Carlo Maratta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait
Immaculée Conception à Santa Maria del Popolo

Carlo Maratta ou Carlo Maratti (Camerano, 15 mai 1625Rome, 15 décembre 1713) est un peintre italien rococo dont le style est plus retenu et composé que ceux de Cortona et d'Annibale Carracci, et davantage allié aux traditions d'Andrea Sacchi, de Francesco Albani et de Guido Reni.

On connaît un nombre d'élèves et d'assistants très important ayant fréquenté son atelier romain.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 12 ans, il part en apprentissage à l'atelier de Andrea Sacchi avec qui il développa une étroite relation jusqu'à sa mort en 1661.

Comme Sacchi, ses peintures sont inspirées de celles des grands peintres de Parme et de Bologne : Carracci, Guercino et Giovanni Lanfranco.

Il fut le vrai fondateur de l'Académie romaine qui imposa un classiscisme à la culture du XVIIe siècle.

Il ne s'éloigna jamais de Rome sinon pour deux voyages dans les Marches (1648-1650 et 1672).

Il travailla avec Francesco Cozza et Domenico Maria Canuti à la décoration du Palazzo Altieri.

Depuis quelques années il s'était retiré pour vivre à Genzano, dans un palazzetto rococo dont il avait été l'architecte.

Après la tentative d'enlèvement de sa fille Faustina Maratti (it) par le seigneur de Genzano, Giangiorgio Sforza Cesarini, en 1703, il dut quitter les Colli Albani pour s'établir définitivement à Rome, où il mourut en 1713.

Il est enterré dans la Basilique Santa Maria degli Angeli de Rome.

Il fut admiré de Sir Robert Walpole, qui collectionna ses œuvres.

Le biographe des peintres rococo Giovan Pietro Bellori a vanté la grâce et la pureté de ses compositions, alors que les éloges des néoclassiques émettaient des jugements plus sévères.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Avant 1650[modifier | modifier le code]

  • Fresques à San Giovanni in Fonte à Rome, sur un carton de Sacchi,
  • Retable pour Taddeo Barberini à Monterotondo,
  • Retable à Camerano, avec une référence à Titien

1653-1655[modifier | modifier le code]

  • Sainte Rosalie, au Palais Corsini de Florence, qui marque un rapprochement avec Lanfranco,
  • Sant'Agostino à l'église Santa Maria dei Sette Dolori,
  • La décoration de la chapelle du Crucifix, sur commission du pape Alexandre VII,
  • Un tableau pour Santa Maria della Pace

1655-1670[modifier | modifier le code]

Après 1670[modifier | modifier le code]

  • Deux peintures pour la chapelle Chigi du Dôme de Sienne,
  • Grands retables à Rome :
    • Santa Croce en Gerusalemme
    • Saint Maria Popolo,
    • Sant'Andrea au Quirinale,
    • San Carlo al Corso,
    • Santa Maria degli Angeli,
  • Des monochromes exécutés dans la Chambre d'Eliodoro en Vatican, qui l'attestent en 1670, comme premier peintre en Italie,
  • Grandes décorations pour le Palais Altieri et San Pietro au Vatican à Rome, pour le dôme d'Urbino qui constituent une nouveauté dans le champ des décorations scénographiques, différentes de celles du baroque,
  • Plusieurs projets à Vienne, Florence, Rome, Copenhague.

Portraits[modifier | modifier le code]

Sujets historiques[modifier | modifier le code]

  • 1693-1695 : Cléopâtre à la perle, Museo Nazionale di Palazzo Venezia, Rome.

L'atelier romain[modifier | modifier le code]

L'atelier romain de Maratta fut extrêmement prolifique et il eut de nombreux élèves et assistants.
Sources :

  • (W) pour Wittkower R. p. 339,
  • (H) pour J.R. Hobbes p. 149-151,
  • (R) pour Rosini G, Storia della pittura italiana esposta coi monumenti ; Epoca Quarta (1847)

Peintre Dates Naissance Source
Martino Altomonte (W)
Cosmas Damian Asam (W)
Gérard Audran (W)
Giovanni Raffaelle Badarocco 1648-1726 Genoa (W)(H)
Antonio Balestra 1666-1740 Verona (W) (H)
Niccolò Bambini 1651-1736 (H)
Cristiano Bernetz 1628-1722 Hamburg (R)
Niccolo Berrettoni 1637-1682 Montefeltro (H)
Jean Christian le Blond 1670- Frankfort (H)
Francesco Boccacino 1680-1750 Cremona (H)
Jean Dominic Bruggieri 1678-1754 Lucca (H)
John van Bunninck 1654- (H)
Giacinto Calandrucci 1646-1707 (W)(H)
Giuseppe Bartolomeo Chiari (W)(H)
Marc van Duvende 1674-1729 (H)
Girolamo Ferroni 1681 (H)
Antonio Filocamo 1669-1748 Messina (H)
Paolo Filocamo ?-1748 Messina (H)
Francesco Fernandi (Imperiali) 1679-1740 (H)
Johann Rudolf Huber 1668-1748 Bâle
William van Inghen 1651-1709 Utrecht (H)
André Jean 1662-1753 Paris (H)
Francesco Juvani (H)
Godfrey Kneller 1646-1723 Lübeck, moved to England (H)
Andrea Lanzano 1651-1709 (H)
Giuseppe Laudati 1672- Perugia (H)
Stefano Maria Legnani 1661-1713 Milan (H)
Theodore van Loon 1630-1678 Brussels (H)
Agostino Masucci 1691-1758 Rome (W)(H)
Giovanni Paolo Melchiore 1664-1721 Rome (H)
Sebastian Munoz (H)
Girolamo Odam 1681- Lorena (H)
Robert van Oudenarde 1663-1743 Ghent (H)
Paolo Gerolamo Piola (W)
Pierre Parrocel (W)
Domenico Parodi (W) (H)
Giuseppe Passeri 1654-1714 Rome (W)(H)
Pietro da Pietri 1663-1708 Rome (H)
Stefano Pozzi 1699-1768 Rome (H)
Andrea Procaccini 1671-1734 Rome (H)
Tommaso Redi 1665-1726 Florence (W) (H)
Giovanni Stefano Robato 1649-1733 Savona (H)
Daniel Seiter 1647-1705 Vienna, moved to Turin (H)
Filippo Tancredi 1655-1725 Messina (H)
Lodovico Trasi 1634-1695 Ascoli (H)
Francesco Trevisani (W)
Francesco Varnetam 1658-1724 Hamburg (R)
Nicolas Vleys 1694-1703 Brussels (H)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :