Dhambalin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dhambalin (moitié de montagne coupée verticalement) est un site archéologique dans la province nord-ouest de la Somalie Togdheer[1]. Cet abri rocheux, de grès, contient de l'art rupestre, représentant divers animaux, comme bêtes à cornes, chèvres, girafes (animal disparu de cette région). Le site présente également les premières images connues de moutons en Somalie[2].

Cette découverte, à l'automne 2007, selon les habitants de Beenyo Dhaadheer, a été étudiée par l'archéologue somalienne Sada Mire, directrice du département d'archéologie au sein du ministère du Tourisme et de la Culture du Somaliland.

Le site archéologique, est l'un des 100 sites découverts par le Dr Mire, datés d’environ 5000 ans. Ils constituent un lieu important de l'art rupestre pré-historique de la Corne de l'Afrique, en particulier par la représentation de ses cultures pastorales, et de la faune et l'importance.

L'étude archéologique a été réalisée avec le financement de l'ONU. La reconnaissance du site comme Patrimoine mondial de l’UNESCO n’est pas possible à ce stade, tant que la Somalie n'a pas ratifié la Convention du patrimoine mondial de 1972[3].

Le site est déclaré en danger de vol en raison d'un manque de mesures de sécurité adéquates.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]