Alexandre VII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chigi.
Alexandre VII
Image illustrative de l'article Alexandre VII
Biographie
Nom de naissance Fabio Chigi
Naissance à Sienne
Pape de l’Église catholique
Élection au pontificat (56 ans)
Intronisation
Fin du pontificat
Précédent Innocent X Clément IX Suivant

Blason

Fabio Chigi, né à Sienne le , fut pape, sous le nom d'Alexandre VII, du au . Il fut élu 237e pape à l'unanimité. Vice-légat à Ferrare, puis nonce à Cologne, il fut créé cardinal le par le pape Innocent X.

Monument funéraire du pape Alexandre VII dans la Basilique Saint-Pierre au Vatican.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le futur pape Alexandre VII était un descendant de l'illustre famille Chigi. Son père, Flavio Chigi, était un neveu du pape Paul V.

Il entérina la condamnation du jansénisme prononcée par Innocent X (voir Formulaire d'Alexandre VII) et mit les Provinciales de Pascal à l’Index. Il chercha à contenir l'expansion du protestantisme en Italie et en Angleterre.

Il avait représenté la papauté pendant les négociations préparatoires aux traités de Westphalie qui mirent fin en 1648 à la guerre de Trente Ans. Alexandre VII créa le vicariat apostolique de la Nouvelle-France.

En décembre 1655, il accueille avec faste Christine de Suède à Rome, récemment convertie à la foi catholique.

Alexandre VII fut forcé de s'humilier devant Louis XIV, à la suite d'une incartade de ses gens, qu'il eut les plus grandes peines à réparer. Le , le duc Charles de Créquy (1623-1687), ambassadeur de France à Rome, fut insulté, par la garde corse du pape, au point qu'ils tirèrent sur son carrosse et tuèrent un de ses pages. Louis XIV demanda réparation de cet attentat. Elle fut accordée en partie au bout de quatre mois. Le roi, ne la trouvant pas suffisante, se mit en devoir d'y suppléer lui-même. En conséquence, la ville et le comtat d'Avignon furent saisis, et réunis à la couronne par arrêt du parlement de Provence, donné le . Après avoir vainement sollicité les princes catholiques de se liguer en sa faveur, Alexandre prit le parti de contenter le roi de France. L'accommodement se fit à Pise, le . Le cardinal Flavio Chigi (propre neveu du pape), vint en France la même année, et fit au roi, le 29 juillet, la satisfaction qui lui était due. Avignon et ses dépendances furent rendus au souverain pontife.

Il termina les travaux de la place Saint-Pierre avec la colonnade du Bernin et lui passa commande de la Scala Regia et de l'église Saint-André du Quirinal.

« Montium custos » dans la prophétie de saint Malachie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Précédé par Alexandre VII Suivi par
Innocent X
Emblem of the Papacy SE.svg
Pape de l’Église catholique
Clément IX

.