Grotte du Pape

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grotte du Pape
image illustrative de l’article Grotte du Pape
Entrée de la grotte du Pape.
Coordonnées 43° 37′ 46″ nord, 0° 43′ 07″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Massif Chalosse
Vallée Vallée du ruisseau de Pouy
Localité voisine Brassempouy
Altitude de l'entrée 50 m
Longueur connue 55 m
Période de formation Éocène
Type de roche Calcaire
Occupation humaine Paléolithique
Protection Logo monument historique Classé MH (1980, 2015)

Géolocalisation sur la carte : Landes

(Voir situation sur carte : Landes)
Grotte du Pape

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Grotte du Pape

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Grotte du Pape

La grotte du Pape, située sur la commune de Brassempouy, en Chalosse, dans le département français des Landes, est une grotte à gisement archéologique datant du paléolithique supérieur. Elle possède trois autres entrées et doit sa renommée à la découverte de la sculpture dite Dame de Brassempouy en 1894.

Histoire[modifier | modifier le code]

La grotte a été fouillée une première fois en 1880 par l'archéologue Pierre-Eudoxe Dubalen[1]. En 1894, un autre archéologue, Édouard Piette, met au jour la célèbre sculpture dite Dame de Brassempouy[2],[3].

La grotte du Pape est classée au titre des monuments historiques le [4]. Les grottes préhistoriques du Pouy, en totalité, avec leurs différentes cavités, l'abri Dubalen, la galerie du Mégacéros et la grotte des Hyènes sont inscrites par arrêté du [4], puis classées par arrêté du [5].

Description[modifier | modifier le code]

Ce réseau karstique creusé dans un calcaire éocène (Cénozoïque) par le ruisseau de Pouy, s'ouvre en quatre endroits sur un coteau calcaire. Chacune de ces entrées a été occupée par l'Homme durant le Paléolithique supérieur : on trouve du nord au sud la grotte des Hyènes, la galerie du Mégacéros, l'abri Dubalen et la grotte du Pape.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Piette Édouard, Laporterie de J. Les fouilles de Brassempouy en 1894. In : Bulletin de la Société d'anthropologie de Paris, IV° Série. Tome 5, 1894. pp. 633-648. (Lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Brassempouy », www.tourisme-landes.com/ (consulté le 4 septembre 2014)
  2. Piette Edouard pp 646-647
  3. « BRASSEMPOUY, archéologie », Encyclopædia Universalis (consulté le 4 septembre 2014)
  4. a et b « Grottes préhistoriques du Pouy », notice no PA00083930, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. Liste des objets immobiliers protégés en 2015, JORF n°0095 du 22 avril 2016 sur Légifrance

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]