Saint-Antonin-du-Var

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Antonin-du-Var
Saint-Antonin-du-Var
L'église de Saint-Antonin-du-Var.
Blason de Saint-Antonin-du-Var
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Var
Arrondissement Draguignan
Intercommunalité Dracénie Provence Verdon agglomération (ex Communauté d'agglomération dracénoise)
Maire
Mandat
Serge Baldecchi
2020-2026
Code postal 83510
Code commune 83154
Démographie
Population
municipale
722 hab. (2019 en augmentation de 0,7 % par rapport à 2013)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 30′ 23″ nord, 6° 17′ 12″ est
Altitude Min. 95 m
Max. 396 m
Superficie 17,64 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Brignoles
Législatives Huitième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
Voir sur la carte administrative de Provence-Alpes-Côte d'Azur
City locator 14.svg
Saint-Antonin-du-Var
Géolocalisation sur la carte : Var
Voir sur la carte topographique du Var
City locator 14.svg
Saint-Antonin-du-Var
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Antonin-du-Var
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Antonin-du-Var
Liens
Site web www.saintantoninduvar.com

Saint-Antonin-du-Var est une commune française située dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont les Antonais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située au cœur d'une région vallonnée, drainée par le « Vallon de la Sargle »[1], et plusieurs ruisseaux affluents, qui se jettent dans l'Argens.

Saint-Antonin est à 190 m d'altitude, à l'écart des grands axes routiers, à 6 km d'Entrecasteaux, à 7 km de Lorgues et à 14 km de Salernes.

Draguignan, la sous-préfecture dont dépend le village, est à 21 km.

Les hameaux de la commune[modifier | modifier le code]

  • Au nord : Mentone, Massebœuf,
  • Au sud : les Bigons, les Simon, Mappe, les Brunets, les Capucins (en ruine), les Grangues,
  • À l'est : la Caravane,
  • À l'ouest : les Bastides d'Estelle.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Saint-Antonin-du-Var fait partie de la communauté de Dracénie Provence Verdon agglomération (ex-Communauté d'Agglomération Dracénoise) qui regroupe vingt-trois communes du département du Var, dont Draguignan[2], de 110 019 habitants en 2019[3], créée le .

Communes limitrophes de Saint-Antonin-du-Var
Salernes Villecroze Flayosc
Entrecasteaux Saint-Antonin-du-Var Lorgues
Le Thoronet

Relief, géologie et hydrogéologie[modifier | modifier le code]

Cours d'eau sur la commune ou à son aval[4] :

  • fleuve l'Argens[5],
  • vallons de Pierre Ambert ; des Miquelets ; de la Font de l'Évoué ; du Colledar ; de Sargles ; de Mousteïrol ; des Oussiayes,
  • ruisseau de Bouillidoux[6].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Sant-Antounin-dóu-Var en provençal de norme mistralienne et Sant-Antonin-dau-Var en provençal classique. Le nom du village rappelle celui de Saint Antonin (1389-1459), était évêque de Florence, en Italie[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

La présence romaine est attestée par la découverte de nombreux tessons de céramique à Saint-Antonin, d'une nécropole à Cagnosc[8] et d'un pressoir aux Salgues[9].

En 1135, Saint-Antonin est un hameau qui dépend d'Entrecasteaux[10], regroupé autour de la chapelle Notre-Dame-de-l'Assomption. Il a été cité cette année-ci "Sanctus Antoninus de Inter Castellis".

Cet ancien hameau n'a accédé au rang de commune qu'en 1954[11].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1954 1995 M. Jean Fustier    
1995 2008 M. Roger Volpi    
2008 En cours M. Serge Baldecchi DVD  

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saint-Antonin-du-Var est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[12],[13],[14]. La commune est en outre hors attraction des villes[15],[16].

La commune dispose d'un plan local d'urbanisme[17],[18],[19].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (58,6 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (62,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (56,7 %), cultures permanentes (26 %), zones agricoles hétérogènes (12 %), zones urbanisées (3,3 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (1,9 %)[20].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[21].

Budget et fiscalité 2020[modifier | modifier le code]

Mairie de Saint-Antonin-du-Var.

En 2020, le budget de la commune était constitué ainsi[22] :

  • total des produits de fonctionnement : 675 000 , soit 897  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 762 000 , soit 1 040  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 418 000 , soit 554  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 373 000 , soit 494  par habitant ;
  • endettement : 261 000 , soit 346  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 6,00 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 7,03 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 44,24 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0 % ;
  • Cotisation foncière des entreprises : 0 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2018 : Médiane en 2018 du revenu disponible, par unité de consommation : 20 680 [23].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1962. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[24]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[25].

En 2019, la commune comptait 722 habitants[Note 2], en augmentation de 0,7 % par rapport à 2013 (Var : +4,68 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013
300313288365405482585614717
2018 2019 - - - - - - -
737722-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[26] puis Insee à partir de 2006[27].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune dépend de l'académie de Nice. Les élèves commencent leur scolarité à l'école primaire de Saint-Antonin-du-Var (68 enfants)[28]. Sa directrice est Brigitte Giraud.

Les établissements scolaires les plus proches[29] :

  • Collèges à Lorgues, Le Cannet-des-Maures, Le Luc,Draguignan,
  • Lycées à Lorgues, Draguignan.

Santé[modifier | modifier le code]

  • Les professionnels et établissements de santé les plus proches sont à Lorgues, Draguignan[30],[31].
  • L'hôpital le plus proche est le Centre hospitalier de la Dracénie et se trouve à Draguignan, à 20 km[32],[33]. Il dispose d'équipes médicales dans la plupart des disciplines[34] : pôles médico-technique ; santé mentale ; cancérologie ; gériatrie ; femme-mère-enfant ; médecine-urgences ; interventionnel.

Cultes[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique "Lorgues, Le Thoronet, Saint-Antonin" : église de Notre Dame de l'Assomption de Saint-Antonin dépend du diocèse de Fréjus-Toulon, doyenné de Draguignan[35].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Commerce et artisanat[modifier | modifier le code]

  • Divers artistes (peintres, sculpteur...) des artisans (un pâtissier, des menuisiers, des potiers...), boulangerie et un magasin d'alimentation sont au cœur du village[36].

Agriculture[modifier | modifier le code]

  • La coopérative « Les Treilles d'Antonin »[37],[38] et des vignerons indépendants comme la « Bastide des Prés »[39], le Château Mentone[40] ou ceux des Sarrins[41] et le Domaine viticole du Clos d'Alari[42] offrent une palette très diversifiée des vins de la commune[43].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame-de-l'Assomption[48] : citée en 1038, elle fut plusieurs fois restaurée et présente aujourd'hui sur sa façade sur trois larges baies à triple arcature en plein-cintre reposant sur de fines colonnes aux chapiteaux historiés. Les murs extérieurs sont étayés par des très puissants contreforts. Sa façade principale, ouverte d'un portail très simple et percée d'un oculus, est surmontée d'un clocheton à baie.
  • Monument aux morts[49],[50].
  • Fontaine de village.
  • Saint-Antonin a de nombreux châteaux et Domaines :
  • Grotte au lieu-dit des Saintes, abritant des reliques[56].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Victor Zarou (1930-2013), artiste peintre, vécut à Saint-Antonin-du-Var.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Saint-Antonin-du-Var (Var).svg

Les armoiries de Saint-Antonin-du-Var se blasonnent ainsi[57] :

De gueules au pal d'or, à la mitre d'argent brochant sur le tout, accompagnée, au canton dextre du chef, d'une grappe de raisin tigée et feuillée du même et, au canton senestre du chef, d'un écusson aussi d'argent à la croix alésée pattée de gueules.


Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vallon de la Sargles
  2. Saint-Antonin-du-Var en Dracénie
  3. Les Comptes des Groupements à Fiscalité Propre (GFP) : CA Dracénoise – Var
  4. L'eau dans la commune
  5. Fleuve L'argens
  6. Ruisseau de Bouillidoux
  7. Histoire du Saint
  8. Saint-Antonin : Rapports des recherches archéologiques Provence-Côte-d'Azur-Corse (région sud), Maurice Euzennat (Chef d'équipe de chercheurs), Gallia Année 1967, p.425
  9. Saint-Antonin-du-Var, sur le site Provence 7
  10. Saint-Antonin-du-Var au sein de la CAD
  11. L'indépendance du village
  12. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  13. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  14. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  15. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  16. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  17. Plan local d'urbanisme
  18. Projet d’aménagement et de développement durable (PADD)
  19. PLU, sur Géoportail de l'urbanisme
  20. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  21. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  22. Les comptes de la commune
  23. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  24. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  25. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  26. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  27. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  28. école promaire du village
  29. Les établissements scolaires les plus proches
  30. Professionnels et établissements de santé
  31. Offre de soins dans le Var
  32. Centre hospitalier de la Dracénie
  33. Professionnels et établissements de santé
  34. « Département de l’Information Médicale », sur ch-dracenie.fr (consulté le ).
  35. Paroisse Lorgues, Le Thoronet, Saint-Antonin : église de Notre Dame de l'Assomption
  36. Commerces et services de proximité
  37. Les Treilles d’Antonin AOP Côtes de Provence
  38. « Coopérative vinicole La Saint-Antonaise », notice no IA83001370, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  39. Domaine La Bastide des Prés
  40. Pour redonner vie à une ancienne ferme du XIe siècle Marie-Pierre Caille a souhaité consacrer le domaine de 170 ha, dont 32 de vignoble et 4 000 m2 de bâti à l'œnotourisme et a confié l'opération a Jean-Michel Wilmotte, architecte urbaniste et designer
  41. Le domaine des Sarrins
  42. Le Domaine viticole du Clos d'Alari
  43. Château Mentone, Appellation d'origine protégée (AOP) Côtes de Provence
  44. La charte Bistrot de Pays Bistrop de pays]
  45. Fédération nationale des bistrots de pays
  46. Hôtel-restaurant « Lou Cigaloun »
  47. Hébergements
  48. L’église de Saint Antonin du Var est placée sous le vocable de l’Assomption de la Vierge
  49. Monument aux Morts
  50. Monument aux morts de Saint-Antonin, sur le site "Mémoires de guerres du Var"
  51. « Jardin du château de Salgues », notice no IA83000406, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  52. « Jardin du château du Clos », notice no IA83000404, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  53. Établissement Léonard Saverio Frédérique
  54. « Jardin du château Mentonne », notice no IA83000405, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  55. Ferme-Auberge de Château Mentone
  56. Saint-Antonin-du-Var
  57. Comté de Provence : Saint Antonin du Var, Vexillologie Provençale, sur le site personnel de Dominique Cureau