Lieu de culte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue intérieure d'un lieu de culte : la salle de prière de la Grande Mosquée de Kairouan, Tunisie.

Un lieu du culte est un endroit, généralement un édifice, dans lequel se réunissent les pratiquants d'une religion pour prier et célébrer un culte au cours de cérémonies. Les lieux du culte ont un caractère sacré aux yeux des croyants. Ils ont une architecture particulière, propre à chaque religion, mais aussi à chaque culture.

Avant l'ère chrétienne[modifier | modifier le code]

Religion romaine[modifier | modifier le code]

Religion grecque[modifier | modifier le code]

Religion égyptienne[modifier | modifier le code]

Zoroastrisme[modifier | modifier le code]

Culte de Mithra[modifier | modifier le code]

Religion étrusque[modifier | modifier le code]

Religion mésopotamienne[modifier | modifier le code]

Christianisme[modifier | modifier le code]

Catholicisme[modifier | modifier le code]

Protestantisme[modifier | modifier le code]

Orthodoxie[modifier | modifier le code]

Mormonisme[modifier | modifier le code]

Autres religions abrahamiques[modifier | modifier le code]

Judaïsme[modifier | modifier le code]

Islam[modifier | modifier le code]

Bahaïsme[modifier | modifier le code]

Religions dharmiques[modifier | modifier le code]

Hindouisme[modifier | modifier le code]

Bouddhisme[modifier | modifier le code]

Jaïnisme[modifier | modifier le code]

Sikhisme[modifier | modifier le code]

Autres religions[modifier | modifier le code]

Shintoïsme[modifier | modifier le code]

Lieux de culte muliconfessionnels[modifier | modifier le code]

Dans l'histoire, en fonction des changements de majorité dans la confession des habitants d'un territoire on a pu voir des lieux de culte changer de destination : cathédrales devenant mosquées (Sainte Sophie) ou l'inverse (Mezquita de Cordoue). De nos jours l'actuelle mosquée Jamme Masjid de Brick Lane, à Londres a fait office de temple protestant, au temps des huguenots, avant de se transformer en synagogue, puis en mosquée récemment. À Testour (Tunisie), la grande mosquée construite au XVIIe siècle porte sur son minaret des décorations en forme de croix et d'étoiles de David. En France, au début de l'été 2015, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris a suggéré de transformer les églises inutilisées en mosquées avant de revenir sur sa proposition.

Dans certains lieux particuliers, comme les aéroports, les hôpitaux ou bien les prisons on peut trouver des lieux de recueillement multiconfessionnels.

Une autre catégorie de lieux de culte se développe également intégrant dès la construction de l'édifice le caractère multiconfessionnel comme le Temple de Moncton au Canada ou le projet "friday, saturday, sunday"[1] des architectes britanniques Leon, Lloyd et Saleem[1], le projet "Tri Faith" à Omaha (Nebraska, USA) ou le projet "House of One" à Berlin.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SCLAVO, O. (2013) "Juifs, chrétiens et musulmans en colocation. Le projet Friday, Saturday, Sunday" Usbek & Rica n° M01736 automne 2013, p. 62-63.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Francis Messner, Les lieux de culte en France et en Europe : statuts, pratiques, fonctions, éd. Peeters Publishers, Louvain, 2007
  • André Vauchez, Lieux sacrés, lieux du culte, sanctuaires, éd. École française de Rome, Rome, 2000

Articles connexes[modifier | modifier le code]