Grotte de Louoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grotte de Louoï
Louoi P1010187mod.jpg
Concrétion corrodée de la grotte de Louoï.
Localisation
Coordonnées
Adresse
Vallée
Vallée de l'Ibie
Localité voisine
Caractéristiques
Type
Altitude de l'entrée
150 m
Longueur connue
320 m
Période de formation
Statut patrimonial
Localisation sur la carte de l’Ardèche
voir sur la carte de l’Ardèche
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La grotte de Louoï est une grotte et à gisement archéologique, classée, située dans la commune française de Vallon-Pont-d'Arc, en Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes[1].

Description[modifier | modifier le code]

Nous ne disposons que de peu d'informations à propos de cette cavité. Il est à noter qu'elle demeure étonnante à bien des égards. En effet, cette cavité connaît un développement perpendiculaire à l'axe de la falaise, mais surtout perpendiculaire aux cavités voisines du Déroc et des Deux-Avens dont on disait qu'elles faisaient probablement du même et très ancien réseau des eaux de la rivière Ibie avant que cette dernière ne s'enfonce plus profondément dans la vallée. Cette anachronisme de la position de la grotte de Louoï par rapport à ses voisines remet donc partiellement en cause cette théorie. Par ailleurs, à la différence du Déroc, la grotte de Louoï connaît un développement en pente, certes légère mais continue. Cette galerie donnait-elle accès à un réseau plus profond dans la colline ? Aucun élément ne permet aujourd'hui de le dire. Enfin, si cette cavité se développe sur 320 m, elle ne nécessite aucun matériel particulier et se prête particulièrement bien, tout comme le Déroc voisin, à l'initiation à la spéléologie. Quant au porche d'entrée, il est remarquable et particulièrement marqué.

Localisation[modifier | modifier le code]

La grotte est située sur la commune de Vallon-Pont-d'Arc, dans le département français de l'Ardèche, en région Rhône-Alpes.

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1995[1].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]