Malte (île)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Malte
Île de Malte
Gżira tal-Malta (mt)
Situation de l'île de Malte
Situation de l'île de Malte
Géographie
Pays Drapeau de Malte Malte
Archipel Malte
Localisation Mer Méditerranée
Coordonnées 35° 52′ 59″ N 14° 27′ 00″ E / 35.883, 14.4535° 52′ 59″ N 14° 27′ 00″ E / 35.883, 14.45  
Superficie 246 km2
Côtes 197 km
Point culminant Ta' Dmejrek (253 m)
Géologie Île continentale
Administration
Conseils locaux 54 sur les 68 du pays
Démographie
Population 388 232 hab. (2007)
Densité 1 578,18 hab./km2
Plus grande ville Birkirkara
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+01:00

Géolocalisation sur la carte : Méditerranée

(Voir situation sur carte : Méditerranée)
Île de Malte
Île de Malte

Géolocalisation sur la carte : Malte

(Voir situation sur carte : Malte)
Île de Malte
Île de Malte
Îles de Malte

L’île de Malte (en maltais, Gżira tal-Malta et Malta Island) est l'île principale de l'archipel maltais. Cette île est la plus grande et la plus peuplée, La Valette, la capitale de la république de Malte, se trouve dans le nord-est de celle-ci.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Image satellite de Malte.

L'île de Malte constitue le sud-est de l'archipel maltais composé au total de 8 îles. Elle est séparée au nord-ouest de l'île de Gozo, avec entre eux l'île de Comino et son îlot frère, l'îlot de Cominotto. L'île de Malte est séparée de l'île de Comino par le détroit de Malte de 2600 mètres de large avec le détroit de Gozo entre l'île de Comino et l'île de Gozo de 2300 mètres de large. Au sud de l'île de Malte, la petite Île de Filfla et son îlot frère de Filfoletta, réserve naturelle, éloignées de 4500 mètres. Les deux îles de Saint-Paul au nord de l'île de Malte ferme la baie de Saint-Paul tandis que l'île Manoel est aujourd'hui reliée à la ville de Gżira.

L'île de Malte est baignée par la mer Méditerranée. Au nord se trouve la Sicile dont elle est séparée par le canal de Malte, large d'environ 90 kilomètres et le plateau de Malte d'une profondeur d'environ 120 mètres, le plateau continental des 200 mètres englobe l'archipel maltais et la Sicile. Au sud le continent africain, l'île de Malte est séparée de la Libye par le canal de Medina d'une largeur d'environ 335 kilomètres et les bancs de Medina et de Melita d'une profondeur maximale de 500 mètres. À l'est ces deux bancs chutent sur la plaine abyssale ionienne d'une profondeur atteignant les 5000 mètres par l'escarpement de Malte-Sicile, le plus au nord, l'arête de Malte-Medina et l'escarpement de Medina le plus au sud. À l'ouest, la partie sud du canal de Sicile sépare sur plus de 300 kilomètres l'île de Malte du golfe de Gabès en Tunisie. Entre l'île de Malte et la Tunisie un réseau complexe de dépressions, dépression de Malte, de Pantelleria et de Lnosa, pouvant dépasser les 1500 mètres de profondeur, entaillent le plateau tunisien dont la profondeur est d'environ 500 mètres. Les long de ces dépressions se trouvent les îles volcaniques italiennes de Pantelleria et les Pélages, comprenant Lampedusa, Linosa et Lampione.

L'île mesure 27 km dans sa plus grande longueur et 14,5 km dans sa plus grande largeur.

Géomorphologie[modifier | modifier le code]

L'archipel maltais est le résultat de la surrection d'un fond calcaire ennoyé avec basculement suivant un axe sud-ouest/nord-est. Cela a pour résultat de hautes falaises (rdum/rdumijiet) sur la côte sud-ouest entaillées ça et là de profondes criques (qala/qaliet) et une côte basse au nord-est constituée de plaques rocheuses entrant avec une faible pente en mer et largement découpée de baies (bajja/bajjiet) plus ou moins refermées abritant soit de rares plages de sable (ramla/ramliet), soit des havres portuaires (marsa/mrasi).

Orographie[modifier | modifier le code]

Le relief de l'île de Malte est le résultat de deux phénomènes, un systèmes de failles et une érosion fluviale.

Le système de failles orienté nord-est/sud-ouest a compartimenté l'île. Les failles les plus sud de faible amplitude sont du type faille décrochante et ont peu modifié le relief.

Le faille la plus importante, une faille normale, délimite un vaste plateau sud du reste de l'île. Ce plateau d'une hauteur de 253 mètres au Ta' Dmejrek, le point culminant de l'île près de la côte sud-ouest, descend jusqu'au niveau de la mer sur la côte nord-est. Ce décrochement d'une hauteur moyenne d'environ 50 mètres, va de Fomm Ir-Riħ au sud-ouest à Baħar Iċ-Ċagħaq au nord-est. Ce décrochement de terrain a été utilisé par l'armée britannique pour établir une ligne de défense continue les lignes Victoria.

Plus nord, trois systèmes de failles ont effondré le terrain pratiquement au niveau de la mer séparant quatre plateaux d'une hauteur ne dépassant pas les 150 mètres. Le premier, autour des collines de Wardija, s'étend des lignes Victoria à la plaine du wied tal-Pawles. Le second, autour des collines de Bajda, s'étend de la plaine du wied tal-Pwales à la plaine du wied tal-Mistra. Le troisième, autour des collines de Marfa, constitue la péninsule de Marfa.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le réseau hydrologique est maintenant réduit à un système de widen (pluriel de Wied) plus ou moins fossile. Ils ont largement modulé le relief des plateaux maltais. Seules, d'importantes précipitations sont encore canalisées par ces widen.

Un réseau de widen a totalement disparu dans l'urbanisation de la plaine de Birkirkara provoquant de graves torrents dans les rues de la ville. Un système d'alerte par sirènes prévient les populations en cas de danger. C'est ce réseau qui se jetait dans la baie de Msida au fond de Marsamxett Harbour.

Reste principalement, deux réseaux de widen s'écoulant des hauteurs de la côte sud-ouest pour se jeter dans la mer sur la cote nord-est. Le premier, composé des widen Xkora, ta-Kandja, Ħanzir, ta'l-Isqof, il-Baqqija, il-Luq, ta'l-Girgenti, il-Ħesri, Qirda, ainsi que les widen il-Ħensija, Incita, is-Sewda, formant le wied il-Kbir qui se jette dans la baie de Marsa au fond de Grand Harbour. Le deuxième, composé des widen Liemu (à l'origine du découpage des hauteurs de Mdina), il-Bushies, Fiddien, Għemieri, et Għomor qui ensemble forment les lacs Chadwick, seules retenues d'eau permanentes de l'île de Malte, et qui se continue par les widen l-Armia, tal-Qlejgħa, ta'l-Isperanza, il-Għasel (qui découpe les gorges de Mosta), ta'Għajn Riħana, l-Arkata, Qannotta qui se jettent dans la baie de Salina.

Évidemment, à l'origine de chaque baie et de chaque crique se trouve un wied, comme le wied Mejxu à l'origine de la baie Saint-George ou le wied Balluta pour la baie Balluta sur la côte basse au nord-est de l'île ou les widen ir-Rum et Miġra Ferħa qui entaillent fortement les falaises de Dingli sur la côte sud-est.

Géologie[modifier | modifier le code]

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Martyn Pedley, Michael Hugues Clarke et Pauline Galea, Limestone Isles in a Crystal Sea, PEG, Malta, 2002

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]