Decio Azzolino (1623-1689)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Decio Azzolino.
Decio Azzolino (1623-1689)
Image illustrative de l'article Decio Azzolino (1623-1689)
Biographie
Naissance 11 avril 1623
à Ferno  États pontificaux
Décès 8 juin 1689
à Rome  États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
2 avril 1654 par Innocent X
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Adriano al Foro
Cardinal-diacre de S. Eustachio
Cardinal-prêtre de S. Croce in Gerusalemme
Cardinal-prêtre de S. Maria in Trastvere
Cardinal-prêtre de S. Prassede
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Cardinal secrétaire d'État
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Decio Azzolino, ou parfois Decio Azzolini (né le 11 avril 1623 à Fermo, dans l'actuelle province éponyme, dans la région Marches, alors dans les États pontificaux et mort à Rome le 8 juin 1689) est un cardinal italien du XVIIe siècle, secrétaire d'État du Vatican sous le pontificat de Clément IX.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une petite famille noble des Marches, Decio Azzolino est créé cardinal par le pape Innocent X en 1654 au titre de Sant'Eustachio et deviendra l'animateur de l'Escadron volant, faction des cardinaux hostiles à toute dépendance du Saint-Siège vis-à-vis des puissances temporelles[1]. Mécène des Arts et des Lettres, il est surtout connu pour avoir été l'ami et le confident (et sans doute l'amant[1]) de la reine Christine de Suède.

La reine, morte le 19 avril 1689, avait désigné le cardinal Azzolino comme exécuteur testamentaire. Sa propre mort, survenue moins de deux mois après, ne lui laissa que le temps de détruire ses propres lettres, laissant à la postérité les lettres de Christine, témoignages de l'amour qui unissait ces deux êtres[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Christine de Suède, Françoise Kermina, Perrin 1995, p.178
  2. Kermina, p.309

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]