Adrien III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adrien III
Image illustrative de l'article Adrien III
Le pape Adrien III
Biographie
Nom de naissance Agapito
Naissance à Rome
Décès 8 juillet 885
à San Cesario sul Panaro
Saint de l’Église catholique
Canonisation 1891 par le pape Léon XIII
Pape de l’Église catholique
Élection au pontificat 17 mai 884
Fin du pontificat 8 juillet 885
Précédent Marin Ier Étienne V Suivant

Saint Adrien III (en latin : Adrianus III - en italien : Adriano III), (nom de naissance Agapito) est né à Rome à une date inconnue. Il succède à Marin Ier en tant que 109e pape de l'Église catholique du 17 mai 884 jusqu'à sa mort, le 8 juillet 885 à San Cesario sul Panaro en Italie. Son successeur sera Étienne V. Il est enterré dans l'abbaye de Nonantola. Sa canonisation est confirmée par le pape Léon XIII en 1891. Sa fête est le 8 juillet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adrien III naît à Rome dans une famille qui serait liée aux comtes de Tusculum : il pourrait être le fils de Benoît Tusculanus magnus dux lui-même fils d'Alberico consul tusculanus princeps potentissimus frère du pape Adrien Ier (772 -795) et ancêtre des comtes de Tusculum. Ainsi le pape Adrien Ier serait son grand-oncle. Adrien III, c'est-à-dire Agapito, est le frère aîné de Sergio, comte de Tusculum, qui sera le pape Serge III (904-911). Élu le 17 mai 884, son pontificat se déroule dans une période troublée.

Son règne est de courte durée : en juillet 885 il est convoqué à une diète de l'Empire à Worms (Allemagne), par l'empereur Charles III le Gros pour déterminer sa succession au Saint Empire romain d'Occident mais aussi pour discuter de la montée en puissance des Sarrasins. Arrivé à la Silva Wilzacarae ou Forêt Wilcazara (correspondant de nos jours à la rue Viazza à San Cesario sul Panaro), Adrien III est saisi d'une maladie soudaine. Il meurt le 8 juillet 885. Son corps est amené à l'abbaye de Nonantola où il est enterré.

Culte[modifier | modifier le code]

Les raisons de sa vénération en tant que saint sont pratiquement inconnues, mais il est connu pour avoir aidé la population de Rome lors d'une famine. Son culte est confirmé en 1891 par le pape Léon XIII : il est fêté le 8 juillet[1].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hadrian III, Francois Bougard, The Papacy: An Encyclopedia, Vol.2, ed. Philippe Levillain, (Routledge, 2002) p. 682

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) A.F. Artaud de Montor, Storia dei Sommi Romani Pontefici, Società Editrice Internazionale, Torino 1854.
  • (it) A. Saba - C. Castiglioni, Storia dei Papi, UTET, Torino 1957.
  • (it) G. Quatrini, Del culto a Papa S.Adriano nell'augusta Badia di Nonantola TEIC, Modena, 1889
  • (it) G. Quatrini, Dello scambio di Papa Adriano I con S. Adriano III, venerato a Nonantola, TEIC, Modena, 1890
  • (it) G. Quatrini, Del Pontificato, del culto di S. Adriano III, TEIC, Modena, 1892
  • (it) G. Quatrini, Cenni storici ad uso del popolo sul Pontificato e sul culto di S. Adriano III, TEIC, Modena, 1892
  • (it) G. Quatrini, Storia della chiesa parrocchiale di S.Adriano di Spilamberto, Tipografia Vaticana, 1895

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :