Urbain Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Urbain et Saint Urbain.
Urbain Ier
Image illustrative de l'article Urbain Ier
Portrait d'Urbain Ier
Biographie
Décès 23 mai 230
Pape de l’Église catholique
Élection au pontificat vers 222
Fin du pontificat vers 230
Précédent Calixte Ier Pontien Suivant
Autre(s) antipape(s) Hippolyte de Rome

Urbain Ier est, selon la tradition catholique, élu évêque de Rome en 222 pour succéder à Calixte Ier, qui était mort défenestré lors d'une émeute dirigée contre les Chrétiens. Il est le 17e pape selon l'Église catholique. Il meurt le 23 mai 230. Sa tombe se trouverait à la catacombe de Saint-Calixte. L'Église catholique le reconnaît comme saint et le célèbre le 19 mai, il est aussi fêté en France le 25 mai.

Biographie[modifier | modifier le code]

Urbain Ier connaît un pontificat marqué par des relations tranquilles avec l'institution impériale. Le nouvel empereur romain Sévère Alexandre est en effet bien disposé envers les Chrétiens. Par contre la querelle avec Hippolyte de Rome, premier antipape de l'histoire, parasite toujours l'Église romaine et va perdurer jusque sous le pontificat de Pontien.

En fait la figure d'Urbain Ier est mal connue et associée à la légende de sainte Cécile qu'il convertit au christianisme avec son époux Valérien. Les deux furent d'ailleurs condamnés à mort et, sur le lieu de leur martyre, au Trastevere, le pape Urbain fit construire l'église sainte-Cécile.

Une partie de ses reliques fut donnée à Charles le Chauve, roi de France, par le pape Nicolas Ier, en 862, et finirent à Auxerre, où Urbain devint le patron des vignerons. Il est inhumé dans la catacombe de Saint-Calixte.

La légende populaire fait d'Urbain le patron des vendanges, dans les pays germaniques mais aussi en Alsace. Il fallut à plusieurs reprises, en particulier au Moyen Âge, que les autorités et l'Église catholique interviennent pour limiter les excès de cette dévotion.

Le 25 mai, jour de la Saint-Urbain, en France, est parfois ajouté à la liste des Saints de glace.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]