012, 26 min. [voir en ligne].
  3. « Les activités de découverte culturelle ou de plein air dans le Lot », sur https://www.tourisme-lot-ressources.com, Lot Tourisme, (consulté le 11 juillet 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Nouvelle grotte touristique (2018)[modifier | modifier le code]

A quelques kilomètres en direction de Rocamadour, la grotte des Carbonnières a été découverte par Serge Barlan en 2003[1]. Elle a été ensuite aménagée par Jean-Max Touron pour les visites touristiques et ouverte au public le , en liaison avec le Préhisto-Dino Parc voisin[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. « Grotte des Carbonnières - Histoire contée par le découvreur de la grotte », sur http://minesite.blogg.org, eklablog minesiteblog, (consulté le 19 juillet 2018).
  2. Grotte des Carbonnières, « Grotte des Carbonnières », sur Site officiel de la grotte des Carbonières (consulté le 16 juillet 2018)