Pierre de Cortone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait, Musée Fesch

Pierre de Cortone (en italien : Pietro da Cortona, de son vrai nom Pietro Berrettini) (Cortona, 1er novembre 1596 - Rome, 16 mai 1669) est un peintre et un architecte italien du baroque commençant.

On connaît surtout son travail dans le domaine des fresques décoratives et de la peinture.

Sous le pontificat d'Urbain VIII (dont il fit un portrait), il fut l'un des principaux architectes opérant à Rome, avec le Bernin et Borromini.

Biographie[modifier | modifier le code]

Portrait du pape Urbain VIII, Musées du Capitole

Il arrive à Rome à 16 ans en 1612 et étudie les grands maîtres (Raphaël, Annibal Carrache) et copie les antiques. Il débute sa carrière au service de la famille Sacchetti qui lui confie en 1623 le chantier de la villa du Pigneto.

Au palais Sacchetti, il rencontre le Cavalier Marin et le cardinal Mafeo Barberini, futur Urbain VIII, qui devient son protecteur. Par son intermédiaire, il obtient sa première grande commande de peinture, le cycle de décors à fresque de l'église Sainte-Bibiane à Rome (1624-1626), dont la façade a été réalisé par le Bernin. Le succès qu’il rencontre lui ouvre une carrière active : en 1629, il peint l’Enlèvement des Sabines qui devient le manifeste de la peinture baroque romaine.

En 1633-1639, il exécute pour le pape Urbain VIII sa fresque la plus célèbre : la Gloire des Barberini, qui orne le plafond du grand salon du palais Barberini à Rome. Ce décor peint est aussi appelé le Triomphe de la Divine Providence. Il s’agit d’une allégorie de la Providence et du pouvoir divin des Barberini. Cette grande fresque est mouvementée, abonde de personnages vus dans une contre-plongée extrême (sotto in su), qui caractérise ses effets illusionnistes.

Il deviendra principe (prince) de l'Accademia di San Luca de Rome.

Principales réalisations architecturales[modifier | modifier le code]

Il faut citer l'église dei Santi Luca e Martina près du Forum (finie en 1664, la forme en croix grecque de cette église lui est due), l'embellissement notable de l'extérieur de Notre-Dame-de-la-Paix (1656-1667) et la façade (avec une loggia surprenante) de Santa Maria in Via Lata (vers 1660).

C'est lui qui fait les plans de Castel Gandolfo tel qu'il est aujourd'hui, le Casino al Pigneto del Marchese Sacchetti et la Villa Pigneto Sacchetti près d'Ostie.

Planches d'anatomie[modifier | modifier le code]

Avant de devenir célèbre comme architecte, Pietro dessina des planches anatomiques qui ne sont publiées qu'un siècle après sa mort en 1741. Les planches de Tabulae anatomicae ont été sans doute composées vers 1618. Les poses dramatiques et finement etudiées sont dans le style des autres artistes du genre de la Renaissance et du baroque, mais sont particulièrement expressives.

Quelques œuvres dans les musées[modifier | modifier le code]

Le Martyre de saint Laurent

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Sur les autres projets Wikimedia :