Grotte de Bacho Kiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grotte de Bacho Kiro
Image illustrative de l'article Grotte de Bacho Kiro
Grotte de Bacho Kiro, intérieur
Coordonnées 42° 56′ 48″ nord, 25° 25′ 49″ est
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Province Oblast de Gabrovo
Municipalité Obština de Dryanovo
Type de roche Calcaire
Signe particulier Archéologie
Occupation humaine Paléolithique

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

(Voir situation sur carte : Bulgarie)
localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
localisation

La grotte de Bacho Kiro est située à 5 kilomètres à l'ouest de la ville de Dryanovo (en), dans la province de Gabrovo en Bulgarie, à seulement 300 mètres du monastère de Dryanovo. Elle se trouve dans les canyons des rivières Andaka et Dryanovo.

Description[modifier | modifier le code]

La grotte est un labyrinthe de quatre étages de galeries et de corridors d'une longueur totale de 3 600 mètres, dont 700 mètres sont ouverts aux visites des touristes.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Les premiers touristes y entrèrent en 1938, deux ans avant que la grotte reçoive son nom actuel, qui est celui de l'initiateur de la Renaissance nationale bulgare, Bacho Kiro (en).

Archéologie[modifier | modifier le code]

Relevé du motif en zigzag gravé sur un os découvert dans les niveaux du Paléolithique moyen de Bacho Kiro en Bulgarie

Des restes humains anciens ont été découverts dans la grotte de Bacho Kiro. D'un âge approximatif de 46 000 ans, ils consistent en une paire de fragments de mâchoire appartenant soit à un Homo sapiens, soit à un Néandertalien.

Le site a donné son nom au Bachokirien, un faciès culturel correspondant selon quelques auteurs aux plus anciennes manifestations de l'Aurignacien en Europe[1]. Ce point de vue est aujourd'hui remis en cause[2]. Les réévaluations récentes montrent en effet que les industries en question s'apparentent plus au Paléolithique moyen final qu'au Paléolithique supérieur initial[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Aurignacien
  2. Tsanova, T. (2006) - Les débuts du Paléolithique supérieur dans l’Est des Balkans. Réflexion à partir de l’étude taphonomique et techno-économique des ensembles lithiques des sites de Bacho Kiro (couche 11), Temnata (couches VI et 4) et Kozarnika (niveau VII), Université de Bordeaux 1, Thèse de Doctorat, 545 p.
  3. Tsanova, T. et Bordes, J.-G. (2003) - « Contribution au débat sur l'origine de l'Aurignacien : Principaux résultats d'une étude technologique de l'industrie lithique de la couche 11 de Bacho Kiro », in: The Humanized Mineral World: Towards social and symbolic evaluation of prehistoric technologies in South Eastern Europe, Proceedings of the ESF workshop, Sofia - 3-6 September 2003, pp. 41-50.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]