Pignans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pignans
Pignans
Beffroi de Pignans.
Blason de Pignans
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Var
Arrondissement Arrondissement de Brignoles
Canton Le Luc
Intercommunalité Communauté de communes Cœur du Var
Maire
Mandat
Robert Michel
2014-2020
Code postal 83790
Code commune 83092
Démographie
Gentilé Les Pignantais
Population
municipale
3 896 hab. (2015 en augmentation de 16,06 % par rapport à 2010)
Densité 112 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 18′ 05″ nord, 6° 13′ 38″ est
Altitude Min. 146 m
Max. 766 m
Superficie 34,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte administrative du Var
City locator 14.svg
Pignans

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte topographique du Var
City locator 14.svg
Pignans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pignans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pignans

Pignans est une commune française située dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Pignans fait partie de l'intercommunalité communauté de communes Cœur du Var, avec dix autres communes voisines[1].

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Le village de Pignans est accessible par la route départementale RD 97, qui relie Toulon au Luc-en-Provence. La commune est également traversée par l'autoroute A57, dont la jonction la plus proche est à Carnoules, Sortie 11.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La gare de Pignans est ouverte au trafic voyageur, mais ne dispose pas de guichet[2]. Plusieurs navettes de TER desservent quotidiennement la gare, entre la gare des Arcs - Draguignan et celle de Toulon[3].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pignans
Besse-sur-Issole Flassans-sur-Issole Gonfaron
Carnoules Pignans Gonfaron
Carnoules Collobrières, Puget-Ville (par un quadripoint) Gonfaron

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie et les eaux souterraines[modifier | modifier le code]

Pignans est arrosée par le Réal Martin, cours d'eau de 27,9 km[4], ainsi que par le Réal Rimauresq[5] et que le Vallon de Notre Dames-des-Anges[6], ses affluent et sous-affluent.

Cours d'eau sur la commune ou à son aval[7] :

  • le réal martin,
  • le réal rimauresq,
  • val de garnier,
  • vallons de notre-dame des anges, des bîmes,
  • le grand vallat.

Sismicité[modifier | modifier le code]

La commune est en zone sismique 2 Faible[8]

Climat[modifier | modifier le code]

La commune est classés Cfb dans la classification de Köppen et Geiger[9].

Article détaillé : Climat du Var.

Histoire[modifier | modifier le code]

Présence d'une église de fondation ancienne, qui, selon la tradition, remonterait au VIIe siècle av. J.-C.[10]. le 8 juin 1591, "la ville fut pillée et saccagée avec grands meurtres de beaucoup de monde.La maison capitulaire des chanoine fut abattue et des documents brûlés, par le baron de Montaud, gascon de la part du gouverneur", nous dit Honoré Bouche dans son livre "Chronograhie et description en Provence..." tome 2 paru en 1614.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Pignans (Var).svg

Les armoiries de Pignans se blasonnent ainsi[11] :

D'azur aux trois pommes de pin tigées et feuillées d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 mars 2001 Hubert Falco UDF Directeur général d'entreprise
mars 2001 2007 Jean-Louis Raybaud   Exploitant agricole
2007 novembre 2011 (décédé) Patrick Astesana[12] UMP Exploitant agricole
2012 en cours Robert Michel   Cadre de banque en retraite
Les données manquantes sont à compléter.

Intercommunalités[modifier | modifier le code]

Flassans-sur-Issole est membre de la communauté de communes Cœur du Var de 37 829 habitants, créée en janvier 2002[13].

Les onze communes composant la communauté de communes en 2012 sont (par ordre alphabétique) :

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2016[modifier | modifier le code]

Mairie de Pignans[14].

En 2016, le budget de la commune était constitué ainsi[15] :

  • total des produits de fonctionnement : 3 394 000 , soit 908  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 3 490 000 , soit 933  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 569 000 , soit 152  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 1 572 000 , soit 421  par habitant ;
  • endettement : 2 065 000 , soit 552  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 17,58 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 14,54 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 117,58 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2014 : Médiane en 2014 du revenu disponible, par unité de consommation : 19 568 [16].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[17]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[18].

En 2015, la commune comptait 3 896 habitants[Note 1], en augmentation de 16,06 % par rapport à 2010 (Var : +4,01 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 5002 2302 0512 4212 3802 3402 3032 2782 296
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 3752 7032 6262 5172 4472 1142 0261 9241 754
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 8401 7161 6771 6001 6251 5691 6091 4851 493
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 5201 7921 6741 7892 3382 5982 9153 2963 795
2015 - - - - - - - -
3 896--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[19] puis Insee à partir de 2006[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

  • Usine de Papeterie[21].

Agriculture[modifier | modifier le code]

Cave coopérative de Pignans.

Patrimoine agricole

  • Moulin à farine[22].
  • Moulins à huile[23],[24],[25].
  • Coopérative vinicole dite Coopérative la Bourgade, puis le Cellier des Trois Pignes[26].
  • Coopérative vinicole dite Coopérative la Ruche, puis le Cellier des Trois Pignes[27].

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Hôtel de voyageurs[28].
  • Gîtes, chambres d'hôtes.

Commerce[modifier | modifier le code]

  • Comme de nombreux villes et villages de Provence, un marché est organisé à Pignans. Il a lieu tous les jeudis et dimanches matin[29].
  • Commerces de proximité, bars, restaurants[30].

Équipements et services[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

École primaire[31].

La commune dépend de l'académie de Nice. Les élèves de Pignans débutent leur scolarité dans la commune, à l'école maternelle « Le Colombier » (140 enfants)[32], puis à l'école primaire du village (246 écoliers)[33]. Les collèges les plus proches se situent à Besse-sur-Issole et au Luc en Provence. Un service de transport scolaire est à disposition des collégiens[34].

Sports[modifier | modifier le code]

  • basket-Ball,
  • judo,
  • karaté,
  • danse,
  • gym,
  • rugby
  • tennis
  • Football

Santé[modifier | modifier le code]

Professionnels et établissements de santé :

  • Médecins[35].
  • Hôpital Saint-Jacques[36].
  • Hôpitaux proches[37] : Pierrefeu-du-Var, Le Luc, Brignoles.

Culte[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique de Pignans dépend du diocèse de Fréjus-Toulon et du doyenné de Brignoles[38]. La communauté dispose de la collégiale Notre-Dame-de-la-Nativité placée aussi sous le vocable de Notre-Dame-de-l'Assomption.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil

Patrimoine religieux

  • Collégiale Notre-Dame-de-la-Nativité[61] ou de l'Assomption, dans le village[62],
avec son orgue de tribune[63],[64],[65] .
  • Chapelle de Pénitents Blancs Notre-Dame-de-L'Annonciade[66].
  • Chapelle de Pénitents Saint-André[67].
  • Chapelle de la Congrégation des Filles[68].
  • Chapelle Notre-Dame-des-Anges[69] (à environ dix kilomètres au sud du village)[70],[71].
Selon la légende, elle est fondée en 517 par Thierry Ier, fils de Clovis, en souvenir d'une victoire sur les Wisigoths, au bourg des Pins (ancien nom de Pignans). Parmi ses ex-voto [72] les plus surprenants, celui de Jules Gérard, sous la forme d'un crocodile[73], suspendu au plafond[74]. Selon la croyance chrétienne, le pèlerinage à Notre-Dame-des-Anges guérit de la paresse[75]. Cette chapelle et son sanctuaire abritent aujourd'hui une communauté des frères franciscains de l'Immaculée, Notre-Dame-des-Anges du massif des Maures.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. communauté de communes cœur du Var
  2. Gare de Pignans
  3. horaire gare de Pignans
  4. Réal Martin sur le site du Sandre
  5. Réal Rimauresq sur le site du Sandre
  6. Vallon de Notre Dames-des-Anges sur le site du Sandre
  7. L'eau dans la commune
  8. Les risques naturels
  9. Table climatique
  10. « Le village », notice no IA00127360, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. Coeur du Var Plaine des Maures : Pignans, Vexillologie Provençale, sur le site personnel de Dominique Cureau
  12. décès de Parick Astesana en cours de mandat
  13. Communes appartenant au Groupement Fiscalisé : Communauté de communes Cœur du Var et les Comptes des communes : Commune Flassans-sur-Issole
  14. « Hôtel de ville », notice no IA00127370, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. Les comptes de la commune
  16. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  17. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  18. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  21. « Usine de Papeterie », notice no IA00127478, base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « Moulin à farine », notice no IA00127471, base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. « Mairie, Moulin à huile », notice no IA00127369, base Mérimée, ministère français de la Culture
  24. « Moulin à huile lieu-dit Rimauret », notice no IA00127470, base Mérimée, ministère français de la Culture
  25. « Moulin à huile lieu-dit le Paradou », notice no PA00081562, base Mérimée, ministère français de la Culture
  26. « Coopérative vinicole dite Coopérative la Bourgade, puis le Cellier des Trois Pignes », notice no IA00127436, base Mérimée, ministère français de la Culture pré-inventaire normalisé ; enquête thématique régionale (coopératives agricoles de Provence-Alpes-Côte d'Azur)
  27. « Coopérative vinicole dite Coopérative la Ruche, puis le Cellier des Trois Pignes », notice no IA00127437, base Mérimée, ministère français de la Culture
  28. « hôtel de voyageurs », notice no IA00127435, base Mérimée, ministère français de la Culture
  29. marché à Pignans
  30. Tourisme à Pignans
  31. « Ecole primaire », notice no IA00127373, base Mérimée, ministère français de la Culture
  32. école maternelle Le Colombier
  33. école primaire de Pignans
  34. transports scolaires
  35. Professionnels de santé
  36. « Hôpital Saint-Jacques », notice no IA00127372, base Mérimée, ministère français de la Culture
  37. Hôpitaux proches
  38. paroisse de Pignans
  39. Monument aux Morts place des Armistices
  40. « Monument aux morts de la Guerre de 1914-1918 », notice no IA00127368, base Mérimée, ministère français de la Culture
  41. « croix monumentale ; monument aux morts », notice no IA83000788, base Mérimée, ministère français de la Culture
  42. Notice no PM83002055, base Palissy, ministère français de la Culture plaque commémorative no 1 église paroissiale, collégiale de l'Assomption
  43. Notice no PM83002056, base Palissy, ministère français de la Culture plaque commémorative no 2
  44. « Beffroi », notice no IA00127371, base Mérimée, ministère français de la Culture
  45. Notice no PM83000408, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de la tour de l'horloge
  46. « Porte de Ville », notice no IA00127374, base Mérimée, ministère français de la Culture
  47. « Fontaine, Monument place des écoles », notice no IA00127438, base Mérimée, ministère français de la Culture
  48. « fontaine place de l'Eglise », notice no IA00127439, base Mérimée, ministère français de la Culture
  49. « fontaine Grande Rue », notice no IA83000752, base Mérimée, ministère français de la Culture
  50. « fontaine place Mazel », notice no IA00127443, base Mérimée, ministère français de la Culture
  51. « 1ère fontaine les Placettes », notice no IA00127445, base Mérimée, ministère français de la Culture
  52. « borne-fontaine Suzette », notice no IA83000751, base Mérimée, ministère français de la Culture
  53. « 2e fontaine les Placettes », notice no IA00127446, base Mérimée, ministère français de la Culture
  54. a et b « fontaine place Saint André », notice no IA00127447, base Mérimée, ministère français de la Culture
  55. « Dolmen de la Gastée », notice no PA00081562, base Mérimée, ministère français de la Culture
  56. « lavoir dit fontaine des Laines », notice no IA83000753, base Mérimée, ministère français de la Culture
  57. « 1ère fontaine lavoir rue des Maisons Neuves », notice no IA00127441, base Mérimée, ministère français de la Culture
  58. « lavoir des Prés », notice no IA83000755, base Mérimée, ministère français de la Culture
  59. « 2e fontaine lavoir rue des Maisons Neuves », notice no IA00127442, base Mérimée, ministère français de la Culture
  60. « lavoir; fontaine rue Saint-Roch », notice no IA83000791, base Mérimée, ministère français de la Culture
  61. Pignans - Notre-Dame de la Nativité
  62. « Collégiale Assomption, Eglise paroissiale », notice no IA00127361, base Mérimée, ministère français de la Culture
  63. Notice no PM83001463, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune de l'église de la Nativité-de-la-Vierge
  64. Notice no PM83000401, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune : buffet d'orgue
  65. Notice no PM83000400, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune : partie instrumentale de l'orgue
  66. « Chapelle de Pénitents Blancs Notre-Dame-de-L'Annonciade », notice no IA00127363, base Mérimée, ministère français de la Culture
  67. « Chapelle de Pénitents Saint-André », notice no IA00127364, base Mérimée, ministère français de la Culture
  68. « Chapelle de la Congrégation des Filles », notice no IA00127362, base Mérimée, ministère français de la Culture
  69. « Chapelle Notre-Dame-des-Anges », notice no IA00127463, base Mérimée, ministère français de la Culture
  70. Le sanctuaire de Notre Dame des Anges
  71. Historique de la chapelle Notre-Dame des Anges
  72. Les nombreux ex-voto de la chapelle Notre-Dame-des Anges
  73. Un crocodile pour ex-voto à Notre Dame des Anges
  74. « Guide de la Provence Mystérieuse », page 386
  75. Robert Bailly, Chapelles de Provence, Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes, Alpes-de-Haute-Provence, Var, Vaucluse : Origines, Architecture, Croyances, Le-Coteau, Horvath, 1988, (ISBN 2-7171-0565-4), p. 17
  76. « Chapelle Saint-Pierre », notice no IA00127473, base Mérimée, ministère français de la Culture
  77. « Chapelle Saint-Barthélémy », notice no IA00127472, base Mérimée, ministère français de la Culture
  78. « Couvent d'Augustins Saint-Paul », notice no IA00127365, base Mérimée, ministère français de la Culture
  79. « Croix monumentale dite Croix de mission », notice no IA00127367, base Mérimée, ministère français de la Culture
  80. « Oratoire Saint-Pierre », notice no IA00127366, base Mérimée, ministère français de la Culture
  81. « ensemble de 12 oratoires », notice no IA83000789, base Mérimée, ministère français de la Culture
  82. « oratoire lieu-dit Val Redonne », notice no IA00127479, base Mérimée, ministère français de la Culture
  83. « Oratoire Notre-Dame-de-la-Salette », notice no IA00127466, base Mérimée, ministère français de la Culture
  84. « Oratoire Notre-Dame-de-la-Garde », notice no IA00127465, base Mérimée, ministère français de la Culture
  85. « oratoire lieu-dit Migranon », notice no IA00127462, base Mérimée, ministère français de la Culture
  86. « Oratoire lieu-dit le Carry », notice no IA00127453, base Mérimée, ministère français de la Culture