Grottes du Mont Cornadore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grottes du Mont Cornadore
Localisation
Coordonnées
Adresse
Massif
Localité voisine
Voie d'accès
D996
Caractéristiques
Type
Période de formation
Site web
Localisation sur la carte du Puy-de-Dôme
voir sur la carte du Puy-de-Dôme
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Auvergne-Rhône-Alpes
voir sur la carte d’Auvergne-Rhône-Alpes
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Les grottes du mont Cornadore, aujourd'hui appelées par aphérèse grottes du Cornadore, sont situées dans les monts Dore sur la commune de Saint-Nectaire en Auvergne. Il s'agit d'anciens thermes naturels romains contenant un vaporium. Elles sont alimentées en eau par deux sources chaudes (autour de 22°C) : une source d'eau ferreuse et une source d'eau salée[Note 1].

Formation et découverte[modifier | modifier le code]

Les grottes ont été creusées dans le granite du mont Cornadore[Note 2] par la main de l'homme, en deux salles : une salle avec des bassins d'eau chaude, pour ouvrir les pores de la peau, avec des bassins individuels, et une salle d'eau froide. Elles ont été redécouvertes au XIXe siècle.

Tourisme et artisanat[modifier | modifier le code]

Les grottes sont ouvertes à la visite (entrée : route de Murol).

L'eau des grottes est utilisée aussi pour l'artisanat de la pétrification, par dépôt du bicarbonate de calcium.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ces sources thermo-minérales ne sont pas les seules autour de Saint-Nectaire : on en compte une cinquantaine.
  2. Le mont Cornadore est la colline sur laquelle sont établis l'église de Saint-Nectaire et le village de Saint-Nectaire-le-Haut.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]