Cardinal-neveu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pietro Ottoboni, le dernier cardinal-neveu, peint par Francesco Trevisani.

Le cardinal-neveu (en latin cardinalis nepos, en italien cardinale nipote ou cardinale padrone), autrefois appelé prince de fortune, est un cardinal élevé à son rang par un pape qui est son propre oncle ou, plus généralement, de sa famille. Le terme a donné naissance au mot « népotisme ».

La pratique apparaît au Moyen Âge et devient quasiment une institution pendant la Renaissance, puisque des cardinaux-neveux sont nommés de 1566 à 1692, seul le pontificat d'Innocent XI faisant exception. Elle est abrogée par la bulle Romanum decet pontificem du pape Innocent XII.

XIe siècle[modifier | modifier le code]

Portrait of Pope Benedict VIII
Benoît VIII crée son cousin, son frère et son neveu cardinaux
Pape créant Cardinal-neveu Date de création Relation Notes
Benoît VIII
(1012–1024)
Lotario (ou Loctarius), seniore vers 1015 cousin
Giovanni inconnue frère futur pape Jean XIX
Teofilatto inconnue neveu [1] futur pape Benoît IX
Jean XIX
(1024–1032)
Pietro 1024 cousin
Benoît IX
(1032–1044, 1045, 1047–1048)
Giovanni avant avril 1044 neveu
Alexandre II
(1061–1073)
Anselme de Lucques vers 1062 frère ou neveu
Urbain II
(1088–1099)
Odon de Châtillon vers 1095 Neveu

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Neveu de Benoît VIII et du pape Jean XIX.

Voir aussi[modifier | modifier le code]