Grotte du Baré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grotte du Baré
Localisation
Coordonnées
Adresse
FRA
Massif
Localité voisine
Caractéristiques
Altitude de l'entrée
1190
Localisation sur la carte de Haute-Savoie
voir sur la carte de Haute-Savoie
Red pog.svg

La grotte du Baré est une cavité karstique du massif du Chablais située dans le département de la Haute-Savoie, sur la commune d'Onnion, à 1 190 mètres d'altitude.

Historique[modifier | modifier le code]

La grotte a été découverte par Georges Amoudruz et un spéléologue suisse[1]. Quelques années plus tard, en 1951, la cavité est explorée par des spéléologues suisses amateurs, Jean-Christian Spahni et Danilo Rigassi, avec la contribution de jeunes onnionais. Elle fait l'objet d'une publication dans la Revue savoisienne.

Elle a fait l'objet également de plusieurs campagnes de fouilles dans les années 1950 (cf. infra).

En octobre 2013, la grotte est fermée par un grillage, afin d'en protéger l'accès et préserver le site qui a été l'objet de fouilles clandestines dans les années 1980 et 1990[2].

Paléontologie[modifier | modifier le code]

La grotte du Baré est le plus ancien site archéologique de la Haute-Savoie[3]. Il a fait l'objet de plusieurs campagnes de fouilles dans les années 1950, qui ont permis de mettre au jour des outils en silex, attestant de l’occupation par les Néandertaliens, ainsi que des ossements appartenant à plusieurs espèces animales « comme l'ours et le lion des cavernes mais aussi des espèces encore présentes comme le lynx boréal, l'ours brun, le loup, le renard, le blaireau, la martre, le cerf élaphe, le bouquetin, le chamois, le lièvre européen, la marmotte », sur une période allant de -70 000 à -30 000 B.P.[4],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]