Grotte La Merveilleuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grotte La Merveilleuse
Image illustrative de l'article Grotte La Merveilleuse
Cascade de calcite
Coordonnées 50° 15′ 19″ nord, 4° 54′ 19″ est
Pays Drapeau : Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Massif Condroz occidental
Vallée Meuse
Localité voisine Blason de Dinant Dinant
Voie d'accès Rue de Philippeville
(N 936)
Altitude de l'entrée 155 m
Longueur connue 850 m (650 m aménagés)
Type de roche Calcaire
Signe particulier Concrétions. Chiroptères
Cours d'eau néant
Occupation humaine non détectée

Géolocalisation sur la carte : Province de Namur

(Voir situation sur carte : Province de Namur)
Grotte La Merveilleuse

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Grotte La Merveilleuse

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Grotte La Merveilleuse

La grotte La Merveilleuse est une grotte touristique située sur la route de Philippeville à Dinant, dans la province de Namur, région wallonne, en Belgique.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1904, lors des travaux d'aménagement d'une ligne de chemin de fer vicinal, que des ouvriers virent apparaître un trou et découvrirent une grotte creusée par une rivière souterraine. Cette cavité porte d'abord le nom de Grotte de Raimpaine, du nom du lieu-dit Rend-Peine[1]. Elle est par la suite rebaptisée La Merveilleuse au vu de son esthétique[2].

Description[modifier | modifier le code]

La grotte comprend 850 mètres de galeries dont 650 mètres sont accessibles aux visiteurs.

Elle contient plusieurs salles comme la salle des « Glaciers », la « Grande salle » (ou salle des « Cascades ») et la salle du « Paradis », que l'on ne visite pas. Ces salles abritent de nombreuses stalactites, stalagmites et cascades de calcite.

Outre ces salles, la grotte comprend encore une rivière souterraine dont le niveau monte parfois de près de huit mètres.

En hiver, la « Grande salle » est habitée par une centaine de chauve-souris..

Dans la « Grande salle », on signalera une curiosité : une stalagmite et une stalactite qui ne se sont pas rejointes à cause d'un courant d'air venant de la salle du « Paradis ».

Tourisme[modifier | modifier le code]

La grotte se visite seul ou en groupe (environ 50 minutes) et est accessible à tous. Une petite balade au centre de la terre qui se termine par un effort physique puisqu'il faut gravir quelque 120 marches pour revoir la lumière du jour.

Depuis une dizaine d'années, en période d'Halloween, les « esprits de la grotte se réveillent et font trembler de peur les jeunes visiteurs ». Il s'agit bien entendu d'un spectacle original où les lutins et les sorcières côtoient les badauds, mais aussi la véritable colonie de chauves-souris qui peuple toujours la grotte (coaching des comédiens par Philippe Derlet).

Stalacmite
« Glacier »
Stalactite déviée par un courant d'air
La « Tour de Pise »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De la Chantoire au Sotano : histoire de la spéléologie belge, par Guy De Block.
  2. « Grotte La Merveilleuse », sur dinant.be (consulté le 4 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]