Grotte touristique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeu de lumières dans la grotte glacée de Koungour dans le Kraï de Perm, Russie.

Une grotte touristique ou cavité aménagée (sous-entendu pour une visite touristique) est une cavité souterraine, le plus souvent naturelle, qui a fait l'objet d'aménagements intérieurs et extérieurs destinés à faciliter son accessibilité au grand public.

Les pays de langue anglaise utilisent le terme show cave pour désigner ces cavités aménagées pour le tourisme.

Définition[modifier | modifier le code]

Une grotte touristique est une cavité aménagée et accessible au public lors de visites guidées. Une grotte touristique peut être naturelle ou artificielle et exploitée par un gouvernement ou une organisation commerciale, généralement moyennant le paiement d'un prix d'entrée. Les grottes touristiques s'opposent aux grottes dites « sauvages » qui n'ont généralement pas fait l'objet d'aménagements importants. L'accès aux grottes touristiques est soumis à des jours et horaires d'ouverture réguliers durant lesquels il est proposé des visites guidées de groupe. Souvent, des lampes électriques fixes permettent de découvrir les cavités touristiques sous un éclairage proche de la lumière naturelle (couleur blanche) ou artificielle (couleurs variées). Les grottes aménagées au public peuvent également être utilisées à des fins de spectacles ou de concerts, ou de tout autre attraction touristique. Ces cavités aménagées présentent l'avantage d'être bien équipées : ascenseurs, petits trains ou encore bateaux, si la visite proposée comporte une rivière ou un lac souterrain.

Les aménagements des cavités touristiques varient selon le niveau de développement des pays chargés d'appliquer les réglementations d'accès. Ainsi dans certains pays, on peut trouver des grottes touristiques à l'aménagement sommaire ne comportant aucun éclairage fixe. Le matériel individuel (éclairage, casque, bottes, etc.) est alors fourni par les guides. La notion de grottes touristiques n'est donc pas liée à un degré d'équipement et doit être appréciée avec largesse de vue.

En France, la plupart des exploitants de grottes touristiques sont membres de l'Association nationale des exploitants de cavernes aménagées pour le tourisme (ANECAT)[1], et parfois de l'International Show Caves Association.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les plus anciens graffitis attestant d'une fréquentation est probablement la grotte de la Flûte de roseau (en) en Chine avec des inscriptions datées de 792 (dynastie Tang). En Europe, la grotte de Postojna en Slovénie recèle une date de visite de 1213[2]. Il existe d'autres cavités anciennement fréquentées comme la grotte de Jasov en Slovaquie avec des signatures de 1452, et la grotte de Sontheimer (de) en Allemagne visitée par le duc Ulrich VI de Wurtemberg le 20 mai 1516. Dans la grotte de Vilenica (en) en Slovénie des droits d'entrée ont été prélevés dès 1633. Le premier guide officiel, spécialisé dans les visites de grottes, est attesté en 1649 dans la grotte de Baumann, dans le Harz en Allemagne ; mais la grotte était connue et visitée bien avant cette date.

Les éclairages[modifier | modifier le code]

Le développement de l'éclairage électrique a permis de proposer une nouvelle manière de découvrir les grottes. Les premières expériences souterraines d'installations électriques ont été menées par le lieutenant Edward Cracknel (en) en 1880 dans les grottes de Chifley, grottes de Jenolan (en), Australie. En 1881, les grottes de Sloupsko-Šošůvské (cs), République tchèque, sont devenues les premières grottes au monde à utiliser l'arc électrique. Cette technique d'éclairage n'utilisait pas d'ampoules, mais des lampes à arc électrique munis d'électrodes en carbone, lesquels finissaient par brûler et devaient être régulièrement remplacées.

En 1883, la première grotte équipée d'ampoules électriques fut la grotte de Kraus (de), Styrie, Autriche. Puis en 1884, deux autres grottes ont été équipées de lumière électrique : les grottes de Postojna, en Slovénie, et d'Olga (de), en Allemagne.

Les filaments verts qui se développent près des lampes électriques à incandescence ont incité bon nombre d'exploitants de cavernes à se tourner vers les éclairages LED dont la température plus froide ne permet pas la croissance de micro-organismes.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Grottes touristiques remarquables[modifier | modifier le code]

Classées par continent et pays (uniquement avec liens) :

Amérique

Antilles néerlandaises

Argentine

Barbade

Canada

Chili

Cuba

États-Unis

Mexique

Pérou

Europe

Allemagne

Autriche

Belgique

Bosnie-Herzégovine

Bulgarie

Croatie

Espagne

France

Gibraltar

Grèce

Hongrie

Irlande

Italie

Principauté de Monaco

Roumanie

Royaume-Uni

Russie

Suisse

République tchèque

Ukraine

Slovaquie

Slovénie

Asie

Abkhazie

Chine

Corée du Sud

Inde

Iran

Israël

Japon

Liban

Malaisie

Ouzbékistan

Philippines

Sri Lanka

Turquie

Vietnam

Afrique

Afrique du Sud

Maroc

Océanie

Australie

Nouvelle-Zélande

Pour d'autres exemples, voir la palette de navigation en bas de cet article.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. grottes-en-france.com site officiel de l'ANECAT.
  2. (en) « 32 Million People Have Visited Postojna Cave », Slovenia Times (consulté le 17 juillet 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]