Évariste (pape)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Évariste.
Évariste
Image illustrative de l'article Évariste (pape)
Portrait d'Évariste Ier
Biographie
Décès vers 107
Précédent Clément Ier Alexandre Ier Suivant

Dans les catalogues pontificaux du deuxième siècle utilisés par Irénée et Hippolyte, Évariste apparaît comme le 5e évêque de Rome[1], successeur de Clément Ier. Le Catalogue libérien lui donne comme nom Aristus. Les dates exactes de son épiscopat ne sont pas connues (entre 97/99-v. 107).

On ne sait pas grand-chose non plus de sa vie car les sources historiques les plus anciennes ne nous donnent sur lui rien d'authentique : selon la tradition catholique, il serait originaire d'Antioche et aurait eu un père juif. On lui attribue la division du diocèse de Rome en paroisses, mais cette réorganisation de l'Église de Rome lui est en réalité postérieure de 150 ans.

Plus digne de foi est l'affirmation du Liber Pontificalis selon laquelle il a été enterré au Vatican, près du tombeau de saint Pierre. Il aurait ordonné que les mariages fussent rendus publics. Les deux décrétales que lui a attribuées le Pseudo-Isidore, l'une adressée aux évêques d'Afrique, l'autre à ceux d'Égypte, sont des faux. Il aurait subi le martyre sous Trajan mais ce fait n'est pas historiquement prouvé.

Considéré comme Saint, sa fête a été fixée au 26 octobre, ou le 27 octobre pour l'Église catholique[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le titre de Pape apparaît au cours du IIIe siècle, et ne fut pas attesté pour l'évêque de Rome avant le début du IVe siècle. Philippe Levillain, Dictionnaire historique de la papauté, Fayard, 2003, s. v. « Pape ».
  2. Saint Evariste

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :