Grotte Mandrin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grotte Mandrin
Grotte Mandrin Malataverne 3.jpg
Localisation
Coordonnées
Pays
Région
Département
Localité voisine
Caractéristiques
Altitude de l'entrée
245 mètres
Longueur connue
8 mètres
Type de roche
Signe particulier

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Drôme

(Voir situation sur carte : Drôme)
Point carte.svg

La grotte Mandrin est un abri sous roche, situé sur la commune française de Malataverne dans le département de la Drôme en région administrative Auvergne-Rhône-Alpes, dans la région naturelle et historique du Tricastin. Elle a été occupée au Paléolithique moyen et supérieur ; elle fait l'objet de fouilles archéologiques.

Situation[modifier | modifier le code]

Cet abri sous roche est situé à environ 2,5 kilomètres au sud-est du centre-ville de Malataverne, au pied d'un rocher calcaire, à 245 mètres d'altitude.

Description[modifier | modifier le code]

L'ouverture d'environ 12 mètres de large est orientée au nord. Le plafond de la grotte atteint une hauteur de 2,5 mètres dans la zone d'entrée puis se réduit à 1 mètre vers le fond de la cavité. En 2013, la zone située en face de l'abri est couverte et clôturée. Depuis 2016, le site est surveillé par vidéo.

Historique[modifier | modifier le code]

La grotte est fouillée depuis 1991 sous la direction de Ludovic Slimak[Note 1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ludovic Slimak est chargé de recherche au CNRS, UMR 5608, TRACES, Université de Toulouse le Mirail.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laure Metz, Ludovic Slmak, « La Grotte Mandrin, derniers Néandertaliens et premiers Hommes modernes en vallée du Rhône », Archéologia, n°555, juin 2017, pp.20 à 29.
  • P. Picq, Le retour de Madame Néandertal:comment être sapiens?, Odile Jacob, 2015.
  • S. Pääbo, Néandertal, à la recherche des génomes perdus, Éditions LLL, 2015.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Rob Hope, Crépuscule néandertalien… Pour aube moderne, 2016, 52 minutes, Y. N. Productions, Ville de Malataverne, Montagne TV, avec Ludovic Slimak, Tom Higham, Eske Willerslev, Laure Metz, et Ségolène Vandevelde. Prix du jury et du public du festival de films d'archéologie à Narbonne en octobre 2016.