Entrecasteaux (Var)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir l'explorateur ou l'archipel.
Entrecasteaux
Le vieux village et le château.
Le vieux village et le château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Var
Arrondissement Brignoles
Canton Brignoles
Intercommunalité CA de la Provence Verte
Maire
Mandat
Romain Debray
2014-2020
Code postal 83570
Code commune 83051
Démographie
Population
municipale
1 092 hab. (2014)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 31′ 00″ nord, 6° 14′ 33″ est
Altitude Min. 97 m – Max. 354 m
Superficie 32,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte administrative du Var
City locator 14.svg
Entrecasteaux

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte topographique du Var
City locator 14.svg
Entrecasteaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Entrecasteaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Entrecasteaux

Entrecasteaux est une commune française située en Pays d'art et d'histoire de la Provence Verte[1] dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Entrecastelains.


Géographie[modifier | modifier le code]

Situé au cœur de la « Provence verte » entre Carcès, Lorgues, Salernes et Cotignac, le village est édifié à côté de la rivière La Bresque, accroché au versant ubac d'une colline, ce qui préserve une fraîcheur agréable durant les grandes chaleurs estivales.

Le nom d'Entrecasteaux vient du provençal Entrecastèu[2], qui signifie en français « Entre-châteaux »[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1338, Blacas de Alpibus et Boniface de Castellane furent seigneurs de Fox-Amphoux et coseigneurs d'Entrecasteaux[4].


Blason[modifier | modifier le code]

Entrecasteaux.svg

Description: De gueules au pal d'or accosté de deux tours d'argent ouvertes du champ


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie d'Entrecasteaux.

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[5] :

  • total des produits de fonctionnement : 1 055 000 €, soit 958 € par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 927 000 €, soit 841 € par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 233 000 €, soit 211 € par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 413 000 €, soit 375 € par habitant.
  • endettement : 355 000 €, soit 322 € par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 9,50 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 14,00 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 41,00 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.


Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  1944 Marcel LEONARD   Caviste, démissionne pour raison médicale
10/05/1944 1944 Robert MESLARD   nommé par le préfet mais démissionne
10/08/1944 1944 Ernest GIRAUD   nommé par le préfet
17/08/1944   Paul ROSSI   nommé à la libération
1977 1995 René Marcel PS Viticulteur
juin 1995 mars 2008 Paul POURRIERE   Viticulteur en retraite
mars 2008 en cours Romain DEBRAY   Restaurateur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 092 habitants, en augmentation de 4,9 % par rapport à 2009 (Var : 2,98 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 200 2 364 2 225 2 197 2 200 2 187 2 040 2 010 1 930
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 875 1 940 1 949 1 780 1 715 1 560 1 503 1 275 1 165
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 205 1 181 1 101 962 930 979 867 792 841
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
508 483 472 527 709 863 1 016 1 089 1 092
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culte[modifier | modifier le code]

La paroisse d'Entrecasteaux dépend du diocèse de Fréjus-Toulon. Elle est confiée aujourd'hui aux prêtres de la Communauté Saint-Jean.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château d'Entrecasteaux, ancienne forteresse du XIe siècle, remaniée au cours des XVe, XVIe et XVIIIe siècles.
  • Le jardin du château d'Entrecasteaux[10]. D'après la tradition, Le Nôtre, concepteur du parc du château de Versailles aurait donné à la marquise de Sévigné le plan de ce jardin.
  • Le jardin médiéval[11].
  • La chapelle Notre-Dame-de-l'Aube[12]
  • Le moulin à huile, puis coopérative agricole (coopérative oléicole) dite Coopérative oléicole La Solidarité[13].
  • La Coopérative vinicole[14].
  • Le site naturel avait préalablement été classé par arrêté du 5 octobre 1955. Le village et ses abords de la commune bénéficient de ce fait d’une double protection juridique, d’une part au titre de l’environnement, la préservation de la faune et la flore[15],[16] , et d’autre part au titre du périmètre de 500 mètres d'un monument historique en application des articles L621-30-1 et L621-31 du Code du patrimoine[17]
  • Le pont Saint-Pierre construit au XVIIIe siècle, reconstruit en 1725. En 2015, une souscription est lancée en 2015 avec la Fondation du Patrimoine et la commune[18], afin de restaurer le pont [19],[20].

Vues du Château et de son jardin[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et fortifications de la France au Moyen Âge, Strasbourg, éditions Publitotal, 1978, reprint 1991, 1287 p. (ISBN 2-86535-070-3)
    Une vision d’ensemble de l’architecture castrale. Page 446 : Entrecasteaux
  • Entrecasteaux, le village et son château, Gordes (84220), Provence média Service, 16 p.
    Rédaction Andrea et Lachlan McGarvie-Munn ; photographie de Claude Massini
  • Guide du Tourisme industriel et technique en Provence-Alpes-Côte d’Azur-Corse, Monuments, Étapes et Curiosités, Paris, Éditions Solar, , 152 p. (ISBN 2-263-01872-7)
    Collection EDF – La France contemporaine. pp. 110 Les tapis d’Entrecasteaux utilisant la technique du Sisall
  • (en+de) Coordination générale : René Dinkel, Élisabeth Decugnière, Hortensia Gauthier, Marie-Christine Oculi. Rédaction des notices : CRMH : Martine Audibert-Bringer, Odile de Pierrefeu, Sylvie Réol. Direction régionale des antiquités préhistoriques (DRAP) : Gérard Sauzade. Direction régionale des antiquités historiques (DRAH) : Jean-Paul Jacob directeur, Armelle Guilcher, Mireille Pagni, Anne Roth-Congés Institut de recherche sur l'architecture antique (Maison de l'Orient et de la Méditerranée-IRAA)-Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Suivez le guide - Monuments Historiques Provence Alpes Côte d’Azur, Marseille, Direction régionale des affaires culturelles et Conseil régional de Provence – Alpes - Côte d’Azur (Office Régional de la Culture), 1er trimestre 1986, 198 p. (ISBN 2-906035-00-9)
    Guide présentant l'histoire des monuments historiques ouverts au public en Provence – Alpes – Côte - d'Azur, avec cartes thématiques : 2 Architecture médiévale (traduit en allemand et anglais en septembre 1988). Notice Entrecasteaux ː Versions allemande et anglaise ː p.134
  • "Lettres de Madame de Sévigné de sa famille et de ses amis"
  • Inventaire national du patrimoine naturel : Liste des espèces recensées sur la commune
  • Les séchoirs de fenêtres d'Entrecasteaux

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le pays d’art et d’histoire de la Provence verte et 39 Communes à l’intérieur de 4 Communautés de Communes
  2. Le village d’Entrecasteaux, le château, le site naturel, le jardin du château d’entrecasteaux
  3. la commune présentée par l'Office de Tourisme de la Provence Verte
  4. AD du 13, série B1759f239v
  5. Les comptes de la commune de Entrecasteaux
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « jardin public dit jardin classique. Pré-inventaire (jardins remarquables ; documentation préalable) », notice no IA83000384, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « pré-inventaire (jardins remarquables ; documentation préalable)) », notice no IA83000385, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Chapelle Notre-Dame-de-l'Aube », notice no PA00081593, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Moulin à huile », notice no IA83001332, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « enquête thématique régionale (coopératives agricoles de Provence-Alpes-Côte d'Azur) », notice no IA83001331, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. Inventaires et protections réglementaires de l'environnement Région Provence Alpes Côte d'Azur : Entrecasteaux (83003)
  16. Notice no PA00081594, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. Système d’information géographique du Var (SIG Var), Le patrimoine protégé à Entrecasteaux (cartographie, arrêtés ...)]
  18. Le soutien de la Fondation du patrimoine à la restauration du pont
  19. Base de données internationale du patrimoine du génie civil
  20. Le vieux pont Saint-Pierre