Hohle Fels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hohle Fels
Hohler Fels.jpg
Entrée de la grotte
Localisation
Coordonnées
Pays
Land
Arrondissement
Massif
Vallée
Vallée de l'Aach
Localité voisine
Caractéristiques
Type
Altitude de l'entrée
534[1]
Période de formation
Température
°C à 10 °C[2]
Cours d'eau
Occupation humaine
Statut patrimonial
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Allemagne
voir sur la carte d’Allemagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Bade-Wurtemberg
voir sur la carte du Bade-Wurtemberg
Red pog.svg

Hohle Fels (« roche creuse[4] » en souabe) est une grotte préhistorique située dans le Jura souabe, relief érodé du Bade-Wurtemberg, au sud-ouest de l'Allemagne.

Objets d'art préhistoriques découverts[modifier | modifier le code]

Le préhistorien américain Nicholas J. Conard a notamment découvert dans la grotte de Hohle Fels en la statuette paléolithique dite vénus de Hohle Fels[4], ainsi qu'une série de flutes en os de vautour, de cygne ou en ivoire de mammouth.

Comme la vénus, les flutes sont datées d'environ 35 000 ans avant le présent ; cela en fait les plus vieux instruments de musique connus[5](on a des doutes sur l'âge de la flûte de Divje Babe, qui pourrait être plus ancienne).

Les fouilles réalisées sur le site ont également permis de trouver un phallus fabriqué à partir de stiltite. Cette pièce, qui a fait l'objet d'un polissage et dont la surface présente des gravures, mesure 19,2 cm de long sur 3,6 cm de large pour une épaisseur de 2,8. Cet objet a été trouvé dans la couche gravettienne de la grotte. La datation par le 14C a permis d'établir que la pièce remonte à 27 000-28 000 années non calibrées AP[6],[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Nicholas J. Conard et Harald Floss, « Une pierre peinte du Hohle Fels (Baden-Württemberg (Allemagne)) et la question de l'art pariétal paléolithique en Europe centrale/A painted stone from Hohle Fels cave (Baden-Württemberg, Germany) and the question of paleolithic parietal art in Central Europe/Ein bemalter Stein vom Hohle Fels (Baden-Württemberg, Deutschland) und die Frage nach paläolithischer Höhlenkunst in Mitteleuropa », Paléo, no 11,‎ , p. 167-176 (DOI 10.3406/pal.1999.1252, lire en ligne, consulté le 23 janvier 2018). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Fiona Coward, Robert Hosfield, Matt Pope et Francis Wenban-Smith, « The early Upper Paleolitic and the art of Central Europe », dans Fiona Coward, Robert Hosfield, Matt Pope, Francis Wenban-Smith, Settlement, society and sognition in human evolution, Cambridge University Press, , 448 p. (lire en ligne).
  • Nicholas J. Conard et Harald Floss, « Une statuette en ivoire de 30 000 ans B.P. trouvée au Hohle Fels près de Schelklingen (Baden-Württemberg, Allemagne) », Paléo, no 13,‎ (lire en ligne, consulté le 27 décembre 2017).
  • (en) Michael Bolus, « The Swabian Jura : History of research and the aurignacian of the sites in the Swabian Jura », dans Nuria Sanz, Human origin sites and the World Heritage Convention in Eurasia, vol. 41, publications de l'UNESCO, , 166 p. (lire en ligne [PDF]).
  • (en) Timothy Insoll, The Oxford handbook of prehistoric figurines (lire en ligne).
  • (en) Andreas Taller, Michael Bolus et Nicholas J. Conard, « The Magdalenian of Hohle Fels Cave and the Resettlement of the Swabian Jura after the LGM », dans Marcel Otte et Foni Le Brun-Ricalens (éditeurs scientifiques), Modes de contacts et de déplacements au paléolithique eurasiatique : Actes du Colloque international de la commission 8 (Paléolithique supérieur) de l'UISPP Université de Liège, 28–, coll. « Erault et Archéologiques », (ISBN 978-2-87985-305-5, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Conard et Floss 1999, p. 168.
  2. (de) « Nähere Informationen zum Hohlen Fels », sur Musée de Schelklingen (consulté le 30 juin 2019).
  3. « Grottes et l’art de la période glaciaire dans le Jura souabe : Description », sur le site officiel de l'UNESCO, (consulté le 31 décembre 2017).
  4. a et b Jean-Paul Demoule, « Hohle Fels, vénus de », sur universalis.fr, Encyclopædia Universalis (consulté le 22 septembre 2015).
  5. « Une flûte de 35.000 ans : le plus vieil instrument de musique du monde ! par Jean-Luc Goudet », sur Futura Sciences (consulté le 7 novembre 2018).
  6. (en) Nicholas J. Conard, « A phallus-shaped stone tool from Gravettian deposits at the Hohle Fels cave and the interpretation of paleolithic sexual imagery », Archäologisches Korrespondenzblatt, vol. 36, no 4,‎ 2006 , p. 455-472 (lire en ligne, consulté le 25 janvier 2018).
  7. Marc Azéma et Laurent Brasier, « La représentation du sexe », dans Marc Azéma et Laurent Brasier, Le beau livre de la préhistoire : De Toumaï à Lascaux 4, Dunod, , 420 p. (lire en ligne), page 151.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]