Grottes de Hato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grottes de Hato
HATO CAVES , CURACAO.jpg
Les grottes en 2006.
Localisation
Coordonnées
Adresse
Localité voisine
Caractéristiques
Type
calcaire corallien
Longueur connue
240 m
Occupation humaine
par les indiens Arawaks et Caiquetio
Site web
Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles
(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Curaçao
(Voir situation sur carte : Curaçao)
Point carte.svg

Les grottes de Hato sont situées à Willemstad, à Curaçao, une île des Antilles néerlandaises.

Historique[modifier | modifier le code]

Les premiers habitants connus des cavernes, il y a environ 1 500 ans, étaient les indiens Arawaks et les Caiquetio, qui ont également enterré leurs morts dans les cavernes. Les nombreux pétroglyphes et dessins rupestres sont attribués à ces premiers occupants.

Avant l'abolition de l'esclavage, les esclaves en fuite utilisaient les grottes comme cachettes[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les grottes sont constituées de calcaire de corail marin, accumulées pendant des millions d'années et exposées à la corrosion atmosphérique et aux processus karstiques après la baisse du niveau de la mer. Elles mesurent environ 240 m de long et couvrent une superficie de 4 900 m2[2].

La grotte abrite également une colonie de chauves-souris à long nez[3].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Les grottes de Hato sont des grottes touristiques accessibles au public depuis 1991[4] et une attraction touristique populaire sur l'île de Curaçao.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]