Grotte de Fontanet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grotte de Fontanet
Localisation
Coordonnées
Pays
Région
Département
Commune
Massif
Vallée
Caractéristiques
Type
grotte ornée
Altitude de l'entrée
580 m (entrée)
Longueur connue
2900 m
Occupation humaine
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
(Voir situation sur carte : région Occitanie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Ariège
(Voir situation sur carte : Ariège)
Point carte.svg

La grotte de Fontanet est une grotte ornée située sur le territoire de la commune de Ornolac-Ussat-les-Bains dans le département de l'Ariège, en France.

La grotte est connue au XIXe siècle et la galerie ornée est trouvée le 6 février 1972[1], elle a livré des vestiges archéologiques datant du Paléolithique supérieur. Elle est fermée à la visite.

Localisation[modifier | modifier le code]

Elle se trouve dans la haute vallée de l'Ariège, au sud-est du village du Barry-d'en-Bas sur un coteau proche de l'Ariège.

Spéléométrie
Dans les environs

Sur l'autre rive de l'Ariège se trouve la grotte de Sainte-Eulalie et la spoulga de Bouan.


Géologie[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Les premières visites à des fins archéologiques sont effectuées au XIXe siècle. L'étage supérieur est exploré par Antonin Gadal en 1930-1950 à la recherche de traces cathares. En 1940-1947, Denis Cathala, Gally, Mauras et Delteil parcourent la rivière[2]. En 1961 le siphon est franchi par Robert Lacroux[3]. En 1972, Luc Wahl trouve des dessins préhistoriques dans une galerie adjacente. La grotte révèle des empreintes de mains et de pieds dans de l'argile, des dessins, des gravures et des peintures pariétales[4], dont les analyses rattachent à la période du Magdalénien moyen ou Magdalénien supérieur[5].

Les peintures pariétales sont découvertes en 1972 et les ossements au sol sont étudiés en 1978.

Une étude archéo-acoustique a été conduite par le musicologue Iégor Reznikoff et le préhistorien Michel Dauvois en 1988 dans trois grottes ariégeoises : grotte du Portel, grotte de Niaux et Fontanet [6].

Description[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

La grotte est fermée au public.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Vialou, L’art des grottes en Ariège magdalénienne, XXIIe supplément à Gallia Préhistoire, 1986, éditions du CNRS - Paris. Lire en ligne [1] ou pdf.
  • Lysianna Ledoux, L’ichnologie préhistorique et les traces d’activités au sein des cavités ornées : les grottes de Fontanet (Ariège) et de Cussac (Dordogne), Thése sous la direction de Jacques Jaubert, Gilles Bérillon et de Nathalie Fourment soutenue le 25-01-2019, Bordeaux, dans le cadre de l'École doctorale Sciences et Environnements (Pessac, Gironde). Résumé en ligne sur [2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ariège, Grotte de Fontanet », sur europreart.net
  2. « Grotte de Fontanet », (consulté le 13 août 2020).
  3. « Plongées souterraines » (consulté le 13 août 2020).
  4. [Clottes 1993] Jean Clottes, « Midi-Pyrénées », Gallia préhistoire, vol. 16, no 2,‎ (lire en ligne [sur paersee]).
  5. « Ornolac-Ussat-les-Bains », ADLFI. Archéologie de la France - Informations. une revue Gallia,‎ (ISSN 2114-0502, DOI 10.4000/adlfi.10869, lire en ligne [sur adlfi.revues.org], consulté en 31/09/2017)
  6. Reznikoff et Dauvois 1988.