Entrecasteaux (Var)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Entrecasteaux
Entrecasteaux (Var)
Le vieux village et le château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Var
Arrondissement Brignoles
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la Provence Verte
Maire
Mandat
Romain Debray
2020-2026
Code postal 83570
Code commune 83051
Démographie
Population
municipale
1 124 hab. (2018 en augmentation de 4,07 % par rapport à 2013)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 31′ 00″ nord, 6° 14′ 33″ est
Altitude Min. 97 m
Max. 354 m
Superficie 32,11 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Brignoles
Législatives Huitième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
Voir sur la carte administrative de Provence-Alpes-Côte d'Azur
City locator 14.svg
Entrecasteaux
Géolocalisation sur la carte : Var
Voir sur la carte topographique du Var
City locator 14.svg
Entrecasteaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Entrecasteaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Entrecasteaux

Entrecasteaux est une commune française située en Pays d'art et d'histoire de la Provence Verte[1] dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Entrecastelains.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Situé au cœur de la « Provence verte » entre Carcès, Lorgues, Salernes et Cotignac, le village est édifié à côté de la rivière la Bresque, accroché au versant ubac d'une colline, ce qui préserve une fraîcheur agréable durant les grandes chaleurs estivales.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Entrecasteaux est édifiée sur un piton rocheux qui domine la vallée de la Bresque.

Les collines sont plutôt occupées par de la vigne[2].

Sismicité[modifier | modifier le code]

La commune est en zone de sismicité 2 (faible)[3].

Hydrographie et les eaux souterraines[modifier | modifier le code]

Cours d'eau sur la commune ou à son aval[4] :

  • Argens (fleuve)[5],
  • rivière la Bresque[6],[7],
  • vallons des Rocas, de Pierre Ambert, des Laurons, de Valbelle, des Graminières, des Clos, de Rivauguier, de Riforan, de Saint-Jean, de Sainte-Marguerite, de Larbitelle, de Mousteïrol,
  • ruisseaux de Bouillidoux[8], Val Freï[9].

Climat[modifier | modifier le code]

La commune bénéficie d'un climat tempéré chaud de type Csb selon la classification de Köppen.

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Départementales n° 31 d'Aups au Thoronet et n 50 de Lorgues à Cotignac[10].

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La commune d'Entrecasteaux bénéficie des services du réseau départemental Varois « Var lib ».

La ligne est celle du 1404 (Aups - Entrecasteaux -Vins - Brignoles) et les communes desservies : Aups, Salernes, Sillans la Cascade, Cotignac, Entrecasteaux, Carcès, Montfort, Correns, Vins-sur-Caramy, Le Val, Brignoles[11].

  • Minibus municipal[12].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Entrecasteaux est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[13],[14],[15]. La commune est en outre hors attraction des villes[16],[17].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (64,4 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (65,2 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (55,4 %), cultures permanentes (23,5 %), zones agricoles hétérogènes (9,1 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (9 %), zones urbanisées (1,9 %), terres arables (1,1 %)[18].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[19].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom d'Entrecasteaux vient du provençal Entrecastèu[20], qui signifie en français « Entre-châteaux »[21].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village tire probablement son nom de sa situation géographique et « intercastellos » apparaît en 1012 dans le cartulaire de l'abbaye Saint-Victor de Marseille[22],[23],[24].

En 1338, Blacas de Alpibus et Boniface de Castellane furent seigneurs de Fox-Amphoux et coseigneurs d'Entrecasteaux[25].

Blason[modifier | modifier le code]

Entrecasteaux.svg Description : de gueules au pal d'or accosté de deux tours d'argent ouvertes du champ[26].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2019[modifier | modifier le code]

Mairie d'Entrecasteaux.

En 2019, le budget de la commune était constitué ainsi[27] :

  • total des produits de fonctionnement : 1 258 000 , soit 1 103  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 1 217 000 , soit 1 067  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 718 000 , soit 630  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 420 000 , soit 368  par habitant.
  • endettement : 1 186 000 , soit 1 040  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 9,50 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 14,00 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 44,00 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2017 : Médiane en 2017 du revenu disponible, par unité de consommation : 19 600 [28].

Économie[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

  • Le moulin à huile, puis coopérative agricole (coopérative oléicole) dite Coopérative oléicole La Solidarité[29].
  • La Coopérative vinicole[30].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Commerces[modifier | modifier le code]

  • Commerces de proximité[33].
  • Apiculteurs.
  • Artisanat.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1944 Marcel Léonard   Caviste, démissionne pour raison médicale
10/05/1944 1944 Robert Meslard   nommé par le préfet mais démissionne
10/08/1944 1944 Ernest Giraud   nommé par le préfet
17/08/1944   Paul Rossi   nommé à la libération
1977 1995 René Marcel PS Viticulteur
juin 1995 mars 2008 Paul Pourrière   Viticulteur en retraite
mars 2008 En cours Romain Debray DVD Restaurateur
5e vice-président de la CA de la Provence Verte (2018 → )

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Brignoles est membre de la communauté d'agglomération de la Provence Verte.

Le projet de schéma départemental de coopération intercommunale de 2015 avait souhaité une fusion des trois communautés de communes Comté de Provence, Sainte-Baume Mont-Aurélien et du Val d'Issole pour constituer une nouvelle agglomération de 95 278 habitants en 2014, articulée autour des pôles urbains de Brignoles et Saint-Maximin-la-Saint-Baume [34]. L'arrêté de création est intervenu le 5 juillet 2016[35].

En matière d’urbanisme intercommunal, qui fixe les orientations générales et objectifs, la commune a contribué à l’élaboration du schéma de cohérence territoriale intercommunal (SCoT) de la communauté de communes Comté de Provence[36].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[37]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[38].

En 2018, la commune comptait 1 124 habitants[Note 2], en augmentation de 4,07 % par rapport à 2013 (Var : +3,8 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 2002 3642 2252 1972 2002 1872 0402 0101 930
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 8751 9401 9491 7801 7151 5601 5031 2751 165
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2051 1811 101962930979867792841
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
5084834725277098631 0161 0891 117
2018 - - - - - - - -
1 124--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[39] puis Insee à partir de 2006[40].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • École maternelle et élémentaire[41].
  • Collèges à Lorgues, Le Cannet-des-Maures, Le Luc, Draguignan.
  • Lycées à Lorgues, Brignoles, Draguignan[42].

Santé[modifier | modifier le code]

  • Médecins à Carcès, Salernes, Cotignac[43].
  • Hôpitaux près de Entrecasteaux : Le Luc, Brignoles, Draguignan[44].

Culte[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château d'Entrecasteaux, ancienne forteresse du XIe siècle, remaniée au cours des XVe, XVIe et XVIIIe siècles[46],[47].
  • Le jardin du château d'Entrecasteaux[48]. D'après la tradition, Le Nôtre, concepteur du parc du château de Versailles aurait donné à la marquise de Sévigné le plan de ce jardin.
  • Le jardin médiéval[49].
  • Le site naturel avait préalablement été classé par arrêté du 5 octobre 1955. Le village et ses abords de la commune bénéficient de ce fait d’une double protection juridique, d’une part au titre de l’environnement, la préservation de la faune et la flore[50],[51], et d’autre part au titre du périmètre de 500 mètres d'un monument historique en application des articles L621-30-1 et L621-31 du Code du patrimoine[52].
  • Le pont Saint-Pierre, construit au XVIIIe siècle, reconstruit en 1725. En 2015, une souscription est lancée en 2015 avec la Fondation du Patrimoine et la commune[53], afin de restaurer le pont [54],[55].
  • L'escourarguiez[56].
  • Les fontaines :
    • La fontaine de la Place[57].
    • La fontaine du Bicentenaire [58].

Le patrimoine religieux

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le pays d’art et d’histoire de la Provence verte et 39 Communes à l’intérieur de 4 Communautés de Communes
  2. Le plan paysage de la Provence verte
  3. Didacticiel de la règlementation parasismique : Entrecasteaux
  4. L'eau dans la commune
  5. Fleuve L'argens
  6. Le bassin de la Bresque. Étude de détermination des volumes prélevables, Bilan et impact des prélèvements. Quantification des ressources], pages 76
  7. Rivière La Bresque
  8. Ruisseau de Bouillidoux
  9. Ruisseau Val Freï
  10. Liste des routes départementales du Var
  11. Réseau Départemental Varois « Var lib »
  12. Transports
  13. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  14. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  15. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  16. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  17. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  18. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  19. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  20. Le village d’Entrecasteaux, le château, le site naturel, le jardin du château d’entrecasteaux
  21. la commune présentée par l'Office de Tourisme de la Provence Verte
  22. Cartulaire de l'abbaye Saint-Victor de Marseille
  23. Histoire du village
  24. Entrecasteaux, un village d’exception
  25. AD du 13, série B1759f239v
  26. Comté de Provence : Entrecasteaux, Vexillologie Provençale, sur le site personnel de Dominique Cureau
  27. Les comptes de la commune de Entrecasteaux
  28. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  29. « Moulin à huile », notice no IA83001332, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  30. « enquête thématique régionale (coopératives agricoles de Provence-Alpes-Côte d'Azur) », notice no IA83001331, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  31. Hébergements
  32. Restauration
  33. Commerces
  34. Préfet du Var, « Projet de schéma départemental de coopération intercommunale 2015 » [PDF], sur var.gouv.fr, Préfecture du Var, (consulté le ).
  35. Arrêté portant création d'une Communauté d'Agglomération issue de la fusion des Communautés de Communes du Comté de Provence, Sainte-Baume Mont-Aurélien et du Val d'Issole
  36. SCoT (Schéma de cohérence territoriale) de la Provence Verte
  37. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  38. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  39. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  40. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  41. École publique
  42. Établissements d'enseignements proches : La commune est située dans l'Académie de Nice
  43. Médecins généralistes
  44. Hôpitaux près de Entrecasteaux
  45. Paroisse d'Entrecasteaux : Église Sainte-Anne
  46. Château d'Entrecasteaux, sur la base Patrimages Drac Paca
  47. Le château à Entrecasteaux
  48. « jardin public dit jardin classique. Pré-inventaire (jardins remarquables ; documentation préalable) », notice no IA83000384, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  49. « pré-inventaire (jardins remarquables ; documentation préalable)) », notice no IA83000385, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  50. Inventaires et protections réglementaires de l'environnement Région Provence Alpes Côte d'Azur : Entrecasteaux (83003)
  51. Notice no PA00081594, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  52. Système d’information géographique du Var (SIG Var), Le patrimoine protégé à Entrecasteaux (cartographie, arrêtés ...)
  53. Le soutien de la Fondation du patrimoine à la restauration du pont
  54. Base de données internationale du patrimoine du génie civil
  55. Le vieux pont Saint-Pierre
  56. L'escourarguiez à Entrecasteaux
  57. La fontaine de la Place
  58. La fontaine du bicentenaire
  59. Eglise fortifiée et château
  60. Base de données internationale du patrimoine du génie civil
  61. « Chapelle Notre-Dame-de-l'Aube », notice no PA00081593, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  62. Chapelle Notre-Dame de l'Aube, sur le site patrimages Drac Paca
  63. La chapelle Sante-Anne
  64. Le monument aux morts
  65. Monument aux morts, Archives départementales du Var
  66. L’assassinat de Jean Roux (Entrecasteaux, 27 juillet 1744)