Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes "Lacs et Gorges du Verdon"
Blason de Communauté de communes "Lacs et Gorges du Verdon"
Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon
Entrée des Gorges du Verdon avec le lac de Sainte-Croix à l'avant-plan
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Forme Communauté de communes
Siège Aups
Communes 16
Président Rolland Balbis (DVD)
Date de création
Code SIREN 200040210
Démographie
Population 9 067 hab. (2016)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Superficie 540,48 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes "Lacs et Gorges du Verdon"
situation dans le département
Liens
Site web http://www.cc-lacsgorgesverdon.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon (CCLGV) a pris effet le 1er janvier 2014 et regroupe initialement onze communes du département du Var. Le 1er janvier 2017, cinq communes supplémentaires[1],[2] (Trigance, Le Bourguet, Brenon, Châteauvieux et La Martre) rejoignent l'intercommunalité.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a été créée le 1er janvier 2014[3] par arrêté préfectoral (no 14/2012).

Un projet de périmètre de SCoT Var Ouest concernant les communes de Sillans, Salernes, Villecroze, Tourtour, Aups, Moissac, Régusse, Artignosc et Bauduen[4] avait été envisagé pour orienter la constitution d’une communauté de communes du Haut-Verdon[5], mais celui-ci n'a pas eu de suite, du fait du rattachement à la CAD de Saint-Antonin-du-Var; Salernes; Sillans-la-Cascade et des perspectives de la constitution de la communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon[6].

Le 26 octobre 2017, la communauté de communes "Lacs et Gorges du Verdon" (CCLGV) a déterminé le projet de périmètre de son schéma de cohérence territoriale. Il appartient maintenant au Préfet du Var d'arrêter (ou non) ce périmètre. En parallèle la CCLGV construit les modalités de la concertation nécessaire pour élaborer un SCoT, et elle pose les bases du diagnostic territorial. C'est sur ce dernier que les élus s’appuieront pour élaborer leur projet de territoire[7].

Mais un nouveau projet de redécoupage des arrondissements du Var serait en cours de réflexion concernant le Verdon Var Ouest, les communes de Tourtour et de Villecroze rejoindraient l'arrondissement de Brignoles alors que les communes de Saint-Antonin-du-Var et de Sillans-la-Cascade rejoindraient l'arrondissement de Draguignan[8].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Regroupant à peine 9 000 habitants sur 540,48 km2, la communauté de communes s'articule autour des communes d'Aups et de Régusse.

Elle bénéficie de la proximité du site touristique majeur "Le Verdon". 11 communes sont d'ailleurs membres du parc naturel régional du Verdon, il s'agit de Aiguines, Aups, Bauduen, Le Bourguet, Brenon, Châteauvieux, La martre, Moissac-Bellevue, Régusse, Les Salles-sur-Verdon, Trigance.

Hydrographie et eaux souterraines[modifier | modifier le code]

L'hydrographie de la communauté de communes s'inscrit dans l'hydrographie d'ensemble du vaste bassin supérieur du Verdon[9], ce qui explique les mesures prises globalement pour la préservation des ressources en eau et du milieux naturel aquatique.

Schéma d'aménagement et de gestion des eaux du bassin versant du Verdon

Le projet de Schéma d'aménagement et de gestion des eaux (S.A.E.G.E.) du bassin versant du Verdon[10] a été validé par la Commission Locale de l'Eau, le 13 septembre 2012.

L'hydrographie du parc naturel s'inscrit dans l'hydrographie d'ensemble du vaste bassin supérieur du Verdon[9], ce qui explique les mesures prises globalement pour la préservation des ressources en eau et du milieux naturel aquatique[11].

La commission locale de l'eau a validé 5 enjeux à traiter dans le "S.A.G.E. du Verdon" :

  • Le bon fonctionnement des cours d'eau,
  • La préservation du patrimoine naturel lié à l'eau,
  • Le gestion équilibrée et durable de la ressource,
  • La préservation de la qualité des eaux,
  • La conciliation des usages et la préservation des milieux.

Liste des 27 communes du Var faisant partie du périmètre du "S.A.G.E. du Verdon" (en gras les 13 communes de la CC LGV)[12] :

  • Aiguines
  • Ampus
  • Artignosc-sur-Verdon
  • Bargème
  • Bargemon
  • Baudinard-sur-Verdon
  • Bauduen
  • Brenon
  • Châteaudouble
  • Châteauvieux
  • Comps-sur-Artuby
  • Ginasservis
  • La Bastide
  • La Martre
  • La Roque Esclapon
  • La Verdière
  • Le Bourguet
  • Les salles-sur-Verdon
  • Moissac-Bellevue
  • Montferrat
  • Montmeyan
  • Régusse
  • Saint-Julien le Montagnier
  • Seillans
  • Trigance
  • Vérignon
  • Vinon-sur-Verdon

Intercommunalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Provence-Alpes Agglomération
Durance-Luberon-Verdon Agglomération
Provence-Alpes Agglomération Communauté de communes Alpes Provence Verdon - Sources de Lumière Rose des vents
Durance-Luberon-Verdon Agglomération
Communauté de communes Provence Verdon
N Communauté d'agglomération dracénoise
O    Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon    E
S
Communauté de communes Provence Verdon
Communauté d'agglomération dracénoise
Communauté d'agglomération dracénoise Communauté d'agglomération dracénoise

Composition[modifier | modifier le code]

Les 16 communes concernées sont :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Aups
(siège)
83007 Aupsois 64,15 2 181 (2016) 34
Aiguines 83002 Aiguinois 114,33 274 (2016) 2,4
Artignosc-sur-Verdon 83005 Artignoscais 18,53 328 (2016) 18
Baudinard-sur-Verdon 83014 Baudinardais 21,97 223 (2016) 10
Bauduen 83015 Bauduennois 47,45 316 (2016) 6,7
Le Bourguet 83020 Bourguetians 25,39 31 (2016) 1,2
Brenon 83022 Brenonais 5,59 31 (2016) 5,5
Châteauvieux 83040 Châteauvieillains ou Castelvieillencs 14,97 87 (2016) 5,8
La Martre 83074 Martrois 20,37 213 (2016) 10
Moissac-Bellevue 83078 Moissacais 20,59 292 (2016) 14
Régusse 83102 Régussois 35,3 2 615 (2016) 74
Les Salles-sur-Verdon 83122 Sallois 4,97 255 (2016) 51
Tourtour 83139 Tourtourains 28,69 587 (2016) 20
Trigance 83142 Trigançois 60,6 182 (2016) 3
Vérignon 83147 Vérignonais 36,9 10 (2016) 0,27
Villecroze 83149 Villecroziens 20,68 1 442 (2016) 70

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
2014 2016
8 7399 067

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté de communes est fixé Place Martin Bidouré à Aups[13].

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

Les 34 conseillers titulaires[14] (et 12 conseillers suppléants) sont ainsi répartis comme suit[15] :

Nombre de délégués Communes
8 Régusse
7 Aups
5 Villecroze
2 Tourtour
1 Les autres communes (+1 suppléant)

Élus[modifier | modifier le code]

Liste des vice-présidents[16]
Attributions Identité Qualité
1er Développement économique et numérique Jean Bacci Maire de Moissac-Bellevue, conseiller régional
2e Administration générale et finances Raymonde Carletti Maire de La Martre
3e Emploi, insertion, formation et petite enfance Anne Houy Maire de Régusse
4e Agriculture, aménagement de l'espace, développement durable et santé Antoine Faure Maire d'Aups
5e Tourisme Charles-Antoine Mordelet Maire d'Aiguines

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
6 janvier 2014 18 janvier 2017 Jean Bacci UMP-LR Maire de Moissac-Bellevue (1995 → )
18 janvier 2017 en cours Rolland Balbis DVD Maire de Villecroze (2008 → )
Les données manquantes sont à compléter.

Compétences[modifier | modifier le code]

Le champ d'intervention de la communauté des 16 communes, essentiellement rurales, est structuré par trois catégories de compétences[17]. En application de l’article L.5214-16 du CGCT, la communauté de communes exercera de plein droit en lieu et place des Communes membres, les compétences suivantes[18] :

Aménagement de l’espace communautaire

  • Élaboration, approbation, suivi et révision d’un SCOT[19],[20],[21],[22] et schémas de secteur garantissant le développement harmonieux de chaque commune.
  • Les zones d’aménagement concerté nouvelles sont d’intérêt communautaire.
  • Constitution de réserves foncières à des fins d’aménagement d’intérêt communautaire.
  • Études de marché afin d’assurer des prestations d’intérêt communautaire.

Action de développement économique intéressant l’ensemble de la communauté

  • Aménagement, entretien et gestion de zones d’activité[23] industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale ou touristique nouvelles sont d’intérêt communautaire.
  • Actions de développement économique d’intérêt communautaire.
  • En matière de Tourisme : L’accueil et l’information ainsi que les aménagements et équipements restent de la compétence des communes ; La promotion, les aides à la commercialisation, l’animation, les statistiques et études deviennent de la compétence communautaire.
  • Aménagement numérique du territoire : La création et la gestion d’infrastructures en vue de l’établissement d’un réseau de communications électroniques et toutes les opérations nécessaires pour y parvenir ; L’exploitation de ce réseau et toutes les formes d’actions tendant à y parvenir ; La fourniture de services de communications électroniques aux utilisateurs finaux en cas d’insuffisance de l’initiative privée.

Elle exercera dans les mêmes conditions des compétences optionnelles relevant d’au moins un des groupes suivants

  • Construction ou aménagement et entretien des équipements sportifs d’intérêt communautaire. Le gymnase d’AUPS actuellement géré par un SIVU est déclaré d’intérêt communautaire.
  • Protection et mise en valeur de l’environnement
  • Collecte, traitement et valorisation des déchets ménagers et assimilés. Dans ce cadre la Communauté de Communes se substituera de plein droit aux communes membres du SIVOM du Haut Var. - Gestion du PIDAF[24],[25].
  • Instruction des dossiers de réalisation et contrôle de l’assainissement autonome avec le SPANC (Service public d’Assainissement Non Collectif).

Action sociale d’intérêt communautaire

  • Création, aménagement et gestion des crèches et d’un relai d’assistance maternelle.
  • Création aménagement et gestion d’une maison médicale.
  • Actions en faveur de l’emploi et de l’insertion en partenariat avec la Mission Locale et la plateforme de formation.
  • En matière de culture la communauté assure l’harmonisation du calendrier et la promotion des manifestations proposées par les communes.

Schéma de cohérence territoriale (SCoT)

  • Un projet de périmètre de schéma de cohérence territoriale (SCOT) Var Ouest concernant Sillans, Salernes, Villecroze, Tourtour, Aups, Moissac, Régusse, Artignosc, Bauduen[4] avait été envisagé mais n'a pas eu de suite, du fait du rattachement à la Communauté d'agglomération dracénoise CAD de Saint-Antonin-du-Var, Salernes et Sillans-la-Cascade. Puis un nouveau projet avait été imaginé concernant le Verdon Var Ouest[5].
  • Mais, à l'issue de son élargissement à 16 communes (dont 15 situées en zone montagne, Villecrozene relevant pas de cette définition), et de l'abandon du projet de 2012, la Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon a décidé d'engager la procédure d'élaboration d'un schéma de cohérence territoriale (SCoT) des Lacs et Gorges du Verdon[26] qui définira des projets communs à l'échelle d'un territoire prenant en compte les bassins de vie.
Après l'officialisation du périmètre du SCoT par le Préfet du Var, la première phase sera d’établir un diagnostic territorial[27],[28].

Ressources et fiscalité[modifier | modifier le code]

La fiscalité adoptée par la communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon est, à compter du 1er janvier 2014, une fiscalité professionnelle unique[29] (en gras et italiques les chiffres les plus importants).

Pour une population de 8 902 habitants en 2017, les données consolidées « Budget principal et budgets annexes » sont les suivantes :

Superficie, nombre d'habitants et fiscalité 2017.
Postes Aiguines Artignosc-sur-Verdon Aups Baudinard-sur-Verdon Bauduen Bourguet (Le) Brenon Châteauvieux Martre (La) Moissac-Bellevue
Surface en km2 114,4 18,53 64,15 21,87 47,45 25,39 5,59 14,97 20,37 20,59
Nombre d’habitants 2017 267 336 2 177 221 331 29 29 84 210 307
Taxe d’habitation en € par habitant 208 € 431 € 404 € 435 € 503 € 216 € 94 € 152 € 264 € 582 €
Taxe d’habitation Taux d’imposition en % 9,61 15,13 18,97 13,22 17,33 7,72 8,80 10,13 10,51 14,81
Taxe foncière sur les propriétés bâties en € par habitant 93 € 93 € 266 € 209 € 448 € 18 € 30 € 11 € 121 € 233 €
Taxe foncière sur les propriétés bâties Taux d’imposition en % 3,99 5,10 17,58 10,29 15,84 0,95 3,27 1,29 4,14 10,00
Taxe foncière sur les propriétés non bâties en € par habitant 14 € 34 € 19 € 35 € 20 € 45 € 19 € 12 € 21 € 20 €
Taxe foncière sur les propriétés non bâties Taux d’imposition en % 34,63 88,87 83,34 61,87 59,76 30,58 34,31 17,96 31,07 52,43
Endettement en € par habitant 1 416 € 48 € 570 € 1 189 € 722 € 93 € 26 € 956 € 2 € 545 €
Source : Ministère de l’Économie et des Finances[30]:


Superficie, nombre d'habitants et fiscalité 2017.
Postes Régusse Salles-sur-Verdon (Les) Tourtour Trigance Vérignon Villecroze 16 communes
Surface en km2 35,30 4,97 28,69 60,60 36,9 20,6 540,37
Nombre d’habitants 2017 2 428 266 604 179 11 1 423 8 902
Taxe d’habitation en € par habitant 410 € 377 € 970 € 293 € 727 € 380 € 420 €
Taxe d’habitation Taux d’imposition en % 17,84 13,00 18,99 13,50 15,53 16,99 13,88
Taxe foncière sur les propriétés bâties en € par habitant 156 € 537 € 442 € 74 € 192 € 206 € 196 €
Taxe foncière sur les propriétés bâties Taux d’imposition en % 10,88 15,70 12,50 5,03 7,04 13,20 8,56
Taxe foncière sur les propriétés non bâties en € par habitant 11 € 11 € 60 € 48 € 142 € 24 € 33 €
Taxe foncière sur les propriétés non bâties Taux d’imposition en % 60,72 47,81 114,72 87,84 60,91 72,05 58,30
Endettement en € par habitant 931 € 2 147 € 687 € 784 € 0 € 621 € 671 €[31]
Source : Ministère de l’Économie et des Finances[30]

Budget et fiscalité 2016 et 2017[modifier | modifier le code]

Il existe deux modes de financement de l’intercommunalité : la « fiscalité additionnelle » et la « fiscalité professionnelle unique ». La Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon a, elle, opté pour le régime de la fiscalité professionnelle unique (FPU)[32]

En 2017, le budget de la communauté de communes était constitué ainsi (les apports des 5 communes intégrées au 1er janvier 2017 ayant été intégrés dans les comptes)[33] :

Éléments de fiscalité locale Comparaison 2016 et 2017
Postes 2016 (population de 8 235 habitants) en €uros par habitant en 2016 2017 (population de 8 902 habitants) en €uros par habitant en 2017
Produits de fonctionnement 2 898 000 € 352 € 3 697 000 € 415 €
Charges de fonctionnement 2 194 000 € 266 € 3 151 000 € 354 €
Ressources d’investissement 151 000 € 18 € 251 000 € 28 €
Emplois d’investissement 114 000 € 14 € 553 000 € 62 €
Dette 130 000 € 16 €[34] 218 000 € 25 €[35]
Source : Ministère de l’Économie et des Finances[36]

Taxe de séjour intercommunale[modifier | modifier le code]

En tant qu’hébergeur sur le territoire de la Communauté de Communes Lacs et Gorges du Verdon, les établissements et particuliers perçoivent une taxe de séjour auprès des touristes[37]. Celle-ci doit être déclarée à la communauté de communes[38].

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

  • sur la commune d'Aups :
    • Construction d'une maison de santé pluriprofessionnelle[39],[40].
    • Projet d'acquisition d’un bâtiment en vue de l’implantation du siège administratif et technique de la CCLGV[41].
  • sur la commune de Villecroze :
    • Le Conseil communautaire a approuvé le principe de la création d'une future déchetterie intercommunale, visant à desservir les communes d'Aups, de Tourtour et de Villecroze[42].

Compétence du service départemental du Haut Var Verdon[modifier | modifier le code]

Le service départemental du Haut Var Verdon[43] et la direction des routes Subdivision Haut Var Verdon, sis à la maison départementale du territoire Haut Var Verdon à Aups sont compétents pour l'ensemble des communes de la "communauté de communes LGV".

Pays du Verdon[modifier | modifier le code]

L’espace montagnard des communes entourant le lac de Sainte-Croix et les gorges du Verdon offre de nombreux atouts culturels, touristiques et naturels, son terroir et ses marchés provençaux, ses métiers d’art et ses villages perchés.

Communes adhérentes au parc naturel régional du Verdon[44][modifier | modifier le code]

La communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon constituée initialement de 11 communes (Aiguines ; Artignosc-sur-Verdon ; Aups ; Baudinard-sur-Verdon ; Bauduen ; Moissac-Bellevue ; Les Salles-sur-Verdon ; Régusse ; Tourtour ; Vérignon ; Villecroze) comprend désormais 16 communes[45] après intégration de 5 communes supplémentaires au 1er janvier 2017 : Le Bourguet, Brenon, Châteauvieux, La Martre et Trigance[46].

Le parc se compose de 46 communes. 27 dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et 19 dans le département du Var : 5 communes de la Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon, ne sont pas membres du parc naturel régional du Verdon : Artignosc-sur-Verdon; Baudinard-sur-Verdon; Tourtour; Vérignon; Villecroze.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Patrimoine et monuments des communes[modifier | modifier le code]

La liste non limitative ci-après du patrimoine architectural, naturel et mobilier des communes témoigne de la richesse et la variété de celui-ci. Les articles consacrés à chaque village permettent d’en savoir plus grâce aux liens vers les sites et publications des érudits locaux, chercheurs et institutions en chage des inventaires.

Aiguines
  • L'église paroissiale Saint-Jean et Notre-Dame en face du château[47].
  • La chapelle Saint-Pierre[48], et sa table d'orientation au-dessus du village.
  • Le musée de la tournerie sur bois et l'école de tournage sur bois Jean-François Escoulen.
  • Le beffroi carré à campanile cylindrique.
  • La tour de l'horloge[49].
  • La maison des consuls, belle façade XVIIIe siècle située en face de la mairie.
  • Le château d'Aiguines est un château privé, non ouvert au public. Restauré en 1606 il a subi de nombreuses transformations (annexes, jardins) vers 1720/1750[50]
  • Le Château de Chanteraine, construit au XVIIIe siècle et situé à 3 km au sud-ouest d'Aiguines.
Artignosc-sur-Verdon
  • Le château est aujourd'hui partagé entre plusieurs propriétaires, la commune en ayant conservé la partie centrale, avec les locaux de la mairie et des logements sociaux.
  • L'église paroissiale Saint-Pierre (anciennement église Sainte-Marie-Madeleine) est une église romane du XIe siècle qui a été agrandie au fil des siècles ; elle présente un clocher carré qui abrite une cloche classée objet monument historique[51].
  • La fontaine : Sur la place du village se trouve la fontaine ronde à bulbe, datée du XVIIIe siècle.
  • Le lavoir couvert.
  • Le bassin et le moulin, au bout de la rue du Pesquier.
  • L'ancien four à pain, situé derrière le château.
  • Quatre chapelles : Saint-Christophe, Sainte-Euphémie, Sainte-Trinité et Notre-Dame La Brune[52].
  • La ferme fortifiée de Fontayne, avec ses deux pigeonniers-tours, a jadis appartenu aux Templiers.
  • La coopérative vinicole Le Verdon[53].
Aups
  • Le couvent des Ursulines dit le « Manoir », cistercien du XIe au XIIe siècle, restauré successivement par les Augustins, les Ursulines et les Trinitaires. Actuellement la chapelle du couvent abrite le musée d'art moderne Simon Segal.
  • Le musée de Faykod est un "parc de sculptures à ciel ouvert", entièrement consacré à l'art du sculpteur Maria de faykod.
  • De nombreux cadrans solaires[54].
  • La tour de l'horloge[55], construite au XVIe siècle, surmontée d’un campanile en fer forgé ouvragé, haute de 25 mètres. À l’intérieur du campanile se trouvait un cadran solaire d’une grande précision datant de 1760 ainsi qu’une cloche fondue en 1712[56] portant l’inscription « Je suis la joie de tout le monde » rappelant le gain pour les habitants, d’un procès qui dura plus de 350 ans et les opposa aux seigneurs de Blacas.
  • La collégiale Saint-Pancrace[57],[58], érigée en 1503 renferme de superbes autels, des boiseries du XVIIe, un triptyque du XVIe siècle et un orgue du au facteur italien Agati[59],[60].
  • L'ancienne léproserie datant d'avant l'an 1000, réutilisée en hôpital au XVIIe siècle.
  • Rues médiévales et la Tour sarrasine (Porte des Alpes).
  • Bourg castral de Fabrègues, Château de Fabrègues[61]; Les vestiges du château et des remparts : deux tours des XIIe et XVIe siècles et la porte des Aires; Le Bourg castral d'Aups, Chapelle Saint-Marc[62].
  • Les chapelles : Chapelle Saint Marc[63]; Saint-Jacques le Majeur, dite des Parisiens; Notre-Dame de la Délivrance, érigée en 1852 sur les ruines du château d'Aups; de la Trinité et de Sainte Magdeleine[64].
  • Monument de l'insurrection et de la résistance au coup d'État du 2 décembre 1851 place Martin Bidouré et le mausolée des insurgés au cimetière.
  • La Fabrique, maison XVIIIe située à l'est du village où vivait l'abbé Jean[65] bibliothécaire du duc de Blacas, qui a démontré les rapports étroits qu'avait la famille de Blacas avec l'Ordre du Temple[66].
  • Les "Coopératives vinicoles" dite Union régionale aupsoise[67] et * "Coopérative agricole" (coopérative oléicole) L'Aupsoise[68].
  • Le Jardin secret[69].
  • Le Château de Taurenne (non visitable) et son oliveraie ouverte au public, dont la propriété s’étend sur Tourtour et Aups[70].
Baudinard-sur-Verdon
  • L'église St Jacques.
  • L’église Notre-Dame de l'Assomption[71]
  • La chapelle Notre Dame de la Garde[72].
  • La pierre aux 3 blasons.
  • Le Château de Sabran (du XIVe siècle).
  • Le prieuré de Valmogne : Façades et toitures ; restes de la chapelle : inscription sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 14 mai 1973[73].
  • Plusieurs puits couverts.
Bauduen
Le Bourguet
  • L'église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, fin du XIXe siècle[77].
  • La chapelle Sainte-Anne, XIIe siècle, inscrite aux MH[78].
  • Le château templier de Valcros, XIIIe siècle[79].
  • La chapelle du château de Valcros, "Vallée-de-la-Croix"[80].
  • Le château du Bourguet, dans le village, actuelle auberge[81].
  • Les ruines féodales sur le rocher de la Forteresse[82].
  • Les ruines du bourg castral de Bagarry, habité du XIe au XVIe siècle[83].
Brenon
  • L'église de la Nativité de la Vierge[84].
  • Les ruines du château médiéval[85].
  • La chapelle romane[86].
Châteauvieux
  • Le bourg castral de Châteauvieux[87].
  • Le château Rima[88],[89].
  • L'église Saint-Honorat-Saint-Maur et sa cloche de 1668[90].
  • La chapelle de St Pierre[91].
  • La grotte de Châteauvieux (de Costevieille, des fées)[92],[93].
Moissac-Bellevue
  • La chapelle Notre Dame de la Roche[94].
  • L'église Saint Joseph.
  • La tour de l'horloge.
Château et pigeonnier.
  • Le Château de Moissac, lieu de villégiature de nobles familles provençales du début du XVIe siècle / début XVIIe siècle, et son pigeonnier (tous deux privés)[95],[96] a appartenu à différentes familles : le baron d’Hesmivy[97], Monsieur Antoine Emerigon, riche négociant de Marseille qui fut nommé contrôleur à la chancellerie près de la cour de Provence de Louis XVI.
Laissé à l’abandon pendant plusieurs décennies, les héritiers des propriétaires le revendirent à Monsieur Édouard Laurent de Coriolis, l’actuel propriétaire, en 1992, qui a sauvegardé son authenticité[96] grâce à une remarquable restauration et réutilisation entreprises dès qu'il a pris possession du château et des terres et dépendances, après la mort de A. Emerigon, en 1785[98]. La restauration du château a été récompensée par le prix des Vieilles maisons françaises.
La Martre
  • Le domaine de Taulane, ouvert en 1992 et situé sur la route Napoléon, est considéré comme un des plus beaux golfs de France ; le parcours fut dessiné par le légendaire Gary Player ; le château[99] est transformé en hôtel de charme avec restaurant et spa.
  • La Chapelle Saint-Blaise (XIe).
  • La Chapelle Saint-Joseph-du-Plan-d'Anelle et sa cloche de 1664[100].
  • Le patrimoine rural[101] :
Régusse
  • Les moulins à vent[105]:
  • L’église Saint-Laurent érigée en 1676.
  • La chapelle Notre-Dame de la Miséricorde : appelée aussi la chapelle du Presbytère, elle est signalée dès 1642.
  • La chapelle Saint-Jean d’Albert.
  • Les deux tours de l’ancien château de Grimaldi.
  • La Tour de l'horloge[106].
Les Salles-sur-Verdon
  • Le Mémorial de l'ancien village.
  • L’ancienne fontaine sur la place du nouveau village.
  • Le lac de Sainte-Croix et le nouveau village des Salles-sur-Verdon[107].
Tourtour

Ce village s’est vu décerner le Label des « Plus beaux villages de France »[108].

  • L’abbaye de Florièye et la chapelle Notre-Dame de Florielle[109]. Dans le vallon étroit et pauvre de Florièye, les moines avaient élevé des maisons de bois avant de dresser les premiers murs de leur abbaye. Puis la décision est prise de déménager vers Le Thoronet (1146) lorsque les bâtiments de l'abbaye du Thoronet furent aptes à accueillir la communauté.
  • L’église Saint Denis[110]. L’église romane Saint-Domnin, dite St-Denis de Tourtour avec sa cloche du XVIIIe siècle[111]
  • Les chapelle : Sainte-Anne; du Saint-Rosaire[112]; Saint Joseph[113].
  • Les Châteaux : de Raphélis : XVIe siècle qui abrite la Poste et la mairie; Le Château vieux : vestiges et remparts; Le vieux château : Galerie d'art; Le Château de la Baume[114] : Au nord-est du village, avec chapelle et pigeonnier et une cascade. C'est la dernière demeure de Bernard Buffet et sa femme Annabel.
  • Le musée municipal des fossiles.
  • La Tour Grimaldi : ou Grimaud.
  • Le pont enjambant la Florièye de son arche unique. Ce pont médiéval est une trace de la Via Julia Augusta sur la route de Saint-Pierre de Tourtour.
  • Le moulin à huile[115], puis coopérative agricole (coopérative oléicole), actuellement moulin à huile possède trois pressoirs. En période estivale, le moulin abrite des expositions de peintures.
  • Le Domaine des Treilles créé par Anne Gruner Schlumberger[116].
  • Le patrimoine rural : Le four banal (à pain); Le vieux lavoir; Les fontaines du village.
Trigance
  • Le bourg castral d'Estelle, petit "castrum de Stela"[117].
  • Le château de Trigance[118].
  • Le pont sur le Jabron, à trois arches, date du XVIIIe siècle[119].
  • La chapelle Saint-Roch construite en 1629 à l'ouest du village à la suite d'un vœu de la population, avec sa cloche de 1642[120]. Saint Roch était invoqué pour être protégé des maladies contagieuses, et en particulier de la peste. Cette année-là la peste frappa en Provence et les habitants décidèrent de s'en remettre à sa protection. Chaque année, le 16 août, fête de saint Roch, les habitants célèbrent une messe pour saint Roch devenu le patron du village.
  • L'église Saint Michel et sa cloche de 1782[121].
  • Le Moulin à farine de Soleils construit en 1861, avec son mécanisme[122],[123],[124].
Vérignon
  • Les ruines du château médiéval. Ce château est le vestige du second bourg castral, daté du XIIIe siècle[125]. Il fut abandonné au début du XVIIIe siècle pour manque d'eau et de confort.
  • Le château de Vérignon.
  • L'église paroissiale de l'Assomption, datée du XIIIe siècle, est l'ancienne chapelle du château féodal. Elle abrite une chaire à prêcher, des lambris de revêtement et une bannière de procession, datés du XIXe siècle, qui ont été classés objets monuments historiques[126]. Sous l'autel de la Vierge se trouve le caveau de la famille de Blacas.
  • La chapelle Notre-Dame de Liesse : La chapelle Notre-Dame de Liesse est une chapelle votive perchée à 991 m d'altitude entre la commune d'Aups et de Vérignon.
  • La chapelle Saint-Priest[127], située à 1 066 m d'altitude sur la même chaîne montagneuse de la chapelle Notre-Dame de Liess]e, fut construite en 1098. À cet emplacement se trouvait un oppidum de la tribu des Verucini ainsi qu’un premier bourg castral dont les vestiges sont datés du XIe siècle[128].
  • Deux bornes milliaires[129] de l'ancienne voie romaine (qui reliait Fréjus à Riez) sont visibles au bord de la RD 49 au sud-est du village.
  • Le dolmen du Défens[130].
  • La chênaie pubescente, aux abords du village, présente un bel exemple des plus beaux chênes pluricentenaires de Provence[131],[132] ; les chênes « tourmentés et trapus » de Vérignon sont souvent cités dans les œuvres de Jacques de Bourbon Busset[133],[134].
Villecroze

Le vieux village a conservé :

  • Son caractère médiéval avec ses arcades, ses rues étroites,
  • Son campanile (l'ancien donjon qui jouxte le château),
  • La tour de l'horloge[135],
  • La commanderie du Ruou, bâtiments des templiers, devenue usine de céramique dite Usine de la Tour du Ruou (fabrique de tomettes et de malons vernis)[136],
  • Les chapelles : * La chapelle Saint-Victor du XIIe siècle[137]; la chapelle des templiers[138],
  • L'église romane du XIe siècle et XIIe siècle[139],[140],[141]
  • Une plaque funéraire d'un prêtre mort en 1278[142],
  • La Coopérative vinicole[143].
  • Les grottes troglodytiques et la cascade qui surplombe un magnifique parc de deux hectares[144].
  • Académie internationale de musique, créée par la Fondation des Treilles[145].

Présence des Templiers[modifier | modifier le code]

Les Templiers établissent la commanderie du Ruou à Villecroze en 1155, puis la commanderie de Saint-Maurice à Régusse en 1160.

Ces deux commanderies font partie des grosses maisons abritant une communauté moyenne d’une dizaine de frères tandis que les autres sites du Var n’en comptent pas plus de trois[146].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Plan de croissance de l’économie touristique régionale
  • Les Échos du Verdon, Vivre le territoire au jour le jour, Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon, Journal intercommunal, mai-septembre 2016 no 1
  • Guide touristique "Le Verdon, plus grand canyon d'Europe. Un territoire authentique et préservé", Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon, 15 p.
  • Collectif, Suivez le Guide, Le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur présente 200 Musées, Marseille, Office Régional de la Culture, 86 p.
    p. 2 : Aiguines (Musée des Tourneurs) ; p. 10 : Aups (Musée Simon Segal) ; p.77 : Tourtour (Musée des Fossiles)
  • Collectif (Conservations régionales des monuments historiques, des antiquités préhistoriques, des antiquités historiques, avec la collaboration d'A. Roth-Congès, IRAA-CNRS), Coordination générale : René Dinkel conservateur régional des monuments historiques, E. Decugnière, H. Gauthier, Suivez le guide, Monuments historiques Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur (Office Régional de la culture) et Ministère de la Culture (Direction régionale des affaires culturelles Provence-Alpes-Côte d'Azur), ouvrage en français, allemand et anglais, , 200 p.
    Aups, p. 122 et Cartes thématiques
  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et fortifications de la France au Moyen Âge, Strasbourg, éditions Publitotal, 1978, reprint 1991, 1287 p. (ISBN 2-86535-070-3)
    Une vision d’ensemble de l’architecture castrale. p.10 : Aiguines ; P 76 : Aups ; p. 110 : Baudinard-sur-Verdon ; p. 962 : Régusse ; p. 1211 : Vérignon ; p. 1228 : Villecroze
  • Bernard Falque de Bezaure, Sur les traces des Templiers du Var, des Alpes-Maritimes, Domaine de l’Olympe, Les Milles (13290), Provençalement Vôtre, , 183 p. (ISBN 2-914438-05-2)
    *Aiguines : p. 17 ; *Artignosc-sur-Verdon : p. 19 ; *Aups : p. 21 ; *Baudinard-sur-Verdon : p.29 ; *Moissac-Bellevue : p. 70-71 ; *Régusse : pp. 80 à 83 ; *Les Salles-sur-Verdon ; * Tourtour : p. 94-95 ; *Villecroze : pp. 101 à 106.
  • Luc Leplae, Lou Pitchoun Curious, Régusse, , 28 p.
    Informations locales du Haut-Var-Verdon : 13 communes : Aiguines, Aups, Bauduen, La palud sur Verdon, Les Salles-sur-Verdon, Montmeyan, Moissac-Bellevue, Moustier, Régusse, Sainte-Croix-du-Verdon, Sillans-la-Cascade, Tourtour, Villecroze. N° 25, p.23 Mouvance artistique, Georges Collignon
  • Les templiers en Provence, Formation des Commanderies et répartition géographique de leurs biens

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens sur l'histoire[modifier | modifier le code]

  • Le patrimoine architectural et mobilier des communes sur le site officiel du ministère français de la Culture (Bases Mérimée, Palissy, Palissy, Mémoire, ArchiDoc), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (archives photographiques) diffusion RMN, et service régional de l'inventaire général de la direction de la Culture et du Patrimoine de la Région PACA
  • Sur les pas des Templiers : La chapelle templière Saint-André à Comps-sur-Artuby ; La tour des Templiers à Hyères ; La Commanderie du Ruou et les possessions de la Commanderie du Ruou ; L'histoire de la Commanderie de Bras et la chapelle ND de Béthléem à Bras ; La commanderie Saint Maurin à Régusse ; Le château de Montfort-sur-Argens ; Le domaine Saint Christophe à Brignoles
  • les Templiers de France, Département du Var : Adrets-de-l'Estérel ; Bras ; Brignoles ; Cannet-des-Maures (Le) ; Comps-sur-Artuby ; Coutelas ; Ginasservis ; Hyères ; Lorgues ; Montfort-sur-Argens ; Peyrassol ; Pontevès ; Roque-Esclapon (La) ; Ruou (du) ; Saint-Maurice-de-Regusse ; Saint-Raphaël ; Toulon Toulon ; Villecroze (Rue)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décision du Préfet du Var après avis de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale entérinant la dissolution de la Communauté de communes Artuby Verdon qui regroupe 9 communes. Les 4 autres communes de cette communauté de communes intégrant la Communauté d'agglomération dracénoise. Sources : Les Échos du Verdon, journal intercommunal octobre 2016 - avril 2017 no 2, Vivre le territoire au jour le jour
  2. Statuts de la communauté de communes LGV : version modifiée par délibération communautaire no 51-09-2016 en date du 21 septembre 2016
  3. Statuts et compétences de la communauté de communes LGV
  4. a et b Schéma de cohérence territoriale, État d’avancement dans le département du Var
  5. a et b SCOT Verdon Var Ouest
  6. Le Haut-Var d’antan
  7. « Aménagement de l'espace - Communauté de Communes Lacs et Gorges du Verdon - Site officiel », sur www.cc-lacsgorgesverdon.fr (consulté le 22 janvier 2018)
  8. Sources : La lettre du Député no 10 Été - Automne 2016 du Député Olivier Audibert-Troin
  9. a et b L'hydrographie du bassin supérieur du Verdon, par Raoul Blanchard, Recueil des travaux de l'institut de géographie alpine Année 1915 Volume 3 Numéro 1 pp. 57-67
  10. Le S.E.G.E. du bassin versant du Verdon
  11. Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux "SAGE" du bassin versant du Verdon
  12. Annexe 1 à l'arrêté inter préfectoral no 2014286-002 du 13-10-2014
  13. http://www.cc-lacsgorgesverdon.fr/fr/actualite/4223
  14. Élus communautaires
  15. [PDF] Statuts - Répartition des sièges par commune
  16. L'institution - Vice-présidents, sur coeurduvar.com
  17. Statuts et compétences de la Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon, en date du 21 septembre 2016
  18. Tableau des commissions intercommunales 2017-2020 : Les Commissions thématiques, Les Commissions permanentes
  19. Délibérations octobre 2018 de la CC LGV
  20. SCOT VERDON VAR OUEST, juin 2008, Ensemble des zones d'activités
  21. Intercommunalité dans le Var, Mise en œuvre de la loi Chevénement
  22. a - Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), janvier 2015, Mise en œuvre de la loi SRU, Département du Var
  23. Selon l'étude économique globale d'aménagement et de commercialisation des zones d'activités économiques, un plan de développement a été défini pour les années 2018 à 2022 pour les communes d'Aups, Bauduen, Régusse et Villecroze
  24. Le SIVOM du Haut Var assurera la gestion de l'élimination et la valorisation des déchets ménagers de toutes les communes regroupées, ainsi que le Plan Intercommunal de Débroussaillement et d'Aménagement des Forêts (PIDAF) sur le territoire
  25. Communes dont les eaux usées sont traitées dans une station d’épuration non conforme ou saturée (Agglomérations d'assainissement de plus de 2 000 EH)
  26. Aménagement de l'espace, la CC LGV lance son SCoT !
  27. Préparer collectivement l'avenir du territoire
  28. Scot : préparer l'avenir du territoire : Le schéma de cohérence territoriale des Lacs et Gorges du Verdon
  29. Financement et fiscalité de l'intercommunalité
  30. a et b Les comptes individuels des communes et des groupements à fiscalité propre du Département du Var (année 2017)
  31. Encourt total dette fin 2017 : 218 000 €uros, soit 25 €uros par habitant. En % des BA SPIG par rapport au total : 87,68 % qui concernent, pour l’essentiel, les services publics industriels et commerciaux (SPIC) gérés par les communes ou leurs groupements (eau, assainissement, déchets, transports, etc.)
  32. Voir : Intercommunalité en France
  33. Les comptes de la communauté de commune LGV
  34. Encourt total de la dette au 31/12/N, en % des BA SPIC par rapport au total : 86,07 %
  35. Encourt total de la dette au 31/12/N, en % des BA SPIC par rapport au total : 87,68 %
  36. Les comptes individuels des communes et des groupements à fiscalité propre (années 2016 et 2017)
  37. Plateforme d'information et de déclaration des taxes de séjour
  38. Taxe de séjour intercommunale
  39. La construction est portée par la communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon (1 560 000 €uros TTC) et les aménagements extérieurs, réseaux et parkings par la commune (700 000 €uros TTC) Source Le nouvel AUPS, Bulletin municipal
  40. CRET Verdon Haut-Var, Mise en place d'une maison de santé pluriprofessionnelle intercommunale sur Aups
  41. Procès verbal de réunion du Conseil communautaire LGV du 01 mars 2018 : M. Le Président informe le Conseil que, suite à discussion avec M. Le Président du Département, il apparaît que le Département serait enclin à vendre ses locaux situés à Aups, Quartier Ste Catherine, pour un montant de 600 000 € contre 700 000 € initialement. Des travaux de réhabilitation, notamment thermique, seront nécessaires avant de pouvoir envisager d’intégrer les locaux. Il convient ainsi de se positionner dans les meilleurs délais, car les besoins liés à l’accroissement d’activités et de compétences de la CCLGV nécessitent dès à présent des locaux adéquats. M. Le Président sollicite l’accord du Conseil afin de procéder aux démarches de recherche et d’estimation financière nécessaires, préalablement à toute acquisition.
  42. Déchetteries - Communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon (CCLGV)
  43. Les services départementaux du Haut Var Verdon
  44. Carte du Parc naturel régional du Verdon
  45. Schéma départemental de coopération intercommunale du Var
  46. Décision du Préfet du Var après avis de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale entérinant la dissolution de la Communauté de communes Artuby Verdon qui regroupe 9 communes. Les 4 autres communes de cette communauté de communes devront intégrer la Communauté d'agglomération dracénoise. Sources : Les Échos du Verdon, journal intercommunal octobre 2016 - avril 2017 no 2, Vivre le territoire au jour le jour
  47. Carte du site inscrit : Château d’aiguines, église, cimetière et abords
  48. Chapelle Saint-Pierre des Liens à Aiguines
  49. Notice no PM83000004, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de la tour de l’horloge
  50. Notice no PA00125718, base Mérimée, ministère français de la Culture Château : Façades et toitures du château et des communs inscrits sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 23 juin 1993. Jardin en terrasses et les éléments qui le composent classés par arrêté du 12 octobre 1995
  51. Notice no PM83000019, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de l’église Saint-Pierre-Sainte-Magdeleine
  52. Les églises et édifices religieux recensés par l'OPR à Artignosc-sur-Verdon
  53. Notice no IA83001299, base Mérimée, ministère français de la Culture coopérative vinicole Le Verdon
  54. Notice no PA00081528, base Mérimée, ministère français de la Culture Le cadran solaire situé sur la façade Sud d'une vieille maison donnant sur la rue Voltaire
  55. Notice no PA00081529, base Mérimée, ministère français de la Culture Tour de l'Horloge
  56. Notice no PM83000064, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche 1712 Tour de l'horloge
  57. Notice no PA00081526, base Mérimée, ministère français de la Culture Église Saint-Pancrace
  58. Notice no PM83000029, base Palissy, ministère français de la Culture cloche église collégiale Notre-Dame de l'Assomption
  59. Orgue de la Collégiale d’Aups
  60. Collégiale et orgue italien
  61. Notice no IA83001209, base Mérimée, ministère français de la Culture bourg castral de Fabrègues, Château de Fabrègues
  62. Notice no IA83001143, base Mérimée, ministère français de la Culture bourg castral d'Aups, Chapelle Saint-Marc
  63. Chapelle Saint-Marc à Aups
  64. Chapelle Sainte Magdeleine
  65. Notice no PA00081527, base Mérimée, ministère français de la Culture Fabrique de l'Abbé Jean
  66. Bernard Falque de Bezaure, Sur les traces des Templiers du Var, des Alpes-Maritimes, Domaine de l’Olympe, Les Milles (13290), Provençalement Vôtre, , 183 p. (ISBN 2-914438-05-2)
    Aups : pp. 21 à 27
  67. Notice no IA83001300, base Mérimée, ministère français de la Culture coopérative vinicole dite Union régionale aupsoise
  68. Notice no IA83001301, base Mérimée, ministère français de la Culture coopérative agricole (coopérative oléicole) L'Aupsoise
  69. Notice no IA83000368, base Mérimée, ministère français de la Culture pré-inventaire (jardins remarquables ; documentation préalable
  70. Notice no PA00081780, base Mérimée, ministère français de la Culture Façades et toitures inscrites sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 29 août 1989
  71. Notice no PM83000103, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de 1793 de l’église Notre-Dame de l'Assomption
  72. Chapelle Notre-Dame de la Garde à Baudinard-sur-Verdon
  73. Notice no PA00081539, base Mérimée, ministère français de la Culture Prieuré de Valmogne (ancien) Patrimoine protégé de Baudinard-sur-Verdon.]
  74. ZNIESS no 83-118-100 Fiche du Lac de Sainte-Croix et ses rives
  75. Notice no PM83000107, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de 1727 de l’église Saint-Pierre
  76. Notice no PM83000106, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de 1510 de l’église Saint-Pierre
  77. Chapelle Sainte-Anne sur Monumentum
  78. « Chapelle Sainte-Anne », notice no PA00081549, base Mérimée, ministère français de la Culture
  79. Château templier de Valcros
  80. Le trésor des Templiers dans le château Vallée de la Croix (Verdon)
  81. Ruines du château de Bagarry
  82. « bourg castral de Soleils », notice no IA83001151, base Mérimée, ministère français de la Culture
  83. « bourg castral de Bagarry », notice no IA83001150, base Mérimée, ministère français de la Culture
  84. Brenon – église de la Nativité de la Vierge
  85. Les vestiges du château de Brenon, pages 30-67
  86. Chapelle romane
  87. « bourg castral de Châteauvieux », notice no IA83001158, base Mérimée, ministère français de la Culture
  88. domaine de "Château de Rima"
  89. Du Moyen Âge à la Révolution française
  90. Notice no PM83000184, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de l'église Saint-Honorat-Saint-Maur
  91. Le patrimoine de la commune
  92. Grotte de Châteauvieux (de Costevieille, des fées)
  93. Sortie Spéléo "Grotte des fées"
  94. Chapelle Notre-Dame de la Roche à Moissac-Bellevue
  95. Vue aérienne du château
  96. a et b Athmosphères
  97. Anciennes familles de Provence
  98. Le patrimoine de la commune
  99. Château de Taulane
  100. « cloche de la chapelle Saint-Joseph-du-Plan-d'Anelle », notice no PM83000356, base Mérimée, ministère français de la Culture
  101. Le patrimoine de la commune
  102. pont de la Serre
  103. Le moulin et la scierie
  104. Les plans napoléoniens (1808-1848)
  105. Notice no PA00081697, base Mérimée, ministère français de la Culture. Moulins à farine : moulins à vent, avec leur soubassement en forme de tours inscrit sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 14 février 1978]
  106. Notice no PM83000433, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de 1537
  107. ZNIEFF terrestre de type II : Carte du lac de Sainte-Croix et de ses rives
  108. Les plus beaux villages de France en région Provence-Alpes-Côte d’Azur
  109. Notice no IA83001293, base Mérimée, ministère français de la CultureBourg castral d'Arquinaut Lieu-dit Calamantran. Dans les cadastres de 1816 et de 1791, l 'ancien castrum fait partie du domaine de Florièye
  110. Église Saint-Denis à Tourtour
  111. Cloche en bronze décorée d'un petit relief du Calvaire sur le site officiel du ministère français de la Culture (base architecture et patrimoine), archives de la médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers) et vue de l’église de Gérard Sauzade, SRA
  112. Chapelle du Saint-Rosaire à Tourtour
  113. Chapelle Saint-Joseph à Tourtour
  114. Notice no IA83000421, base Mérimée, ministère français de la Culture Parc du château de la Baume
  115. Notice no IA83001392, base Mérimée, ministère français de la Culture Moulin à huile
  116. Hommage à Anne Gruner Schlumberger
  117. « bourg castral d'Estelle », notice no IA83001279, base Mérimée, ministère français de la Culture
  118. Château de Trigance
  119. Notice qui lui est consacrée par Guy Barruol in Guy Barruol, Philippe Autran et Jacqueline Ursch, D'une rive à l'autre : les ponts de Haute-Provence de l’Antiquité à nos jours, Les Alpes de Lumière no 153, Forcalquier 2006, p. 123
  120. Notice no PM83000663, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de la chapelle Saint-Roch
  121. Notice no PM83000664, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de l'église Saint-Michel
  122. Le Moulin de Soleils, à Trigance
  123. Moulin à farine de Soleils, sur la commune de Trigance
  124. Le magicien de Soleils
  125. Le second bourg castral de Vérignon sur le site Patrimages de la DRAC PACA.
  126. La chaire à prêcher sur le site Architecture et patrimoine du ministère de la culture et de la communication.
  127. Chapelle Saint-Priest à Vérignon
  128. Notice no IA83001281, base Mérimée, ministère français de la Culture premier bourg castral de Vérignon
  129. name="DRAC"/
  130. Notice no IA83001205, base Mérimée, ministère français de la Culture second bourg castral de Vérignon
  131. Forêt de Vérignon, Inventaire des zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique de Provence Alpes Côte d'Azur, DREAL PACA, 2008.
  132. La forêt de Vérignon sur le site Krapo arboricole.
  133. Jacques de Bourbon Busset, L'amour durable, Éditions Gallimard, 1969.
  134. Jacques de Bourbon Busset, Le lion bat la campagne, Éditions Gallimard, 1973.
  135. Notice no PM83000690, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de la tour de l’horloge de 1509
  136. Notice no IA83000500, base Mérimée, ministère français de la Culture commanderie de templiers, puis usine de céramique dite Usine de la Tour du Ruou
  137. Chapelle Saint-Victor à Villecroze
  138. Notice no PA00081776, base Mérimée, ministère français de la Culture Chapelle des Templiers
  139. Notice no PA00081777, base Mérimée, ministère français de la Culture Église (ancienne)
  140. Notice no PM83000692, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de l’église Notre-Dame de Pitié
  141. Notice no PM83000691, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de l’église Notre-Dame de Pitié
  142. Notice no PM83000689, base Palissy, ministère français de la Culture plaque funéraire d'un prêtre mort en 1278
  143. Notice no IA83001398, base Mérimée, ministère français de la Culture Coopérative vinicole de Villecroze
  144. Notice no IA83000416, base Mérimée, ministère français de la Culture parc, devenu parc public pré-inventaire (jardins remarquables ; documentation préalable)
  145. L'histoire - Académie musicale de Villecroze
  146. Joseph-Antoine Durbec, Les Templiers dans le diocèse de Fréjus, Toulon et Riez : maisons de Riou, Hyères, Saint-Maurice, Bras, Peirasson et autres, Provence historique, 1963.
  147. Une bulle du Pape Grégoire IX mentionne qu'elle aurait été l’église des Templiers
  148. Pécout Thierry, « La commanderie de Saint-Maurice (Diocèse de Riez) au début du XIVe siècle, du temple à l’hôpital », Provence historique, Marseille, Fédération historique de Provence, no 45,‎ , p. 49-64 (ISSN 0033-1856, OCLC 1623610, lire en ligne)
    Au début du XIVe siècle, le domaine de Saint-Maurice est ainsi constitué de trois ensembles rayonnant autour de la maison principale. Tout d'abord, le membre de Brauch, actuellement la Grande Bastide, commune de la Verdière